Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain -> [Anim] Procession Elfique (octobre 2008)
 
Cenidhren
Messagers du Lond Daer
Intendante

Messages : 1
Message Posté le: 12/10/2008 à 19:16    Sujet du message : [Anim] Procession Elfique (octobre 2008)
Citer
 

Hors-personnage :
Texte annonçant une animation qui se déroulera sur Estel le 16 octobre à 21h. Plusieurs Eldar seront accompagnés jusqu'aux Havres, et seront rencontrables lors de l'une de leurs haltes. Cette animation est ouverte à quiconque désireux d'en respecter l'esprit, et débordera fort probablement sur une seconde soirée au cours de la même semaine.



Procession elfique


Image
Quartier des boues, Bree



« Non, j'ai pas vu ta grande brune, j'te dis. »
Venant de se répéter pour la troisième fois, l'épicière saisit d'un geste vif le bras de Lihene, lui faisant lâcher la tomate qui s'était subrepticement retrouvée dans les mains de la messagère. Cependant, au lieu de réagir avec l'une de ses ordinaires pitreries, la jeune femme se détourna de l'étalage, poings sur les hanches et l'air contrariée.
« Bun, s'tu la vois, », commença-t'elle, s'éloignant de l'échoppe, « tu lui dis que j'la cherche. »
Mélisse regarda son amie franchir une dizaine de mètres à grands pas déterminés, puis disparaître au détour d'une contre-allée, s'étonnant somme toute d'une vision rare : Lihene rembrunie. Et bien habillée dans une robe bleu et argent. Et la tignasse presque en bon ordre. Peut-être avait-elle enfin pris note de ses bons conseils... Un soupir satisfait échappa à l'épicière, laquelle se tournait déjà vers une cliente.

Poussant son nez dans une impasse, la messagère y lança un bref coup d'œil avant de continuer sa route. Deux jours plus tôt, l'une des Intendantes était arrivée au Relais de Bree, révélant vite être assez proche de Hríviel. Par malchance, Fergus avait peu après appelé Lihene pour lui confier un courrier à aller livrer dans la région, et elle n'avait pu profiter ni de la présence de l'une, ni des récits de l'autre. A son retour, les deux femmes avaient quitté le Relais, sans que personne n'ait su lui dire où les deux Elfes étaient passées. Si l'idée de fouiner de partout à leur recherche l'avait aussitôt amusée, après plusieurs heures de vain furetage la jeune femme commençait à s'inquiéter. La Responsable de l'Etude n'arpentait presque jamais les rues de Bree, et – lorsqu'elle le faisait – limitait ses incursions à quelques rares endroits ; lieux que la messagère venait de parcourir de long en large.
La jeune femme s'arrêta soudainement. Pencha la tête à droite, fit la moue, puis se rua dans un élan brusque en direction de la porte ouest, et ses écuries, un entêtant pressentiment à l'esprit...


Image
Frontières de la Comté




Le cortège avançait lentement à l'ombre de l'une des forêts bordant la Comté, troublant uniquement la quiétude naturelle de celle-ci par des voix aux accents mélodieux qu'animaient plusieurs conversations. Un sourire fugace s'afficha sur les lèvres de l'une des Eldar, attisant la curiosité de Cenidhren, marchant à ses côtés.
« Une pensée heureuse. », commenta-t'elle d'abord, avant de reprendre, « Aurais-tu décidé de nous accompagner ? »
Regard tourné vers l'Est, la première s'arrêta quelques instants, bientôt imitée.
« Tout juste un oubli heureux, Cenidhren. », répondit-elle, avant de se remettre en route.
« Même si l'enivrement d'antan n'est plus, j'aime encore en ces Rives. », reprit-elle un peu plus loin.
Restée à sa hauteur, Cenidhren l'observa un instant. Leurs regards se croisèrent brièvement, puis elle rétorqua quelques mots d'une voix soudainement gaie.
« Hríviel, de fait. »
« Vraiment. », conclut l'intéressée, sans se laisser prendre à l'amusement de son interlocutrice.

Les voix eldarines devinrent murmures d'un silencieux accord, alors que leur attention se tournait vers deux hobbits cheminant sur une charrette le long de la route, une centaine de mètres en contrebas. La conversation pour le moins animée faisant rage entre les deux, une question de pénurie d'herbe à pipe, fit naître rires et expressions amusées au sein de la procession.
« N'ont-ils donc d'autres inquiétudes ? », commenta l'un d'eux.
« Un peuple simple, ces Periain. », répondit un autre.
L'âme joyeuse à l'aube de leur départ, plusieurs émirent diverses plaisanteries à l'endroit des deux hobbits. La charrette fut rapidement hors de vue, sans que les hobbits semblent avoir remarqué la présence du cortège. Bientôt, les Eldar reprirent leur progression en direction de l'Ouest, des derniers refuges du Lindon, et des Havres de Círdan.



Hors-personnage :
Afin de participer, vos personnages pourront tomber par hasard sur le camp où se trouveront les PNJ quittant la Terre du Milieu ; par exemple, en s'en rapprochant intrigué(e) d'entendre voix et chants dans un lieu normalement inhabité.
- Lieu du campement
Dans la mesure du possible, évitez de poper au milieu du campement à votre connexion ; si vous désirez vous déconnecter à proximité du lieu de l'animation (et nous serons nombreux à le faire Smiley) veillez à le faire à quelques centaines de mètres de la rive.

Si vous désirez non pas participer avec l'un de vos personnages, mais plutôt incarner l'un des PNJ Elfes quittant la Terre du Milieu, contactez moi (soit par MP sur ce forum, soit sur le forum Lond Daer) au préalable afin que nous en discutions.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Saelion
Messagers du Lond Daer
Maître du Relais

Messages : 47
Message Posté le: 20/10/2008 à 22:40    
Citer
 



Qu'as-tu mon âme à défaillir, quelle mélancolie s'empare de toi ?
Vois-tu les nuages qui s'amoncellent et l'ombre qui s'étend ?
Crains-tu la fin de l'espoir et l'aube qui ne se lève pas ?

Ils erraient dans les solitudes sans trouver un chemin ;
Ils avaient faim et soif et leur âme défaillait en eux.
Alors le cavalier apparut, sa trompette résonna
Et le long voyage vers l'Ouest commença.

Habitants d'ombre et de ténèbres, captifs de la misère et des fers,
Ils luttaient en vain pour contenir les menées du Noir Ennemi.
Alors Lune et Soleil se levèrent pour raviver l'espoir
Et l'attente fut comblée par le retour des Puissances.

Qu'as-tu mon âme à défaillir, quelle mélancolie s'empare de toi ?
Entends-tu l'Appel de la Mer et les voix qui résonnent au Pays Béni ?
Soupire-tu tandis qu'il t'es demandé où sont les tiens ?

L'abîme appelant l'abîme la masse des flots a passé sur le Beleriand.
Où sont ceux tombés par les armes, où est Tingolwen ?
La lassitude s'est abattue comme un voile gris ternissant la Terre du Milieu
Où sont ceux qui ont pris le dernier navire, où est Calaniel ?

Au Pays Béni parmi les prés fleuris et les arbres magnifiques,
Au Pays Béni sous les montagnes majestueuses et les cieux resplendissants,
Au Pays Béni près des sources toujours vives et des embruns rieurs,
Au Pays Béni sont ceux qui ont répondu à l'Appel de la Mer.

Qu'as-tu mon âme à défaillir, quelle mélancolie s'empare de toi ?
Les instants vécus et les personnes connues ne sont pas perdus.
Réjouis-toi mon âme car ils seront toujours à t'attendre.

Au Pays Béni où tout demeure dans l'allégresse.


[HRP crédits
- musique : Irfan, Invocatio II (album Seraphim)
- texte librement adapté des Psaumes 43 et 107 de la Bible]


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
grenoblois_masqué
Copiste

Messages : 19
Message Posté le: 25/12/2008 à 13:56    
Citer
 

Hors-personnage :
Des captures d'ecran de l'event sur le forum de la Compagnie du Roseau Blanc ci-dessous :


http://tmilieu.free.fr/forums/viewtopic.php?p=27502#27502


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
    Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain Sujet précédent :: sujet suivant