Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain -> [Anim] Comme un vol de crebain (20 avril)
 
Istiriel
Messagers du Lond Daer
Archiviste

Messages : 37
Message Posté le: 8/04/2009 à 19:39    Sujet du message : [Anim] Comme un vol de crebain (20 avril)
Citer
 



Située au croisement de l'ancienne route d'Arnor au Gondor et de la vieille route traversant l'Eriador d'est en ouest, Bree a longtemps été un carrefour d'importance. Las ! Les temps d'opulence sont depuis longtemps révolus et la ville jadis commerciale n'est plus qu'une bourgade entourée de ruines, de royaumes disparus et de terres dépeuplées.
Le commerce pourtant n'a pas complètement périclité : de l'herbe à pipe en provenance de la Comté, des produits de la ferme descendant des Hauts du Nord, des chargements de peaux et de cuirs rapportés par les chasseurs, des reliques sauvées des ruines d'Arnor, des matières premières approvisionnant les artisans de la ville, des cargaisons diverses chargées par différentes compagnies marchandes... Les convois continuent de sillonner le Pays de Bree en tout sens.


Image


Mais dans une époque troublée où la misère et le danger s'insinuent dans la vie quotidienne, ces convois synonymes de richesses ne vont pas sans attirer la convoitise et deviennent régulièrement la cible d'individus mal intentionnés souvent organisés en bandes. Des gredins qui doivent à leur tour transporter le fruit de leur butin et de leur rapine...
Pour se protéger des menées de ces malandrins les chefs de convois font de plus en plus appel à des hommes d'armes tandis que les compagnies marchandes se dotent de leurs propres troupes armées. Certaines d'entre elles cependant embauchent plus pour masquer leurs activités illicites que pour se protéger des attaques.


Image



Il arrive ainsi que le Guet décide de mettre bon ordre dans tous les convois traversant le Pays de Bree...


[HRP crédits
- le 20 avril à partir de 21h00 aura lieu la prochaine animation de serveur proposée par les Chapitres d'Estel. Réservez votre soirée et surveillez ce fuseau !
- pour les chefs de convois : vous avez du 9 au 19 avril pour recruter vos convoyeurs par les moyens que vous jugerez utiles...
- musique : Chance Thomas, The Brigand's Tale (Seigneur des Anneaux Online O.S.T.)
- images : Drakensang, SdAO]




Dernière édition par Istiriel le 24/04/2009 à 10:05; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Jeresius
Visiteur

Messages : 3
Message Posté le: 10/04/2009 à 08:46    
Citer
 

Un Veilleur anonyme du Guet Municipal de Bree, prenais son quart... Le vent froid qui traversait à l'aube les champs de Bree, l'obligeait à tenir bien serrée sa cape, alors qu'il avançait vers le quartier général du Guet pour apprendre à quelle tache il serait affecté.



Dernière édition par Jeresius le 16/04/2009 à 17:00; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
 
Calanthir Imrahad
Visiteur

Messages : 10
Message Posté le: 13/04/2009 à 14:46    
Citer
 

De sa main parcheminée, Tarranil l'Ancien tendit à Calanthir le message froissé où quelques mots maladroits avaient été tracés d'une plume à l'encre d'un noir pâle.

- Maître... des nouvelles d'un de nos fournisseurs, un certain chasseur du nom d'Adwold ! fit le vieil intendant, toujours appuyé sur son bâton de marche.
- Ah ! Ce n'est pas trop tôt... maître Abélard se plaignait justement d'avoir été contraint d'entamer nos derniers stocks de cuir...

D'un oeil étréci, les sourcils froncés, Calanthir parcourut rapidement la missive.

- Le chargement nous attend à l'Auberge Abandonnée... dans les Terres Solitaires... lut l'ancien capitaine en lissant son menton barbu. Bien. Convoque Aedlan, Eivinnd et Riordan ! Qu'ils viennent me trouver... dans les plus brefs délais !
- J'y vais de ce pas, maître !


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
 
Istiriel
Messagers du Lond Daer
Archiviste

Messages : 37
Message Posté le: 15/04/2009 à 22:40    
Citer
 

Un épais et odorant nuage de fumée grisâtre parait la pièce d'un plafond cotonneux et mouvant. Malgré un soleil digne d'un après-midi d'été aucune lumière ne traversait le verre sale des fenêtres et tant le quartier des boues que la vue qu'il pouvait offrir restaient cloîtrés à l'extérieur. Dans la cave l'âcre odeur de tabac masquait les relents de brouets incertains et les fragrances indélicates d'habitués engoncés dans leur épais tricot de laine et leur crasse. De vêtements et de saleté, les couches successives masquaient à grand peine les courbes de ventres proéminents ou complètement desséchés.

Tantôt rachitiques, tantôt bouffis, les clients formaient autant de personnages avachis d’un tableau ressemblant à une nature morte souffreteuse. Rien ne bougeait hormis le fiel âpre émanant des pipes et les gouttes de sueur qui peinaient à dégouliner le long des rides. Parfois des lèvres étroites et desséchées s’animaient avec la vigueur d'un poisson mort, juste le temps de quelques mots qui n’arrivaient presque jamais à l’oreille de l’interlocuteur. Alors ce dernier acquiesçait d’un air complice, louant les propos emprunts de vérité d’un homme qu’il n’entendait pas. Ici, tout le monde tombait d’accord.


Image



Ici également tout était vieux. Les hauts tabourets au velours fatigué, les tables remplies d’échardes, les étagères poussiéreuses, le comptoir incrusté de taches et d’alcool, les verres ternes. Le tenancier s'était affiné dans sa cave plus longtemps que n'importe quelle bouteille, au point d'en devenir aussi suave qu'une cuillerée de vinaigre rance. Sa femme et ses fils se trouvaient sous terre depuis plusieurs années et le vieillard continuait à servir d'une main tremblante des boissons douteuses.

Les clients n’affichaient guère meilleure mine. Cheveux grisonnants ébouriffés et glaireux, visages entaillés par le poids du temps qui passe depuis trop longtemps. Ils se tenaient pour la plupart affalés, certains prostrés, d’autres à moitié couchés sur la table. Ils semblaient morts et ceux qui vivaient encore attendaient de l’être. Parfois un éclat de rire graveleux traversait la salle et s’achevait en quinte de toux catarrhale expirant en un crachat sanguinolent. La taverne prenait alors l’espace d’un râle l’aspect d’un repaire de tuberculeux.

Ron renifla bruyamment et se racla la gorge avant de boire une gorgée qui suffit à vider sa chope. Il promena un regard encore épargné par la cataracte sur la salle. Ou plutôt sur la portion de salle qu’il voyait sans avoir besoin de bouger la tête. Comme tous les lundis il était arrivé à l'heure précise à laquelle commençait implicitement la réunion. Comme tous les lundis les autres membres du groupe des vieillards valétudinaires arriveraient avec vingt à trente minutes de retard. Il en avait toujours été ainsi ; c'était devenu un rituel. Au cours du laps de temps où il se retrouvait seul Ron maudissait ses acolytes cacochymes en imaginant quelques remontrances bien senties qu'il ne prononçait jamais le moment venu.
Malgré son âge il restait le plus capable des débris sénescents qui échouaient ici. Il s'échinait à garder ses mains alertes en multipliant les menus travaux et les services rendus. La plupart des gens du quartier en avait conclu qu'il aimait rendre service malgré son bougonnement permanent. Seule Marjolaine, la tyrannique soeur de Luperce, ne s'était pas laissée abuser par un subterfuge aussi grossier. Elle prenait d'ailleurs bien garde de ne jamais le complimenter pour les travaux qu'il effectuait, histoire de lui faire sentir qu'elle n'était pas dupe.


Image



Quelque chose attira l'attention de Ron. Un mouvement. Le fait était suffisamment surprenant pour qu’il s’y attarde. Ses compagnons s'étaient peut-être décidés à faire acte de présence. Une chaussure apparut sur la plus haute marche de l’escalier, bientôt suivie par une autre. Puis vinrent des chausses et un long manteau intact mais défraîchi. Et enfin une tête. Après réflexion Ron en déduisit qu’un homme entrait dans la salle.
Le nouvel arrivant était un vieillard à la mine bien mise, aux traits du visage façonnés par le reproche permanent dont il couvait la salle entière et aux vêtements ordinaires mais soignés qui compensaient sa maigreur physique par une noble prestance. Du moins de l'avis de Ron et pour autant que sa vue déclinante lui permettait d'en juger. Le nouveau venu ne s'embarrassa d'aucune marque de civilité à l'égard des clients ou du tenancier ; il couvrit méthodiquement la salle du regard du prédateur qui cherche sa cible. L'ayant trouvée il se dirigea droit sur Ron pendant que les autres occupants de la pièce employaient tout ce qui leur restait d’énergie à le fixer.

La fumée semblait s’écarter sur son passage. Il marchait avec prestance mais lentement, comme au ralenti. Pourtant il ne lui fallut que quelques instants pour rejoindre la table de Ron et s’asseoir en face de lui. Ce dernier cracha par terre avec ostentation.

"Mon vieux Ron, tu sais quoi ? Voilà que le Veilleur-Chef Roncenoire a pris une mesure qui ne nous arrange pas."


[HRP : le 20 avril à 21h00 débutera la prochaine animation de serveur des Chapitres d'Estel sur un scénario de Teri-chan. Elle se déroulera intégralement dans le Pays de Bree. Les convois finissent de se mettre en place. La prochaine annonce expliquera aux autres joueurs où commencera l'animation pour eux et quel est son principe. Surveillez ce fuseau !]


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 16/04/2009 à 14:22    
Citer
 

Même si Grimgau avait insisté sur les quelques écarts au plan initial, l'opération avait été un succés. La première qu'avait mené L'Ost des Rohirrim sur le terrain, et qui s'était soldée par un retour victorieux du convoi chargé de vivres à Pont-à-Tréteaux. La moitié pour les malheureux habitants de la bourgade, bien touchée par la guerre. L'autre qui serait à ramener à Bree, promise ensuite au lointain Royaume de Rohan.

Les Gens de L'Ost avaient pris leur quart à Pont-à-Tréteaux afin d'éviter la surprise de toute représaille de la part des Orques de Nan Wrathen. Il faudrait aussi partager les vivres et préparer le convoi, qui devrait partir d'ici quelques jours.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Jeresius
Visiteur

Messages : 3
Message Posté le: 26/04/2009 à 15:50    
Citer
 

Alors que Jeresius prennait son quart, Xymox, La Baranduin et Maitre Chênedoré, attendaient dans le bureau du Veilleur Chef...

Les consignes étaient simples : rassembler quelques citoyens de Bree pour aider à réaliser des contrôles surprises sur les routes du Pays de Bree... La garde itinérante au loin, il appartenait donc au guet de s'occuper de la sécurité dans le Pays.

Et l'appel fut entendu... Nombreux furent les volontaires pour cette mission.

Image Image Image Image

Les volontaires étaient chargés de repérer les convois circulants sur les routes du Pays : mais rien que d'honnêtes chargements d'Herbe à pipe, de Bois et de Peaux ce soir là... Leurs rapports furent dûment enregistrés en vue de procéder à toutes les vérifications aux portes de la cité.

Image Image

Seul un convoi chargé de céréales et d'armes apparement volées aux Orques, par des ressortissants venus du Sud, des éleveurs de chevaux du Rohan, attira l'attention des inspecteurs missionnés et du Guet.

Ne pouvant nullement prouver l'origine de ce chargement sans une enquête appronfondie auprès des habitants de Pont à Trétaux, les convoyeurs furent escortés jusqu'à Bree, et les chariots mis sous séquestres le temps de faire la lumière sur cet affaire.

Le Guet Veille au grain...


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 30/04/2009 à 18:25    
Citer
 

Les Orques ne s'étaient aucunement manifestés durant les jours qui suivirent l'attaque de leur camp, et les tours de Garde s'étaient enchaînés sans qu'il n'y ait rien eu à signaler. Au final, Les Rohirrim ne savaient guère si le manque de représailles de la part de l'Ennemi était bon signe ou non, mais il était temps à présent pour eux de convoyer les Chariots vers Bree.


Image

Aprés un dernier regard vers le Nord, il fallait maintenant quitter Pont-à-Tréteaux.



Image

Sous le Commandement de Théordric, le Convoi s'organisa puis s'ébranla bientôt, empruntant la route du Sud.



Image

La descente dans la forêt se fit sans encombres, mais à l'entrée des Champs de Bree, plusieurs avant-postes Orques furent signalés.



Image

Les Eclaireurs de L'Ost éliminèrent en silence les Ennemis qui patrouillaient sur la route, puis le convoi se faufila sans être découvert. Une heure plus tard, à hauteur du Chantier de Lépineux, des Hommes venant du Sud les forcèrent à un nouvel arrêt.



Image
Image

Ils s'agissaient de Gens mandatés par le Guet de Bree afin de vérifier que la marchandise des caravanes commerciales empruntant les routes du Pays était bien conforme aux usages en vigueur.
La conversation s'engagea donc, mais rapidement et lorsqu'ils annoncèrent transporter des vivres prises aux Orques, les Gens de L'Ost furent suspectés. Le ton monta et devint agressif, les Rohirrim tentant de s'expliquer sous les menaces d'un homme trop zélé.




Image

Aprés plusieurs heures de conversation stérile, les Esprits s'échauffaient sérieusement, lorsque l'arrivée bienvenue de Jeresius, membre du Guet de Bree, permit de régler l'affaire sans violence. Il fut décidé d'escorter le convoi suspect jusqu'à Bree, où Conseil serait pris à l'Hôtel de ville.



Image

Arrivés à la Ville, les chariots furent consignés aux Ecuries de La Porte Ouest, et surveillés par une partie des Gens de L'Ost ainsi que par les mandatés du Guet. Pendant ce temps, Théordric et certains Rohirrim accompagnèrent Jéresius à la Mairie afin de vérifier la bonne conformité de la structure Rohir et de prendre une décision quant au convoi.



Image
Image

Un long moment s'écoula avant que Theordric et les autres ne reviennent. Les nouvelles n'étaient guère bonnes, le convoi était consigné à Bree et L'Ost ne pourrait rejoindre le Manoir de Staffolde comme initialement prévu. Il leur fallait avant cela prouver leur bonne foi. Soupirant, les Rohirrim organisèrent les tours de garde, ne désirant certainement pas laisser leur butin de guerre à la portée de toutes les mains dans les rues de Bree.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
    Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain Sujet précédent :: sujet suivant