Chapitres d'Estel -> Tribune libre -> Theodeunwulf Ealdormund
 
Theodeunwulf Ealdormund
L'Ost des Rohirrim
Cavalier

Messages : 96
Message Posté le: 28/01/2009 à 05:52    
 

Theodeunwulf Ealdormund


Chronique du clan Ealdormund

C'était un soir triste et gris dans les plaines de l'Ouestfolde. La pluie tombait doucement dehors, pendant que Theodeunwulf, âgé alors de 11 ans, était assis près du feu, contemplant les flammes dansantes dans l'âtre.
Sa grand-mère Cynediernwyn, assise non loin dans son vieux fauteuil, tricotait en chantant doucement.
Theo aimait ces soirées calmes, au coin du feu, seul avec sa tendre aïeule. Il prêtait une oreille distraite à la voix de sa grand-mère.

"Et vint le printemps,
les champs étaient jaunes de blé,
les cheveux des soldats étaient d'or,
et ils chantaient en combattant.
Les bannières des Eotheod claquaient au vent,
et Eorl galopait entouré de ses gens.
L'ennemi était fort et puissant,
mais le vent des plaines souffle,
de son souffle puissant,
ils furent tous balayés.
Et la bataille fut rude,
et bien des cavaliers furent fauchés,
et Eorl aurait été parmi eux.
Encerclé d'ennemis avec sa garde,
il luttait sans espoir,
lorsque survint un homme de grande taille,
sa lance était pointue et son bouclier fort,
Ealdor était son nom et il chargea,
avec ses frères et ses amis,
et ils bousculèrent les rangs,
et Eorl fut sauvé."

"Gammy?"

Cynediernwyn tourna son bon regard de vieille dame vers son petit-fils et lui sourit. Theodeunwulf le savait, elle ne parlait pas beaucoup, et ce regard l'encouragea.

"Gammy, c'est vraiment vrai? Notre famille a vraiment sauvé le Roi?"
"Ma grand-mère me chantait toujours cette chanson à moi aussi, crois tu qu'elle m'aurait menti? Ou que moi je te mentirais?"
"Non, non, bien sur. Mais qu'advint il des nôtres après cette bataille?"
"Eh bien, nombre des gens de ton arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père furent tués. Eorl était un grand roi, et il lui demanda ce qu'il désirait pour le remercier de l'avoir sauvé. Mais Ealdor tomba à genoux devant son seigneur, et il lui dit: Sire, je ne peux accepter de récompense pour avoir simplement fait mon devoir. Mon seul désir est de toujours servir mon peuple et mon seigneur."

Elle marqua une pause. Les yeux de Theodeunwulf brillaient.

"L'histoire de notre famille dit qu'Eorl fut touché par la modestie de cet homme. Alors il lui dit: Tes paroles sont pleines de fidélité, et sache que ton courage et le sacrifice de ceux parmi les tiens qui sont tombés ne sera pas oublié.
Eorl le Jeune obtint la province du Calenardhon de l'Intendant Cirion du Gondor pour les avoir sauvés. Nos deux peuples devinrent amis et alliés, et le pays fut nommée Riddermark ou Rochand, que le temps transforma en Rohan. La terre était trop grande pour que le roi règne seul, alors il partagea le pays en trois, et chaque province était dirigée par un maréchal. L'Eastfolde aux frontières du Rohan, la province d'Edoras au centre du royaume, et l'Ouestfolde entre l'Isen et les montagnes. Le roi respecta toujours ses serments, et il fit venir à lui tous les soldats méritants. Parmi eux était Ealdor, pour qui il avait une affection particulière, et avec ses maréchaux, le roi distribua la terre aux clans, afin d'en faciliter la gestion et d'offrir aux familles nobles une terre où vivre avec leurs gens.
Ealdor reçut une terre en Ouestfolde, car le roi voulait que le coeur du pays soit défendu par des hommes de confiance. Et notre famille s'installa ici, et nous restâmes toujours proches de la famille royale. Eorl vint même plusieurs fois nous rendre visite avant de mourir, car il aimait à se reposer dans les calmes plaines."

"Et maintenant c'est moi le seigneur des terres offertes par Eorl?"

Cynediernwyn sourit à son petit-fils. Il était un peu naïf mis pas bête, et il lui rappelait son fils Sigewulf.

"Pas tout à fait... Quand les dunlendings envahirent la Marche, mon arrière-grand-père Cuthwulf se battit vaillamment contre l'ennemi. Et lorsque tout fut perdu, il se replia à Fort-le-Cor avec sa maisonnée, et aida le roi Helm à tenir. Il était déjà assez vieux à l'époque, et il mourut durant le long hiver. Son fils Aelwulf avait atteint l'âge d'homme et il prit la tête de la famille. Et il fut aux cotés de Fréalaf lorsque l'usurpateur Wulf paya ses crimes de sa vie.
Helm et ses fils aînés étaient morts également, son neveu Fréalaf devint roi. Et il n'oublia pas le Clan Ealdormund, et leur offrit de nouvelles terres, car la famille d'un seigneur voisin avait totalement péri durant la guerre. Ainsi notre domaine s'agrandit encore. Et depuis notre famille fait de son mieux pour administrer ces terres."

"Alors quand je serais grand, je pourrais faire ce que je veux?"

Cynediernwyn éclata de rire, chose qui lui arrivait de plus en plus rarement.

"Certainement pas! N'oublie jamais que toutes les terres du Rohan appartiennent au roi, et si il veut les reprendre, il peut le faire. Tu as des comptes à lui rendre, ainsi qu'au maréchal de l'Ouestfolde, et tu dois être digne de la confiance d'Eorl et de Fréalaf pour notre famille. Grandis, entre dans l'armée et sers toujours ton roi, alors tu seras récompensé de sa confiance."

Theodeunwulf regardait les flammes d'un air absent. Soudain, se relevant brusquement il cria presque.

"Alors je serais le plus grand des cavaliers, et je deviendrais maréchal et l'ami du roi!"

Et il se jeta dans les bras de sa grand-mère, qui l'étreignit tendrement en souriant.

"Oui... tu seras un grand cavalier..."

En détails ...
NomTheodeunwulf Ealdormund
Signification du nom :Seigneur des Loups (rohirique)
Dates :2991-3A en Ouestfolde
Ethnicité :Homme du Nord
Culture :Rohir
Signes particuliers :peau très pâle
En gameplay :Capitaine




Dernière édition par Theodeunwulf Ealdormund le 11/12/2010 à 19:33; édité 251 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Theodeunwulf Ealdormund
L'Ost des Rohirrim
Cavalier

Messages : 96
Message Posté le: 11/12/2010 à 19:33    
 

Westa Theodeunwulf hale


Theodeunwulf ("Seigneur des Loups") naquit au Rohan en 2991 3A, issu d'une lignée respectable dans sa patrie. Son père était un seigneur chevalier en Oustfolde, et son grand-père avait été second maréchal de la Marche sous le roi Fengel. Tout petit, il vivait avec ses parents et sa grand-mère une vie paisible.

Mais un jour, un important groupe d'orques chassé du Nord avait fait irruption sur leur terres, saccageant et pillant. Le père de Theodeunwulf, Sigewulf ("Loup victorieux") refusa de quitter les terres de sa famille, et attendit les orques devant sa ferme, épée en main. Sa tendre épouse Arholt ("ange des bois") refusa de le quitter, si bien que ce fut sa grand-mère Cynediernwyn ("ami caché de naissance royale") qui emmena Theodeunwulf à Edoras avec beaucoup de leurs gens. Lorsqu'ils revinrent quelques semaines plus tard, les orques ayant été anéantis par l'armée, le domaine familial était en ruine, et les corps calcinés de ses parents gisaient devant leur maison détruite par les flammes.

Il fut élevé par sa grand-mère, les terres de la famille furent remises en état, mais la maison fut rebatie plus loin, car ses parents furent ensevelis sur le site de leur ancienne maison, qu'ils avaient défendus jusqu'à la mort. Lorsqu'il eut 17 ans, en 3008 3A, sa grand-mère mourut elle aussi, le laissant seul. Sur son lit de mort, Theodeunwulf lui fit serment de toujours servir le Roi et le Rohan. Il prit la tête des terres, et administra son domaine jusqu'à ses 25 ans.

C'est alors qu'arrivèrent une fois encore des hordes d'orques et de Dunlendings, et ravagèrent l'Ouestfolde. L'ennemi approcha dangereusement du domaine, si bien que Theodeunwulf décida d'envoyer les siens à Edoras, gardant avec lui ceux qui le voulaient pour défendre le domaine. Il couvrit ainsi la retraite de ses gens, tuant de nombreux ennemis avant de se replier. Lorsqu'il vit de loin ses terres incendiées, il ne put réprimer ses larmes.

Il chevaucha vers Edoras où il s'enrôla dans l'armée dans laquelle il avait déjà servi plusieurs fois. Il combattit l'ennemi déferlant pendant plusieurs semaines sous le commandement d'Erkenbrand, jusqu'à ce que son eored soit anéantie dans une embuscade au sud-ouest de l'Isengard. Il gagna difficilement le Nord, blessé, sauvant l'un de ses compagnons évanouis. Son cheval avait été tué, il trouva refuge chez une guérisseuse, et lorsqu'il fut remis, il partit vers le Nord, la route du Sud étant coupée par les orques.
C'est ainsi qu'il arriva un jour à Archet.




Dernière édition par Theodeunwulf Ealdormund le 20/03/2009 à 14:50; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
    Chapitres d'Estel -> Tribune libre Sujet précédent :: sujet suivant