Chapitres d'Estel -> Etude du Lond Daer -> [Récit] fugue d'une capitaine et d'une chipie
 
Cynael
Messagers du Lond Daer
Saute-Ruisseau

Messages : 14
Message Posté le: 12/07/2008 à 21:43    Sujet du message : [Récit] fugue d'une capitaine et d'une chipie
Évaluer
Citer
 



Citation :
Chère Shyrel,

Comme promis je t'écris pour te narrer mes aventures depuis que j'ai quitté le comptoir de la Caravane pour partir à l'aventure et accessoirement fuguer. J'ai réussi à mettre la main sur Clothild : elle a eu la peur de sa vie en me voyant débouler du sommet d'une colline herbeuse. Enfin la peur de sa vie peut-être pas, elle a dû voir plus terrifiant. Elle craignait simplement à la vitesse où j'allais que je chute et me casse quelque chose !

Enfin bref, j'ai donc pu lui mettre la main dessus et c'est ce qui fait que cette lettre va t'arriver très vite : je la poste de Staddel, où nous allons passer la nuit avant de partir vers le sud. Oui, tu as bien lu, je suis encore à Staddel, mais c'est la faute de Clothild.
Elle a d'abord essayé de me convaincre d'abandonner mon projet. Enfin c'était juste des protestations pour la forme car je crois qu'elle m'enviait cette liberté de partir au gré du vent. Elle a d'ailleurs décidé de m'accompagner, officiellement pour veiller sur moi et éviter qu'il m'arrive malheur. En vrai je suis prête à parier qu'elle rêvait d'une escapade de ce genre, loin des responsabilités, des ennuis avec Eleane, des ragots sur la Caravane et sur elle, de son vieux bougon de mari...

Enfin pour être honnête je ne mettrais pas ma main à couper en pariant qu'elle en a assez de son Rohir : elle voulait absolument le prévenir de notre escapade. Tu imagines ? Retourner à Cornemur rien que pour permettre à Clothild de faire un bisou ? Sans compter qu'en le voyant elle aurait bien été capable d'oublier tout le projet d'aventure et de ronronner dans ses bras... Yerk.
Donc déjà j'ai perdu beaucoup de temps à la raisonner, et elle n'a cédé que parce que je lui ai promis d'écrire un mot à Ethelhelm en même temps qu'à toi. Ce que je n'ai bien sûr pas fait, tu penses bien. Je te laisse décider si ça vaut le coup d'informer son mari de ce qui se passe.

Ce qui nous a fait perdre le plus de temps c'est la préparation du paquetage de Clothild. Hors de question de revenir sur nos pas, du coup nous avons fait tous les marchands de Staddel et bien sûr ils n'avaient pas ce qu'elle voulait. Cinq heures ! Tu te rends compte ? Cinq heures pour préparer son sac à dos... Tu me diras j'ai mis cinq jours à faire le mien.
Du coup quand nous avons fini, nous avons juste eu le temps de chercher un endroit pour dormir. Il n'y a pas des masses d'auberges à Staddel et c'est une aimable fermière hobbit qui nous a offert le gîte et le couvert. Une chambre chacune, et pour vraiment pas cher, avec en prime un excellent repas. J'ai même pu manger à ma faim et notre hôte semblait ravie que je fasse autant honneur à sa cuisine.

Tu savais que les Hobbits cuisinent les champignons ? J'étais pas très enthousiaste à l'idée d'en manger mais en même temps curieuse de goûter. J'avais déjà entendu Lihene en parler avec Myosotis un soir où elles en piquaient dans le jardin du comptoir de Brombourg. Ben c'est vraiment succulent. Clothild semblait ravie aussi, même si elle n'a pas mangé autant. Pendant que je suis montée rédiger cette lettre elle discute encore avec la fermière. Je saurais pas te dire de quoi.
Elle rit beaucoup Clothild, puis elle est un peu folle. J'adore quand elle essaye de me sermonner avec ses expressions uniques et qu'en même temps elle rit de mes facéties. Je sens que cette escapade va me plaire !

Sinon je ne t'oublie pas : je finis cette lettre et j'écris un mot à Fergus. Je ne te dis pas ce que je mets dedans, sinon tu ne vas pas oser te présenter devant lui alors que c'est le moment idéal. Fonce !

Cynael


[HRP crédits
- musique : Kaijura Yuki - just a small fry (El Cazador de la Bruja O.S.T.)]




Dernière édition par Cynael le 19/10/2008 à 02:23; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Cynael
Messagers du Lond Daer
Saute-Ruisseau

Messages : 14
Message Posté le: 13/07/2008 à 17:08    
Évaluer
Citer
 



Citation :
Chère Shyrel,

J'aime cette sensation enivrante de me lever le matin en étant certaine que le monde est à moi. La route n'est pas seulement devant mais partout où porte mon regard, et je sais que quelle que soit la direction que prendront mes pas je vais vivre des aventures extraordinaire et faire des rencontres exceptionnelles.
Je tiens ces certitudes de mes conversations avec Lihene, qui est déjà allée dans bien des endroits avec juste sa bonne humeur en bandoulière et des feuilles dans sa tignasse.
Au début je voulais organiser mon voyage, préparer des haltes et un itinéraire, choisir une destination finale... Mais Nothalon m'a dit qu'il y avait encore plus de plaisir à déambuler au gré du vent et des envies. Enfin lui il est myope, il ne voit pas un chemin même quand il est dessus, alors c'est pas pareil. J'ai quand même décidé de suivre son conseil.

Clothild s'est levée bien avant moi. Elle a fait des mystères quand je suis descendue : je crois qu'elle s'est entendue avec la fermière hobbite pour fourrer dans son sac une surprise qu'elle garde pour plus tard. Je me demande ce que c'est. En tout cas Clothild est rayonnante : elle a balayé pendant la nuit tous ses doutes et ses hésitations et c'est à croire qu'en cet instant elle est encore plus enthousiaste que moi. C'est peut-être parce que je n'étais pas bien réveillée, j'ai toujours du mal le matin. En tout cas elle n'a pas arrêté de me pousser au train pour que nous nous mettions en route.

Cela fait plusieurs heures que nous marchons et je profite d'une halte pour t'écrire. Je ne voulais pas partir à cheval. Ca va trop vite à cheval, et j'aurais eu l'impression d'être en mission. Au fait si tu croises monsieur Saelion, donne-lui de mes nouvelles : je n'ai pas pensé à l'avertir de mon départ. Je crois pourtant qu'il est au courant : il a beau sembler souvent songeur, il sait des tas de choses sur ce qui se trame.
Puis si tu peux passer un petit bonjour à Dracya et Nimtera... Cela doit bien les amuser de me savoir partie à l'aventure avec tout le souci que mon insouciance leur a causé sur la route de Fondcombe.

Je ne sais pas où a filé Clothild. Elle m'a laissée toute seule en me disant de rester sage pendant qu'elle allait chercher ma surprise. J'ai bien essayé de la suivre pour l'épier mais elle m'a semée... Elle est rusée la capitaine !
Du coup je l'attends dans un site de feu de camp. Nous ne sommes pas très loin de Staddel, j'aperçois encore les lumières des maisons qui s'allument. Les jeunes du village doivent venir faire des veillées de temps en temps ici, il y a un abri bien entretenu et un peu de matériel. Je pense que nous allons passer la nuit ici.

J'espère que Clothild ne va pas tarder, j'ai faim !


[HRP crédits
- musique : Kaijura Yuki - carnaval in blue (El Cazador de la Bruja O.S.T.]




Dernière édition par Cynael le 13/05/2010 à 22:38; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Cynael
Messagers du Lond Daer
Saute-Ruisseau

Messages : 14
Message Posté le: 14/07/2008 à 17:57    
Évaluer
Citer
 



Citation :
Chère Shyrel,

J'ai le dos en compote. Il n'y avait même pas de lit dans l'abri près du feu de camp. A croire que ceux qui l'ont installé n'ont pas pensé que des voyageuses de passage auraient été bien aises de trouver un bon matelas et des édredons douillets. J'te jure...
Cela n'a pas eu l'air de contrarier Clothild qui s'est moquée de moi, de mes yeux cernés et de mon air bougon. Bougon. Tu te rends compte, elle a dit bougon ? Comme son vieux Rohir. Terrifiant.

Le périple était pas drôle aujourd'hui. Nous avons rejoint le Chemin Vert mais il est nettement moins joli ici que sur la portion qui passe près de Bree. En fait il n'a de chemin que le nom et j'ai d'abord cru que Clothild se moquait de moi quand elle a dit que nous étions pile dessus.
Il file entre les Hauts du Sud et les Hauts des Galgals... Et les Galgals me fichent la trouille même de jour. Dans le Pays de Bree ça me gênait pas d'y faire un tour (enfin sauf la nuit, pas folle non plus) : au moindre pépin je détalais et j'étais jamais très loin du camp d'Adso.
Mais ici y a pas un chat. Rien de rien. Même pas la fumée d'une cheminée au loin pour te dire qu'il y a un bon fumet qui t'attend si tu presses le pas.

A propos de fumet, hier la surprise c'était un plat de champignons. Clothild les a préparés mais ce n'était vraiment pas réussi. Je n'ai pas arrêté de la taquiner toute la journée avec cette histoire, une vraie peste. Elle a eu un coup de cafard, se demandant ce qui pouvait bien être en train de se passer à la Caravane, comment Ethelhelm avait réagi à ce départ. Elle m'a raconté son escapade au Rohan pour ramener Deorwine et quelques anecdotes sur sa rencontre avec Ethelhelm.
Le Rohir m'a presque paru attachant de la manière dont le décrivait Clothild. Quand j'ai posé des questions trop pressantes elle est devenue toute rouge et j'ai enfoncé le clou, ce qui l'a exaspérée et m'a valu d'être une nouvelle fois traitée de peste.

J'aime bien Clothild. Elle partage mes facéties et mes amusements et en même temps je sais que si les choses tournent mal elle me défendra bec et ongles. Ca me change de Fergus. Oh il s'occupe bien de moi aussi et ne me laisserait pas tomber non plus. Il a déjà dû prendre des dispositions au sujet de ma fugue et je m'attends toujours à voir surgir quelqu'un m'ordonnant de revenir. Le pauvre envoyé en serait bien pour sa peine face à deux furies rousses et il repartirait juste avec cette lettre, tu peux être sûre ! C'est juste que c'est Fergus, hein.

Ce soir nous sommes toutes les deux bien fatiguées. Nous avons mangé sur le pouce à l'abri d'un grand arbre à midi. Il faudra se contenter de dormir dans les ruines d'une petite bicoque. J'ai tellement moqué Clothild au sujet de ses champignons que je suis quitte ce soir pour préparer le repas. Je vais m'arranger pour faire quelque chose de tellement mauvais qu'elle ne me chargera plus de faire la cuisine pendant tout le reste du voyage !

Je t'embrasse.

Cynael


[HRP - crédits
- musique : Xavier Cugat - Siboney (2046 O.S.T.)]




Dernière édition par Cynael le 19/10/2008 à 02:31; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Cynael
Messagers du Lond Daer
Saute-Ruisseau

Messages : 14
Message Posté le: 16/07/2008 à 19:00    
Évaluer
Citer
 



Citation :
Chère Shyrel,

Quelle aventure ! Je n'ai pas eu le temps de t'écrire hier. De toute façon je n'aurais pas pu t'envoyer la lettre : nous n'avons croisé personne. Je ne sais pas trop quand t'arrivera celle que je suis en train de t'écrire, ni même si elle arrivera un jour.
Je l'ai confiée à un type bizarre qui se prétend colporteur. La touche qu'il avait ! Un barbu tout avachi avec des vêtements miteux tirant une charrette à bras. Il n'a pas dit ce qu'il trimbalait et je ne lui ai pas demandé. J'avais pas vraiment envie de le savoir. De toute façon vu sa tête et surtout son odeur il doit pas vendre grand chose.

Mais sinon il était très sympathique, puis très poli. Il n'a pas arrêté d'appeler Clothild 'madame'... Moi par contre j'y ai pas eu droit. Je me suis vengée sur Clothild en disant que ce n'était pas par politesse mais par respect pour son grand âge.
Enfin il a dit qu'il ne manquerait pas de déposer cette lettre à la poste rapide de Staddel où il comptait se rendre. Il n'a même pas demandé d'argent, curieux.

Les bottes que j'ai achetées à Combe me servent bien. Au prix où je les ai payées, y avait intérêt ! Vous êtes quand-même de sacrés voleurs à la Caravane d'exploiter une insouciante jeune fille comme moi... J'espère que Fergus te fera passer un sale quart d'heure (voire plus) ! Je rigole tu t'en doutes. Depuis notre discussion j'essaye d'imaginer ce dont nous avons parlé et... Pas moyen. Ca me fait beaucoup rire en tout cas.
J'ai questionné Clothild au sujet de Fergus. Tu sais, je crois qu'elle aurait vraiment pu en tomber amoureuse mais pas pour les mêmes raisons que toi. Ce qui veut dire qu'il existe deux raisons pour tomber amoureuse de Fergus, j'aurais jamais cru.

Hier soir nous avons encore dormi à la belle étoile. J'aime pas en fait. Enfin si, j'aime bien le moment avant de s'endormir où je discute avec Clothild et que nous regardons le ciel en nous taquinant et parfois en discutant sérieusement. Mais quand il s'agit de dormir, pitié ! Ce n'est vraiment pas confortable et il y a des tas de bruits et d'insectes.

Si Varyar passe à la Caravane, tu pourras lui dire que je vais bien et que je suis partie à l'aventure comme lui ? Dis-lui que tout se passe bien sinon il serait capable de monter à cheval et de retourner tout l'Eriador pour me retrouver. Ah et Clothild me dit de t'écrire de tenir bon avec votre patron... Ce vieux Gedh, impayable !

Ce soir nous dormons encore à la belle étoile. Nous allons bientôt nous arrêter pour trouver un endroit et établir un camp de fortune. Au fait mon stratagème de l'autre jour a marché : j'ai interdiction de préparer le repas ! Faut dire que j'avais poussé le bouchon un peu loin : le lendemain nous avons passé plus de temps dans les buissons qu'à marcher, une vraie colique.
Clothild m'a promis que demain nous chercherions une masure, une ferme ou quelque chose pour s'offrir une bonne nuit chez l'habitant. La fugue c'était mon idée, mais je crois que je ne réalisais pas bien ce que ça impliquait, je suis bien contente de ne pas être partie seule.

Je t'embrasse (Clothild aussi) !

Cynael


[HRP crédits
- musique : Joe Cocker - No Ordinary World]




Dernière édition par Cynael le 13/05/2010 à 22:42; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Cynael
Messagers du Lond Daer
Saute-Ruisseau

Messages : 14
Message Posté le: 18/07/2008 à 19:54    
Évaluer
Citer
 

Citation :
Chère Shyrel,

Tu me croiras jamais ! Enfin si tu vas me croire vu la personne qui devrait faire parvenir cette lettre jusqu'à toi. Avec Clothild nous étions entrain de deviser sur des sujets importants comme les hommes, les artistes du Pays de Bree, la mode de cet été, par ricochet notre ligne...tiens d'ailleurs Clothild est jalouse de moi parce que je mange tout le temps et que je prends pas un gramme.
Enfin ce n'est pas le sujet, même si j'en profite pour le signaler et te faire enrager parce que j'imagine que tu es dans le même cas que Clothild qui doit surveiller son alimentation. En même temps vu le bidon de son mari elle pourrait se laisser aller avec pas mal de marge. Sauf que l'embonpoint passe mieux chez les mâles. Moi j'avoue que j'aimerais bien avoir des petites poignées d'amour, je trouve ça très mignon.

Enfin bref, nous discutions de tout cela quand j'ai entendu quelqu'un qui criait mon nom. L'instant d'après j'avais deux bras autour du cou et je tombais à terre avec une Lihene hilare. J'étais tellement contente qu'à peine relevée j'ai sautillé partout et Lihene pareil. Nous avons poussé plein de cris toutes les deux avant que je me rende compte que Clothild discutait avec dame Hríviel.
Enfin discutait c'est vite dit : la responsable de l'Etude parle pas tant que ça, et c'est surtout Clothild qui tenait le bout de gras. Je crois qu'elle savait pas trop ce que Hríviel savait ou allait dire, du coup elle a essayé d'expliquer notre escapade. Clothild en menait pas large... Heureusement pour elle Hríviel ne semblait pas s'offusquer. En même temps c'est dur de savoir ce qu'elle pense...

Nous avons papoté un petit bout de temps puis elles sont reparties en remontant vers le Pays de Bree tandis que nous avons repris notre route vers le sud. J'aimerais bien voir Tharbad, et Clothild aussi tient à voir cette ville. Je sais pas pourquoi. Nous avons vu une masure pas loin, nous allons voir si nous pouvons y dormir cette nuit.

Je te laisse !

Cynael.




Dernière édition par Cynael le 13/05/2010 à 22:44; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Cynael
Messagers du Lond Daer
Saute-Ruisseau

Messages : 14
Message Posté le: 20/07/2008 à 17:12    
Évaluer
Citer
 

Citation :
Chère Shyrel...

Quelle pagaille ! La masure dont je te parlais dans ma dernière lettre était en fait une ferme, tenue par un vieux monsieur très affable. Il nous a fait un excellent accueil, disant que c'était bien rare de voir des gens passer dans le coin et que ses deux fils, pour l'instant partis aux champs de l'autre côté de la colline, allaient être contents de pouvoir converser un peu avec quelqu'un d'autre que leur vieux père.
Ca se présentait bien. Le fermier était fort sympathique, nous offrant une collation et faisant preuve d'une grande sollicitude. Il a même fait ses excuses de ne pouvoir offrir qu'une chambre pour toutes les deux. Avec toutes les nuits à la belle étoile que je me suis farcie, je lui aurais bien sauté au cou. Clothild n'était pas mécontente non plus, moins pour le lit que pour le grand baquet d'eau chaude que nous as préparé le vieux.

Tout cela s'est gâté quand les deux fils ont débarqué... Mazette ! Autant le père était un homme charmant, autant les fils étaient des rustres mal embouchés. Ils n'ont pas arrêté de nous reluquer, de tenir des propos tendancieux, de rire gras... Et Clothild a finit par s'énerver sérieusement quand ils nous ont collé aux basques au moment d'aller dormir. Ils ont finit par recevoir chacun une gifle bien claquée.
Ca ne leur a pas suffit. Clothild était furibonde : elle est allée chercher son épée et je crois bien qu'elle aurait coupé aux deux malotrus autant l'envie que la possibilité d'ennuyer des demoiselles si leur père n'était arrivé, alerté par les haussements de voix. Tu verrais comme le vieux a tancé ses deux fils, les prenant par l'oreille et les ramenant au rez-de-chaussée tout en les traitant de bons-à-rien !

Le fermier a fait ses excuses le lendemain quand nous l'avons rejoint pour le petit-déjeuner. Ses fils étaient déjà partis. Clothild aimait bien le vieil homme, elle a encore discuté avec lui pendant que je préparais nos paquetages avec de nouvelles rations pour plusieurs jours. Quand nous sommes parties elle est restée silencieuse un bon bout de temps, puis elle m'a tout défait ma tignasse en disant qu'elle était bien contente d'être partie avec moi.

Je t'embrasse !

Cynael




Dernière édition par Cynael le 13/05/2010 à 22:46; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Cynael
Messagers du Lond Daer
Saute-Ruisseau

Messages : 14
Message Posté le: 24/07/2008 à 08:30    
Évaluer
Citer
 

Citation :
Chère Shyrel,

Ces derniers jours ont été mouvementés et aujourd'hui nous avons décidé de ne pas bouger de la journée. Clothild dit que nous sommes entrées en Eregion et que dorénavant il faudra être plus prudentes.
Au départ je ne voulais pas du tout passer par le réseau du Lond Daer, mais finalement je ne suis pas contre l'idée de rejoindre un relais et de s'y arrêter un peu. Rien que pour se plonger dans un bon baquet d'eau chaude, parce que la rivière ça va un temps !
Pour la nourriture par contre tout va bien : l'autre jour nous sommes arrivées à une autre ferme où il y avait des noces. Vu la quantité de boustifaille je pensais que ça gênerait pas si nous nous joignions aux festivités. Mais à peine Clothild avait poliment demandé qu'une matrone s'est mise à vociférer et nous chasser à coups de fourche !

Nous avons filé, mais pas longtemps. Clothild râlait mais voulait continuer. Pour moi il n'en était pas question, je voulais rendre la monnaie de sa pièce à cette mégère. Alors nous sommes retournées à la ferme en douce pendant que les convives assistaient au mariage dans le champ plus loin, et nous nous sommes copieusement servies dans le buffet qui attendait.
Puis j'ai attrapé un de ces chats que tu trouves fatalement dans une ferme et je l'ai mis dans la cendre. Pas chaude la cendre, tu penses bien ! Je n'avais rien contre le chat, mais je me suis bien amusée à l'imaginer entrain de faire du pochoir sur le sol et les meubles en se promenant partout.

Tandis que nous filions Clothild a dit que j'étais une vraie chipie, que ce n'était pas bien ce que j'avais fait, que j'étais terrible et intenable...mais tout en disant ça elle n'arrêtait pas de rire, alors ce n'était guère efficace comme remontrances !
Demain ou après-demain nous arriverons à Tharbad et j'espère bien pouvoir y rester quelques jours : je commence à avoir mal aux pieds. Clothild dit que ce ne sera peut-être pas possible. Plus que des ruines là-bas, et il ne subsiste de l'ancienne activité commerciale de la ville que quelques bandes de brigands désoeuvrés.

Nous verrons bien. Je t'embrasse !

Cynael


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Cynael
Messagers du Lond Daer
Saute-Ruisseau

Messages : 14
Message Posté le: 17/08/2008 à 13:27    
Évaluer
Citer
 

Citation :
Chère Shyrel,

Tu as déjà dû recevoir une lettre de Clothild qu'elle a confiée à un érudit de l'association breearde il y a quelques jours. Tu sais donc que nous sommes toutes les deux sur le retour. Si ça se trouve, nous arriverons avant que cette lettre ne te parvienne.

Les choses ne se sont pas passées comme prévues une fois arrivées à Tharbad : il me semblait bien qu'il y avait un relais là-bas mais pas moyen de mettre la main dessus. Ou il était bien caché, ou les registres de Fergus ne sont pas à jour ou je n'ai pas fait trop attention à ce qui était écrit. Vrai que j'ai juste jeté un coup d'oeil à la liste des relais et pas aux commentaires qui allaient avec. J'aurais peut-être dû...

Quoiqu'il en soit Clothild était furieuse. Comme tu le sais elle a estimé que l'escapade avait assez durée et qu'il était temps de me ramener. J'ai râlé pour le principe, mais en réalité la décision me convenait très bien.
Manque de chance nous sommes tombées sur une patrouille de brigands en repartant. Trop nombreux pour que Clothild puisse faire quelque chose. Elle a bien essayé de les amadouer, surtout que ça se voyait que nous n'avions pas d'objets de valeur...mais j'ai vite compris aux regards qui pesaient sur nous ce qui les intéressait réellement.

Heureusement la chance s'était juste perdue en route et elle nous a vite retrouvées : un messager est arrivé , parlant d'une réunion avec des gens du sud... Je n'ai pas tout suivi si ce n'est qu'à la fin nous nous sommes retrouvées ligotées avec deux gardes nous surveillant en attendant le retour des autres.
Cela n'a pas été dur de tromper la vigilance des deux gardes : ils bavaient tellement devant ce que je leur proposais qu'ils n'ont pas pensé un seul instant qu'enlever nos liens n'étaient pas une bonne idée. Mon célèbre coup de pied est entré en action et Clothild a fait le reste. Tu veux que je te dise ? c'est bien benêt, un homme.

Ceci dit Clothild me regarde bizarrement depuis, et elle a dit que nous devions avoir une discussion au sujet de ce que j'ai raconté aux gardes. Je crois que je l'ai choquée !

Enfin tout ça pour dire que nous revenons... A très bientôt !

Cynael



FIN du CYCLE



Carnets de Saelion
- la Bannière du Cerf d'Argent
- Là où naissent les nuages (Cycle de Tingolwen)
- la Dernière Porte
- Sur le Fil du Roseau

Autour du Cerf d'Argent
- Narn î Thelyn Dinen
- Conte de la Lune Ambrée
- fugue d'une capitaine et d'une chipie
- Un homme austère

Divers
- Du commerce et de la séduction
- Le Limier et le Mûmak


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
    Chapitres d'Estel -> Etude du Lond Daer Sujet précédent :: sujet suivant