Aller à la page 1, 2  suivante
 
    Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain -> [Anim] Un Héritage à préserver
 
Istiriel
Messagers du Lond Daer
Archiviste

Messages : 37
Message Posté le: 3/02/2009 à 00:31    Sujet du message : [Anim] Un Héritage à préserver
Citer
 



Déversez votre colère sur les plaines du Rohan, fiers et insoumis guerriers du Pays de Dun. Depuis des millénaires vous avez été moqués, refoulés, exploités, traqués. Vos forêts giboyeuses vous ont été enlevées au temps de l'envahisseur venu d'au-delà de Belegaer. Vos plaines herbeuses et fertiles vous ont été soustraites du temps de l'alliance impie entre le Gondor et les cavaliers étrangers venus du nord...
A présent il ne vous reste plus que de misérables huttes en paille agrippées aux contreforts rudes et inhospitaliers des Mont Brumeux. Mais votre ardeur reste intacte, aussi grande que celle qui vous animait lorsque Wulf s'empara d'Edoras et assiégea le Gouffre de Helm.


Image



Le temps est venu de prendre votre revanche, libres et hargneux guerriers du Pays de Dun. L'Ouestfolde est en flammes, Edoras demeure inerte, les meneurs qui s'opposaient à votre victoire sont écartés ou muselés. Les vertes prairies du Rohan sont rouges du sang de vos ennemis, rouges comme un fruit mûr tombé à terre et prêt à être cueilli.
Mais il vous reste une dernière tâche à accomplir. Il demeure un espoir au nord, un espoir bien ténu et lointain qui suffit à réchauffer le coeur des derniers fidèles. C'est vers lui que se tournent les esprits et les attentes, vers lui que se dirige le dernier symbole encore hors de votre portée. Ceux qui en ont la charge chevauchent aujourd'hui dans votre domaine. Mettez un terme à cette chevauchée, brisez le dernier espoir.

Ils ne doivent pas passer.


[HRP crédits
- bande-annonce d'une animation proposée par Edge et qui se déroulera le 11 février à partir de 21h00 pour environ 3 heures (plus de précisions dans un prochain message). Cette animation est réservée aux membres des Chapitres et peut accueillir de 3 à 15 joueurs.
- musique : Ooshima Mishiru, Kakumei Zenya (Chevalier d'Eon O.S.T.)
- image : Justin Sweet]




Dernière édition par Istiriel le 10/02/2009 à 21:27; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Theodeunwulf Ealdormund
L'Ost des Rohirrim
Cavalier

Messages : 96
Message Posté le: 3/02/2009 à 01:29    Sujet du message : ?
Citer
 

Theodeunwulf était assis sous un arbre à Glain Vraig, à affuter sa hallebarde pour le prochain combat contre les hordes immondes des Landes des Ettens, lorsqu'un cavalier arriva. C'était un messager de Bree venu annoncer les dernières nouvelles au capitaine-général Lainedhel. Alors qu'il allait quitter Glain Vraig, il se fit hêler par Theodeunwulf.
"HOO, l'ami..."
"Qu'y a-t-il? Je suis pressé, mon supérieur m'attend à Bree."
"Quelles nouvelles apportes-tu?"
"Désolé mon bon seigneur, mon rapport est confidentiel, à remettre au capitaine-général Lainedhel en personne."
"Euh, pas pour te décourager mais les hordes de l'Angmar contrôlent toute la région. Ils ont repris Tirith Rhaw hier soir, et leurs ouargues patrouillent. Toutes les communications sont interrompues."
"Euuh, et je fais comment pour délivrer mon message moi? Parce que tout ça c'est très bien mais je dois être de retour à Bree ce soir."
"On va mener une offensive cet après-midi, mais si tu dois repartir je peux livrer le message pour toi"
"Mouaif, c'est juste que c'était dit en main propres..."
"Tu préfères te faire tuer ou rentrer bredouille?"
"Ah tout compte fait...pas vraiment...voilà le message, à condition de me jurer de ne pas le lire et de le remettre au plus vite"
"Je le jure."
"Soit, alors bonne chance pour votre offensive."
"Merci, bon voyage, et saluez le maire Tendremelèze de la part du capitaine Theodeunwulf."
"Ce sera fait, salut à vous."

Theodeunwulf qui était homme d'honneur, apporta après l'offensive le message à Ost Ringdyr, sans l'avoir lu. Le capitaine-général Lainedhel resta pensif après la lecture. Theodeunwulf, curieux des nouvelles, lui demanda si les nouvelles étaient mauvaises. Lainedhel fut étonné que le messager improvisé n'en ait pas profité pour lire le message. Plein de sympathie pour Theodeunwulf qu'il savait être un bon et honnête combattant , il lui fit lire le message. Theodeunwulf parcourut les nouvelles. Deux attaques repoussées à Pont-à-Tréteaux, un raid réussi contre les gobelins des Terres Solitaires, et quelques autres nouvelles du genre. Mais en lisant la fin de la lettre, Theodeunwulf pâlit.

-De plus, d'après les rapports de nos espions qui auraient trouvé cette lettre sur le corps d'un homme du pays de Dun, il faut envisager une éventuelle attaque massive contre le pays de Bree. Cependant, il semblerait que surtout les rohirrims exilés soient en danger. En tous les cas tenez vous prêt à envoyer une compagnie en renfort si ils venaient à s'approcher de Bree.
Cordialement,
Graham Tendremelèze, maire de Bree.
-

Sans attendre un instant, il prit congé du capitaine-général et partit à toute allure, ces nouvelles devaient être confirmées et approfondies, et le maire allait devoir répondre à quelques questions.

Image


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Istiriel
Messagers du Lond Daer
Archiviste

Messages : 37
Message Posté le: 10/02/2009 à 21:27    
Citer
 



Ils sont tombés, les présomptueux Rohirrim qui se sont vainement lancés dans une quête vouée à l'échec. Un pourtant est passé et l'histoire aurait pu être différente s'il était arrivé à destination... Par l'intervention d'un funeste et salutaire destin cependant sa course éperdue a été interrompue et il git à présent, abandonné par le sort et ayant perdu plus que sa vie.
Revenez sur vos pas fiers et libres Dunlendings, votre tâche est accomplie et l'Ouestfolde abandonnée vous attend pour retrouver son joug légitime. Mais n'oubliez pas qu'il suffit parfois d'une rumeur pour maintenir le fil ténu de l'espoir et restez vigilants.

Car tandis que vous rentrez et tournez le dos à l'ancien royaume d'Arnor, dans les plaines d'herbe rase des Terres Solitaires une rumeur s'anime et rejoint la route. De voyageur au repos en négociant se déplaçant, d'elfe allant discrètement en soldat itinérant assurant la garde elle se dirige avec assurance vers l'ouest et vient s'échouer aux portes de Bree.
Là, recueillie par un malandrin sans esprit ni perspectives, elle se niche dans sa bouche au patois particulier et part volontiers à l'assaut de toute oreille passant à portée.

"Cramsec, un Rohir m'dame, j'vous jure ! Aussi raide qu'un piquet. A croire qu'vouloit pronder une clôture. Y a pas idée d'venir mourir si loin d'chez soi. Y peuvent pas l'faire par chez eux leur clôture ? Où qu'vous m'dites ? A ça j'peux vous dire... Enfin à peu près, c'est qu'j'y étais pas vraiment. C'est la soeurette d'Irvin qui a croisé un type qui lui a raconté que..."



[HRP crédits
- introduction de l'animation qui se tiendra le 11 février. Animation réservée aux membres des Chapitres, pas de niveau requis, rendez-vous dès 21h00 à la porte sud de Bree (vous pouvez considérer comme point de départ que votre personnage a entendu cette rumeur et, s'il est intéressé, peut vouloir se rendre à la porte sud pour en savoir plus auprès de Luperce.)
- musique : Ooshima Mishiru, Maximilien (Chevalier d'Eon O.S.T.)]


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eothred
L'Ost des Rohirrim
Thane de l'épée

Messages : 30
Message Posté le: 11/02/2009 à 14:06    
Citer
 

*hoche de la tête en signe de confirmation*

Sera présent !


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Theodeunwulf Ealdormund
L'Ost des Rohirrim
Cavalier

Messages : 96
Message Posté le: 11/02/2009 à 14:11    Sujet du message : De mauvaises nouvelles
Citer
 

Theodeunwulf avait passé les derniers jours à parcourir l'Eriador et à questionner tous ceux qui avaient, de près ou de loin, accès aux informations qui l'intéressaient. Les résultats étaient restés assez médiocres. Presque tous n'avaient que des rumeurs à colporter, des ragots presque toujours sans fondement. Seul le maire de Bree, Graham Tendremelèze, (Theodeunwuldf le savait) avait les informations qui le préoccupaient, après tout c'est à lui que la lettre des Dunlendings avait été remise. Mais le maire refusait de recevoir qui que ce soit à ce sujet, et Theodeunwulf moins que tout autre. Et la patrouille qui avait intercepté la lettre était introuvable. Theodeunwulf devait agir, il le sentait.
Il profita d'une absence du maire et d'une fenêtre laisée ouverte pour entrer dans son bureau. La lettre trainait, comme abandonnée, au milieu d'un tas de paperasseries. Mais Theodeunwulf était trop honnête pour voler le maire, et il attendit donc son retour, sans omettre de lire la lettre. Lorsque le maire revint ilfut d'abord surpris de voir Theodeunwulf, mais se reprit vite.

"Comment osez vous vous introduire ici?"
"M. le maire, vous refusez depuis plusieurs jours de me recevoir, et plus d'une vie se joue ici, je demande des explications."
"QUOI? Mais qui croyez vous être pour demander quoi que ce soit? Sortez immédiatement ou j'appele les gardes!"
"J'ai lu cette lettre..."
"Et alors?"
"Alors? Si vous ne répondez pas à mes questions, je mets les autres rohirrims au courant de tout, et croyez moi, ils ne seront pas tous aussi diplomates que moi."

Le maire soupira, et fit signe au rohir de s'asseoir.

"Nos éclaireurs ont trouvé cette lettre sur un messager dunlending mort, les loups probablement, et me l'ont ramené. J'ai vite compris le danger que courait Bree, et en tant que maire je dois protéger la ville et la population. Comprenez-moi, nous ne sommes pas de taille à résister à une invasion."
"Alors vous avez décidé de sacrifier les rohirrims, espérant les apaiser."
"Euh...oui... mais c'est pour le bien commun."

Le visage de Theodeunwulf devint rouge de colère et il se mit à crier.

"Mais vous vous rendez compte de votre idiotie? Vous pensez que ces... monstres vous laisseront en paix? Ce sont des brutes sanguinaires, avides, brutaux. Vous pensez que quelques rohirrims sacrifiés les empècheront d'aller plus loin? Ils seront bientôt aux portes de Bree, et toute la ville sera brûlée, et les habitants tués ou réduits en esclavage. Ils ne laisseraient pour rien au monde passer la chance de s'emparer d'une ville florissante. Vos gardes ne sauront que les retarder. Il faut leur opposer une armée, ou tout le pays de Bree sera en cendres d'ici quelques jours!"

Au fur et à mesure des paroles du rohir, le maire avait blémi, et il était blanc comme la neige des Monts Brumeux. Il était trop abasourdi pour réagir ou parler. Il avait été confronté à la réalité qu'il s'était, ces derniers jours, efforcé à faire taire.

"Que..que pouvons nous faire?"
"Tenez les soldats prêts à intervenir. Je vais mettre mon supérieur au courant de tout ceci, et les rohirrims combattront les Dunlendings. Je vais prendre cette lettre, si vous permettez."
"Faites comme bon vous semblera."

Theodeunwulf prît la lettre, salua le maire, et partit sans attendre un instant à la recherche d'Eothred.

Image




Dernière édition par Theodeunwulf Ealdormund le 23/02/2009 à 00:30; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Naewen CourtLaBise
Les Libres Frontaliers
Compagnon Libre

Messages : 12
Message Posté le: 11/02/2009 à 14:19    
Citer
 

Les bras chargés de peaux fraîches, la gamine traversait l'espace qui la menait à Sasafra, sagement attachée à un piquet. Elle entendit de loin quelqu'un parler de Rohir. Attentive, elle se fixa et chercha du regard celui qui parlait, pour tenter de capter la rumeur. Elle saisit quelques mots, fronça les sourcils et se demanda s'il ne serait pas mieux d'aller en parler à ses compagnons.

L'est d'abord et maintenant le sud...




Dernière édition par Naewen CourtLaBise le 11/02/2009 à 17:55; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Breanryth
L'Ost des Rohirrim
Cavalière

Messages : 17
Message Posté le: 11/02/2009 à 15:59    
Citer
 

*baissant la tête, marmonnant pour elle même*

"A combien de frères et de soeurs devront nous encore donner la dernière étreinte d'une terre étrangère..."


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 11/02/2009 à 17:29    
Citer
 

Aprés plusieurs Lunes passées sur le Front d'Eregion et de Khazad-Dûm, Les Libres Frontaliers engagés au Sud Est revinrent passer quelque temps auprés des leurs restés combattre les forces d'Angmar en Eriador.

Les retrouvailles fêtées, c'est lors d'un aprés-midi maussade que Naewen rapporta en Hissepré une triste rumeur des rues de Bree.

Ils préparèrent les Chevaux.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Gwenyd
L'Ost des Rohirrim
Cavalière

Messages : 24
Message Posté le: 11/02/2009 à 18:42    
Citer
 

Gwenyd mordit à pleine dents dans le petit pain encore chaud. Quelques piécettes tintèrent dans sa main alors qu'elle les tendait à la boulangère. Un bruit de conversation parvint à ses oreilles et elle tourna machinalement la tête dans la direction du son, savourant son en-cas.

"Oui, un d'ces gens du sud... ceux qui sont tout l'temps avec leurs canassons... Il parait qu'leurs ch'vaux sont plus importants pour eux qu'leur famille... Des gens un peu bizarres mais quand même !" commentait la commère.
"Mort vous dites ? C'est terrible..." répondit son interlocutrice, une femme d'âge moyen qui ne prêtait qu'une oreille à moitié attentive à la drapière, plus intéressée par l'aspect du tissu qu'elle examinait.
"Raide, ça oui... Toute la ville en cause de c't'histoire ! C'est l'Luperce qu'raconte ça à qui veut l'entendre. Ah on vit à une drôle d'époque ma bonne dame !"
"Hmm hmm...."

La conversation dériva ensuite vers le prix du tissu au mètre, mais Gwenyd n'écoutait déjà plus. Les sourcils froncés, elle mâchonnait pensivement son bout de pain. Finalement, elle partit en trottinant vers la porte Ouest de Bree, puis vers le nord...

-------


Fermez, fermez
Votre cage à double-clé
Entre vos doigts
L'eau vive s'envolera


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Landryt Mandragoran
Compagnie du Roseau Blanc
Compagnon

Messages : 26
Message Posté le: 11/02/2009 à 19:54    
Citer
 

La rumeur était arrivée jusqu'aux oreilles de Landryt. Un Rohir mort ? Peut être le connaissait-il. S'agissait-il d'un exilé ? Si non, qui ? Et surtout, comment ? Un seul moyen de le savoir. Ce soir, il irait à Bree.

Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Galadas
Compagnie du Roseau Blanc
Capitaine

Messages : 10
Message Posté le: 11/02/2009 à 20:34    
Citer
 

Galadas avait entendu d'étranges rumeurs...si le classement des dossiers du roseau lui en laissait un peu le temps, il ferait sans doute un saut par Bree.

Hors-personnage :
Selon les caprices de ma connexion internet assez instable le soir en ce moment, je devrais être présent... si vous ne me voyez pas c'est que la connexion ne marche pas !


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eleowyne
Les Libres Frontaliers
Libre Frontalière

Messages : 9
Message Posté le: 11/02/2009 à 20:48    
Citer
 

Nombres des Libres Frontaliers s'étaient déplacés au Sud-Est et Eleowyne était de ceux là. Ses soins et ses potions les accompagnaient maitenant de plus en plus prodondément dans La Moria.

Après plusieurs lunes la compagnie revint à Bree porter assistance à ces compagnons rester combattre les forces de l'Angmar en Eradior.

Ce fut dans la petite bibliothèque de la Maison des Libres, où elle étudiat quelques vieux parchemins, qu'Eleowyne apprit de Naewen la triste rumeur....


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Irvin
Serment de Carn Achagh
Maraudeur

Messages : 15
Message Posté le: 12/02/2009 à 10:34    
Citer
 

Irvin, il avait rien compris à toute cette affaire. Pour une fois qu'il avait rien fait d'mal, on lui cherchait des poux, et fallait voir ça. Une bande d'idiots, plus bètes que Tarcin, s'était pointée à l'Auberge Abandonnée la veille. Lui, il était tranquillement installé en bas, dans la chambre du fond qu'il avait payée ! C'était bien rare qu'il paie pour une chambre, et on ne l'y reprendrait pas !

Ces incapables étaient donc venus le déranger alors qu'il tentait, bien maladroitement, de faire entrer un grand candélabre dans son sac à dos. La rutilante torchère aurait remboursé le Sermenteux du prix de la chambre, mais voilà qu'étaient arrivés ces troubles-paix.

Et de suite, ils l'avaient accusé. " J'ai pas tué l'cadavre ! " qu'il avait répondu, mais aussi sec, ils lui avaient dit " Tu ne l'as peut-être pas tué, mais tu l'as volé ! "

Incroyable ! Même quand il n'avait rien fait, on l'accusait des pires maux. Et sa soeur Alera qui lui disait qu'un jour, les Sermenteux pourraient même devenir honnêtes... Comment devenir honnêtes quand les gens sont aussi méfiants à votre sujet, et vous accusent alors que vous n'êtes pour rien ?

Irvin s'était énervé, et avait dit qu'il ne savait rien au sujet de ce corps refroidi, et qu'il ignorait tout de cette histoire. Surtout qu'en plus, c'était pas lui qui l'avait tué, vu les traces de morsure de loup sur le cadavre.

Et là, la gamine à la peau foncée qui était dans l'fond est intervenue, disant qu'Irvin avait forcément vu le corps pour connaître l'existence de ces traces.
Hum. Pas bète.

Heureusement, le blondinet qui lui parlait lui a offert une bière, et les autres sont allés causer à une elfe qui dormait dans une chambre mitoyenne. Du coup, il a raconté au blond et à la gamine qu'il avait trouvé le corps avec un compagnon de route, Gaultier.

Image


Le type étant mort, ils avaient joué aux dés ses possessions. C'était pas du vol : il était déjà mort, il n'en avait plus besoin et en plus, le cadavre a jamais dit qu'il était pas d'accord pour qu'ils lui piquent ses affaires, alors... Bref, Irvin n'avait pas eu de chance aux dés, et l'autre avait tout raflé. Même la superbe épée que le Sermenteux voulait. Forcément, Irvin a dit à Gaultier que ça se passerait pas comme ça, que l'autre allait arriver et qu'il le forcerait à rendre l'épée à Irvin, et v'là-t-y pas que Gaultier se marre en disant qu'il ne craignait pas l'ami imaginaire d'Irvin. Là, le géant blond s'est vraiment énervé mais connaissant la force de son compagnon de voyage, il a préféré partir de son côté plutôt que de finir la gueule dans le lit d'un ruisseau asséché.

Et voilà maintenant que ces branques l'accusaient de vol, lui qui avait rien pris ? Dès qu'il eut fini de raconter son histoire, les copains du blond à l'accent rohir sont venus. Irvin en a profité pour se barrer, dans le but d'aller prévenir Gaultier que ces idiots étaient à sa recherche. Peut être même que le gars lui aurait filé une récompense, mais ces brutes ne lui ont pas laissé le temps de louer un cheval : ils bloquaient l'écurie, et ensuite, un gaillard à l'uniforme du Roseau a coincé avec deux gens le Sermenteux pour lui poser encore des questions.

Par chance, ils se sont lassés et Irvin a pu partir, mais quelle détestable soirée ! Tout ça pour une épée qu'il n'avait même pas volée...


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
 
Galadas
Compagnie du Roseau Blanc
Capitaine

Messages : 10
Message Posté le: 12/02/2009 à 12:55    
Citer
 

Galadas assis à son bureau, ouvrit le livre des rapports de la compagnie et trampa une plume dans l'encre verte qu'il affectionnait tant:


Parchemin :
Orithil,ninui,11-3018 3A

Voila une bien étrange histoire...
Tout était parti d'une rumeur entendue dans les rues de Bree, un étranger avait été retrouvé mort.
C'était Luperce entre autre qui racontait cela...Luperce, étrange bonhome, il assurait ses grands dieux n'avoir pas volé et en tout cas pas tué l'homme.
Une discussion entre Luperce et un rohir présent à ce moment nous permis de savoir que l'affaire se déroulait du côté de l'auberge abandonnée.

C'est ainsi que nous nous retrouvâmes, quelques rohir exilés, Landryt et quelques edain de Bree et des alentours , en partance pour la vieille auberge.

Une fois arrivé, nous suivîmes les indications données à Bree et nous rendîmes sur les hauteurs assez loin derrière l'auberge. Là nous fîmes la triste découverte, l'histoire, la rumeur était fondée et l'homme gisait sur le sol, mort, des mosures sur le corps. Visiblement il avait été dépouillé de ses biens...et était du Rohan.

Pendant que la troupe présente creusait une tombe à l'inconnu et que ses compatriotes lui rendaient les derniers honneurs, je m'activais à suivre des traces qui nous conduirent pour l'une vers l'auberge, pour l'autre vers la route.

A l'auberge nous rencontrâmes des gens à la mine patibulaire dont un certain ...Alevin...Elvin...lanvin.. je ne sais plus. Toujours est il que les rohirs réussirent à tirer les vers du nez de cet homme et nous apprimes qu'une épée avait été dérobée sur le mort et jouée aux dés. L'homme qui l'avait gagné était parti à l'Est.

Sur ses entrefaits, une elda qui voyageait dans la région avait elle aussi trouvé le corps et trouvé sur ce dernier une lettre. De fil en aiguille , nous apprimes que cette lettre était à l'intention d'un des rohirs qui nous accompagnait et qu'en fait l'épée en question était une précieuse relique du Rohan qui devait revenir aux rohirhim exilés.

L'affaire, la rumeur prenait une tournure grave... il fallait reprendre à tout prix cette épée qui avait valeur sacrée aux yeux des Rohirhim.

Nous fîmes route vers Ost Guruth avec la ferme intention de retrouver l'homme que l'on nous avait décrit comme étant le voleur.
Après une fouille matinale des lieux, ce dernier fut trouvé.

Il se déroula alors un ballet de mise en confiance, suivit d'intimidations et finalement de violences comme seuls les edain savent le faire et le voleur térrorisé finit par remettre l'épée à ceux à qui elle revenait de droit avant de fuir , la queue entre les jambes si l'on peut dire et quelques bleus sur le visage.

Voici une histoire qui commencée par un chuchottement de ruelle, se termine bien , grâce aux Valars


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 12/02/2009 à 20:30    
Citer
 

Une bien Triste rumeur avait mené Les Libres Frontaliers dans les rues de Bree. Eleowyne et Eadren la percevaient sans doute plus profondément que Naewen, mais la Jeune femme les avait gentiment accompagné.


Image
A la Porte Sud de la ville, des curieux se rassemblaient, alertés par les cris d'un Homme bien connu de la population locale.


Image
Le dénommé Luperce, tristement connu dans la région pour sa malhonnêteté autant que pour son atroce accent, vendait à la criée le dernier numéro de La Plume d'Airain. Mais en outre, il s'étanchait à raconter à qui voulait l'entendre qu'un cadavre de Rohir avait été trouvé sur La grande Route de L'Est, à quelques heures de marche à peine de Bree.


Image
Si la Rumeur s'avérait fondée, le Fait serait intriguant et pour le moins inquiètant pour les Gens de L'Ost des Rohirrim, surtout au regard des Evénements récents. Aussi, la conversation s'éloigna assez rapidement du dernier mauvais coup de Luperce pour se centrer sur les détails de cette affaire de cadavre.


Image
Bientôt renseigné, une fois que Luperce eut par contrainte renoncé à toucher quelques pièces pour lacher ses informations, un groupe s'élança en direction des Terres Solitaires, constitué de membres de L'Ost et de personnes de bonne volonté désireuses d'apporter leur aide.


Image
Ils ne rencontrèrent aucun problème sur La Grande Route et finirent par atteindre L'Auberge Abandonnée au Crépuscule. D'aprés les indications de Luperce, dont doutaient forcément ceux qui le connaissaient, le Cadavre gisait prés du sommet d'une Colline située derrière le batiment.


Image
Malheureusement, Luperce avait dit vrai.


Image
A l'écart de la Route gisait le cadavre d'un Homme blond, aux caractéristiques physiques des Gens de La Marche, vêtu de mailles et de vert. Le doute n'était pas permis.


Image
La Vie du Rohir avait été fauché sur les contreforts de l'ancienne Tour de Garde D'Amon Sûl, sans doute victime des Ouargues au vu des nombreuses morsures visibles et des traces environnantes. Pour les Rohirrim présents mais aussi pour ceux qui les accompagnaient, le Crépuscule s'emplit d'une profonde tristesse.


Image
Afin de comprendre ce qui s'était passé et de pouvoir oeuvrer, si toutefois il restait quelque chose à faire, on examina avec minutie le cadavre ainsi que les alentours. il fut trouvé des fragments de cire, restes brisés d'un sceau, dont l'un d'eux portait un E. Les Ouargues mangent la chair de leurs victimes, mais n'ouvrent pas les parchemins ...


Image
Grâce aux talents de Galadas, plusieurs pistes furent trouvées, qui partaient vers le Sud, en direction de L'Auberge abandonnée.


Image
Aprés avoir enterré et rendu un dernier hommage au Rohir, on suivit L'Elfe avec minutie, qui grâce à ses connaissances put reconstituer une partie du passé. Pendant ce temps là, Grimhald et quelques autres partirent en Eclaireurs se renseigner à l'Auberge


Image
Image
Toujours à la suite de Galadas, le groupe prit ainsi la direction de L'Auberge, seul lieu civilisé à des lieux à la ronde, dans l'Espoir d'y trouver des réponses.


Image
Malgré la décrêpitude du Lieu, La Salle était la plupart du temps pleine de vie et de chaleur, ce qui surprenait toujours le voyageur habitué. La soirée battait son plein, mais il n'était pas question pour l'heure de se donner du bon temps. Plusieurs membres du groupe interrogèrent un Homme à l'allure soupçonneuse, qui déclara s'appeler Lonn.


Image
L'Homme bourru était peu bavard, et l'on ne put savoir grand chose de lui, si ce n'est qu'il semblait tout ignorer de l'affaire du cadavre.


Image
Les Chambres situées au sous-sol de l'Auberge s'avérèrent plus interessantes à visiter, car deux Voyageurs avaient loué pour la nuit.


Image
Une Elfe qui se présenta sous le nom de Gwaerhiw, à la Beauté et aux manières polies des Gens de sa Race. Elle s'annonça voyager depuis Imladris et en direction des Havres gris, pour le Grand Départ.


Image
Dans la Chambre au bout du couloir était un Homme à la mine patibulaire, qui reçut les visiteurs de façon bien moins courtoise.


Image

Image
Les conversations s'engagèrent simultanément avec les deux voyageurs.


Image
C'est ainsi qu'ils apprirent de la bouche de Gwaerhiw qu'elle avait elle même trouvé le cadavre, et lui avait pris la Lettre devenue inutile, dans le seul but d'honorer sa mémoire. Il lui avait donc fallu la lire, ce aprés quoi elle avait décidé de la transmettre aux autorités Breeardes, la Lettre provenait du lointain Rohan et était l'oeuvre du Maréchal Erkenbrand, et elle était destiné à un dénommé Isenfold. Eothred fit donc preuve de son identité, et dut afficher une grande sincérité car L'Elfe fut parfaitement convaincue qu'il était bien le destinataire du Parchemin.


Image
Gwaerhiw tint à lire elle même la Lettre à la petite Assemblée.


Erkenbrand a écrit :
Wesath Hale, Eothred fils d'Heorseld Isenfold,

Cela fait à présent plusieurs semaines que je t’ai fait porter ma précédente lettre. Un temps à la fois long et court, en les Jours sombres qui nous tiennent éveillés plus que jamais. mon espoir repose sur ta réussite depuis que le Lond Daer m'a annoncé que l'Eored exilée s'était formée et avait commencé l'entraînement.

La situation n’a guère empirée ici pour l’instant, mais elle n’est cependant pas à notre avantage. Les Raids Dulending restent réguliers, et quand ces maudits nous laissent le temps de souffler et réorganiser nos forces, ce sont de Grands Orques venus du Nord qui sèment la terreur. Il m’apparaît de plus en plus clairement que le magicien d’Isengard qui fut autrefois notre ami trame pour l’heure quelque chose de sombre.

Edoras reste inerte et à présent ce ne sont pas seulement du terrain qu'elle cède, mais aussi certains trésors de son histoire. Nombreux sont les armes et artefacts à avoir été perdus au combat ou mystérieusement disparu à Meduseld. C'est cela qui me ramène vers toi car, craignant pour un de ces trésors qui s'anime en défendant l'Ouestfolde pour notre honneur et celui de nos ancêtres, je te l'envoie pour le mettre en sureté.
Voies à quelle extrémité je suis contraint, de devoir abandonner ainsi un tel symbole et l'envoyer par une route peu sure bien loin de son pays. Je le confie à la garde de Feolaga, puisse-t-il te rejoindre. Et dans quelques mois, peut-être, verrais-je un nuage à l'horizon et une eored en pleine chevauchée ramenant avec elle tant ce symbole que la délivrance du Rohan.

Voici donc pour toi ou celui que tu jugeras digne la Lame de Fréalàf. L’épée qui servit le neveu de Helm, en 2759, lorsque celui-ci vint de Dunharrow à la tête des Eorlingas décidés à reprendre Edoras. Voici l’Epée qui tua l’usurpateur Wulf, sang-mélé Dulending, et rendit la liberté au Peuple du Rohan.

Qu’elle te serve fidèlement dans la Quête de rassemblement que tu dois mener pour nous, tel le symbole de la Liberté et du Courage des Eorlingas.

Je garde l’Espoir de te voir devant moi, dans nos vertes prairies de l’Ouestfolde.

Erkenbrand.



Les membres de L'Ost présents portaient Le Maréchal de l'OuestFolde en très grande Estime, ils avaient d'ailleurs tous répondu à son Appel lorsqu'il avait écrit une première Lettre à Eothred afin que celui-ci compose L'Eored exilée, afin d'apporter depuis Eriador des Forces nouvelles à un Rohan bien malmené. De là était né L'Ost des rohirrim, depuis maintenant plusieurs mois.

Et voici qu'une nouvelle Lettre annonçait la venue d'une Arme de La Marche de Grande Valeur, un précieux Symbole pour L'Ost des Rohirrim !

Coûte que coûte, il fallait retrouver L'Epée de Fréalàf !



Image
Aprés avoir remercié L'Elfe, on interrogea l'Homme qui de par son allure et certains mots maladroitement lachés laissait planer des soupçons sur sa personne. Irvin finit par reconnaître que lui aussi était tombé sur le cadavre. Il voyageait en compagnie d'un autre Homme, et trouvèrent donc l'Epée Royale. Bien entendu, il ne fallait pas compter sur eux pour l'amener aux autorités de Bree, leur moralité douteuse les poussaient sans doute toujours à profiter de la moindre occasion. Se disputant au sujet de la possession de l'Arme, ils finirent donc par la jouer aux dés, et Irvin n'eut pas de chance. La frustration le poussa même à quitter son compagnon, qui prit pour sa part la Route de l'Est, prévoyant déjà de récupérer une belle somme de la vente de l'Epée. Trop heureux de trouver là sa vengeance, Irvin prit visiblement un malin plaisir à tout raconter, allant même jusqu'à préciser le nom de l'Homme : Gaultier. les informations données, Irvin finit par disparaître rapidement, pendant que le groupe réfléchissait à la suite des Evénements. Lorsqu'ils se rendirent compte de son départ, ils s'inquiètèrent qu'il aille finalement retrouver l'autre Homme afin de le prévenir. Il fallait faire vite à présent ...

Image
Image

Image
Les Cavaliers partirent au grand Galop vers Ost Guruth, dans l'Aube naissante.

Image
Image
La Cité des Eglain était étendue, aussi ils décidèrent de se séparer afin de glaner des renseignements sur Gaultier et de fouiller les grands batiments en ruines.


Image
C'est dans celui qui faisait Office à la fois de Dortoir et d'Hôpital qu'ils trouvèrent leur Homme. Une seule issue, l'avantage du nombre, l'étau se resserrait.


Image
Image
Image
Ils réveillèrent l'Homme et entamèrent une conversation qui leur permit de confirmer son identité, mais ne leur en appris pas davantage au sujet de l'Epée. Cependant, au fil des questions, Gaultier finit par dévoiler son secret, mais refusa fermement de céder l'arme, qui représentait forcément un Trésor incommensurable pour un misérable comme lui. Rien n'y fit, ni la symbolique de la Lame de Fréalàf, ni les menaces, tout du moins tant que celles-ci restèrent imprécises.


Image
Fatigués et désireux de récupérer ce qui leur revenait de droit, ils finirent par perdre patience et employer une méthode plus directe.


Image
Eothred proposa que Gaultier affronte l'un d'entre-eux en Duel, et que le Vainqueur emporterait L'Epée de fréalàf. L'Homme choisit Theodeunwulf, et la petite Assemblée se déplaça vers la bordure Est surplombant Agamaur, préférant un coin discret pour la Joute.


Image
Mais au moment d'empoigner son arme, Gaultier s'enfuit comme le dernier des Poltrons, poursuivit par les Gens de L'Ost et leurs Compagnons. Heureusement peu rapide, il fut bientôt rattrapé et solidement maintenu.


Image
Il finit par laisser choir l'Epée de Fréalàf sur le sol, et s'enfuit à nouveau, sous l'oeil mi-amusé des Rohirrim.


Image
Image
Ils pouvaient enfin être soulagés, les Choses étaient ce qu'elles devaient être. Eothred Isenfold brandit L'Epée de Fréalàf, désormais Symbole du Lien étroit entre L'Eored exilée et Le Royaume du Rohan, leur lointain Pays profondément ancré dans leurs Coeurs.




Dernière édition par Eadren Fairië le 25/02/2009 à 23:30; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
    Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain Sujet précédent :: sujet suivant
 
Aller à la page 1, 2  suivante