Chapitres d'Estel -> Tribune libre -> Sefrianne
 
Sefrianne
Visiteur

Messages : 1
Message Posté le: 22/11/2008 à 16:21    
 

Sefrianne


En détails ...
NomSefrianne
En gameplay :Ménestrelle


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
 
Sefrianne
Visiteur

Messages : 1
Message Posté le: 22/11/2008 à 16:22    
 

Historique


Informations :

Prénom: Sefrianne.
Parenté: Fenarion (Père adoptif, Décédé), Celianne (Mère, Décédée), Falkar (Père, Décédé), Eldorianne (Soeur jumelle).
Race/Culture: Humaine du Gondor.
Lieu de naissance: Terres Noires.
Niveau social: Moyen (Actuel) à Elevé (Potentiel).
Âge: 22 ans.
Taille: 1,63 M.
Poids: 52 Kg.
Corpulence: Fine.
Classe: Ménestrelle.


Apparence :


Sefrianne est plutôt petite, ce qui l'oblige souvent à lever les yeux pour poser un regard azuréen, pétillant de douceur, sur son interlocuteur. Ses lèvres se parent fréquemment d'un radieux sourire qui harmonise la perfection de son visage, dont l'extrême pâleur s'associe élégamment avec la blondeur de ses cheveux parfaitement lissés. La ménestrelle semble soucieuse de son apparence, rien n'est jamais laissé au hasard : du bout des ongles à la pointe des cheveux, la recherche de la perfection du style est convoitée et entretenue. Sa démarche est élégante mais quelque fois mal assurée, eut égard à une très mauvaise perception visuelle qui l'oblige souvent à regarder le bout de ses pieds. Plutôt menue et fine de taille, sa silhouette attire souvent le regard des hommes qui ne peuvent comprendre comment la jeune demoiselle parvient à conserver une telle minceur, eut égard aux fantastiques quantités de sucreries qu'elle ingère. Après son passage, persiste une fragrance qui évoque un bouquet de roses fraîchement cueillies.


Caractère :

La jeune femme possède une faculté rare : celle de s'adapter à son interlocuteur pour pénétrer dans son jardin secret. Cet apprentissage de perce-cœur, reçut malgré elle, lui permet de rapidement devenir la confidente, la meilleure amie de bons nombres de personnes. Sefrianne utilise ses talents de psychologue, toujours pour apporter du baume au cœur des gens, jamais pour leur nuire. Son faciès enjoué, son indécrottable sourire, dénotent d'une personnalité tournée vers les autres et appellent au dialogue. La musicienne est d'un naturel posé mais curieux. Toujours attentive à son prochain elle souffre d'une certaine spontanéité due à son jeune âge. Elle n'entend rien aux choses de la guerre et fait preuve d'une grande faiblesse d'esprit, mais pas de cœur, lorsqu'elle doit affronter le danger, préférant la fuite à toutes autres alternatives. Rêvasser en composant de brèves mélodies qui inclinent à l'amour, ravit son intellect et lui permet de s'évader : dans ce cas là, elle se referme sur elle-même est devient inaccessible.


Histoire :

Initialement, Sefrianne fut éduquée par son père adoptif, Fenarion. L'homme œuvrait en tant que tourmenteur auprès des princes du Gondor et employait la musique de la jeune femme pour apaiser bien des souffrances. Il transmit tout un savoir centré sur ses pratiques, espérant que sa pupille prendrait sa relève. La rédaction de l'Ars Tripalium, précis des tourments dicté sur son lit de mort, fut son héritage. Par la suite, Sefrianne quitta la petite maison isolée pour enfin découvrir la vie et le monde. Elle rejoignit la Compagnie du Roseau Blanc sur recommandation de l'officier ayant en charge la ville d'Archet, non pas pour ses qualités martiales, mais pour l'espoir qu'elle insufflait aux gens en utilisant sa musique. Bien plus tard, elle rencontra sa sœur jumelle, Eldorianne, dont elle ignorait l'existence : celle-ci lui révéla que son père naturel, Falkar, était un puissant sorcier au service de la Couronne de Fer. Quant à sa mère, Celianne elle était morte en les mettant au monde, quelque part à la lisères des Terres Noires. Ne souhaitant pas rejoindre cette faction, Sefrianne réussit à ouvrir les yeux à sa sœur et lui faire rallier sa cause. Mais le vieux sorcier ne l'entendait pas de cette oreille et s'en prit à ses proposes filles, désormais unies contre lui. Falkar mourut des mains d'un soldat de passage, qui sauva les deux jeunes femmes. Suite à ce qu'elle avait apprit sur ces parents, Sefrianne partit sur les routes pour en découvrir plus sur ces antécédents familiaux. Récemment revenue bredouille, elle a réintégré la Compagnie, forte de ses multiples expériences qui lui ont fait perdre un peu de sa naïveté enfantine.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
 
    Chapitres d'Estel -> Tribune libre Sujet précédent :: sujet suivant