Chapitres d'Estel -> Tribune libre -> Eleane de Baranduin
 
Eleane de Baranduin
Visiteur

Messages : 21
Message Posté le: 30/07/2008 à 19:42    
 

Eleane de Baranduin


Sœur d'Eren de Baranduin, Eleane a deux charges : Capitaine de la Garde de Bree et Dirigeante de la Compagnie du Roseau Blanc. Toujours en première ligne sur le champ de bataille, elle essaie de mener au mieux les forces du Roseau vers la victoire...

Personnalité
Essayant de suivre les traces de son frère Eren, Eleane se montre souvent froide et distante à l'égard de ceux qui l'entourent. Son caractère féminin est éclipsé par sa volonté d'apparaître forte et déterminée. Il est arrivé à de nombreux reprises cependant que sa féminité ressorte lors de crises de jalousie qui la mènent trop souvent sur les chemins de la déraison.

Description physique
Eleane est une femme d'une petite trentaine d'années, de corpulence normale. Malgré ses yeux verts et son petit nez, elle ne correspond pas aux cannons de la beauté : sa coupe de cheveux, trop courte, trop stricte, et ses sourcils constamment froncés lui donnent un air froid.


En détails ...
NomEleane de Baranduin
Dates :2990-3A Pays de Bree - ?
Culture :Hommes de Bree
Signes particuliers :Ne tient pas l'alcool
En gameplay :Capitaine




Dernière édition par Eleane de Baranduin le 1/08/2008 à 06:32; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
 
Eleane de Baranduin
Visiteur

Messages : 21
Message Posté le: 1/08/2008 à 06:43    
 

Historique


Eleane est née dans une famille d'origine modeste à proximité du fleuve le Brandevin. Elle a un ancêtre illustre qui a valu à la famille le nom de « De Baranduin ». Ce titre n'indique aucune noblesse de sang.

Elle a eu un frère aîné (de 2 ans) et une sœur cadette (de 3 ans). Sa sœur est morte-née (elle n'a pas de nom, Eleane avait 3 ans) et son frère a disparu dans les Galgals (Eren). Son père est mort d'une maladie lorsqu'elle était toute jeune (5 ou 6 ans) et sa mère a élevé Eren et elle seule.

Eleane a beaucoup aidé sa mère aux champs (d'où sa connaissance des cultures) pendant qu'Eren vagabondait sur les routes, cherchant l'aventure (mésentente avec Eren et Eleane, cette dernière trouvant l'attitude de son frère irresponsable) sous prétexte de partir chasser.

Eren a fini par rencontrer les Rôdeurs (ceux d'Aragorn) et s'est associé à eux pour les informer des mouvements aux alentours de Bree et du Pont du Brandevin. Finalement, Eren rejoignit le groupe de Rôdeurs de Grands Pas et quittait régulièrement le domicile familial sans donner signe de vie des mois durant.

Sans nouvelles de son frère, Eleane entendit parler de la conscription à Bree : le Maire Tendremélèze cherchait des volontaires pour garder les environs de la ville des marauds de plus en plus nombreux. Le salaire fourni par la ville s'avérait plus élevé que ce que gagnait Eleane en travaillant aux champs, elle décida donc, contre l'avis de sa mère, de s'engager.

Elle travailla assidûment à la Garde de la Ville, et un coup d'exploit (la capture de Rob Bellepoire) lui valut de monter en grade après des années de loyaux services : le Maire Graham Tendremélèze la nomma Capitaine de la Garde de Bree.

Le salaire de la jeune femme permit à la famille De Baranduin de mettre un peu de beurre dans les haricots mais sa mère dépérit petit à petit, inquiète non seulement pour le frère trop aventurier et pour sa fille qui faisait un métier d'homme et dangereux. Elle finit par s'éteindre un jour d'hiver, et peu de voisins vinrent à son enterrement.

Eleane passa cette épreuve avec difficulté, et se refermera d'avantage sur elle-même. Elle fit de son métier un exutoire et perdit le peu de féminité qui lui restait, se murant dans une humeur froide qui la caractérisa dès lors.

Quelques mois plus tard, Galadas vint trouver la jeune fille alors qu'elle était de faction à la porte Nord de Bree. Il avait entendu parler d'elle par la bouche de son frère, et à la disparition de celui-ci, il savait que la famille de Baranduin était composée d'humains honorables et travailleurs.

Eleane n'en crut pas ses oreilles : on lui apprenait la mort de son frère, mais aussi qu'il était devenu un Héros, unissant les Peuples contre les dangers d'Angmar et du Mordor. Elle qui l'avait toujours perçu comme un bon-à-rien romantique, elle comprenait que les événements du Marais des Cygnes l'avaient à jamais changé.

Tout d'abord, elle refusa la proposition de Galadas : reprendre les rennes de la Compagnie, elle simple fermière ? Comment succéder à ce Héros que finalement, elle ne connaissait pas ? Et aurait-elle les épaules assez solides ?

Mais Aedhras parvint à la faire changer d'avis. Deux semaines après son refus devant Galadas, Eleane fut visitée par l'Elfe Sylvain alors qu'elle se trouvait en promenade dans les champs de Staddel.

Aedhras lui confia les doutes, les peurs d'Eren. Il lui raconta les moments durs que la Compagnie avait vécu, mais aussi l'importance de leur mission. Il lui parla de tous ceux, dont son fils Thalénis, qui avaient succombé aux créatures malfaisantes dans les Marais et ailleurs, et de la nécessité de reprendre le flambeau.

L'Elda lui expliqua que la Compagnie ne pouvait être dirigée par un Elfe, ceux-ci se désintéressant petit à petit des choses de la Terre du Milieu, ni par un Nain, plus motivés par l'appât du gain que par les idéaux de liberté et de courage. Et qui, parmi les Hommes, pouvait mieux guider les Compagnons que la sœur de celui qui avait fait naître l'espoir dans leurs cœurs ?

Eleane se laissa un peu de temps pour réfléchir mais finit par accepter, consciente non seulement de l'honneur qui lui était fait, mais également de l'importance de cette mission. Elle partit quelques temps à la rencontre des premiers Compagnons du Roseau Blanc et au cours d'une soirée d'automne, à l'occasion d'une cérémonie officielle, pris le flambeau que Galadas lui tendait.

Depuis ce jour, elle semble avoir retrouvé un équilibre, une raison de vivre même. Elle mène de front ses deux tâches, sa fonction de Capitaine de la Garde de Bree et sa charge de Hérault de la Compagnie du Roseau Blanc, et retrouve quelques fois cette féminité qui lui a trop souvent fait défaut.

Elle semble ainsi, à l'occasion de certaines soirées détendues, retrouver un peu de cette adolescence volée par une vie d'adulte précoce alors qu'à d'autres moments, sur le champ de bataille, Eleane de Baranduin redevient celle qui mène ses Compagnons à la victoire, fière et courageuse...


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
 
    Chapitres d'Estel -> Tribune libre Sujet précédent :: sujet suivant