Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain -> [Anim Second Conseil] Les Hauts du Nord et l'Angmar
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 28/12/2009 à 14:51    Sujet du message : [Anim Second Conseil] Les Hauts du Nord et l'Angmar
Citer
 

~ Le Départ de L'Escadron Nord vers Esteldin et du Rind Nestad vers Aughaire ~




Le Conseil d'Imladris avait réparti les Forces dans l'Effort à mener sur le Front du Nord afin de protéger les Populations d'Eriador contre l'Armée d'Angmar.

" ... Le Covenant pour le Forochel, les Libres Frontaliers pour les Hauts du Nord, l'Ost pour les Terres Solitaires... Le Roseau assurera la présence militaire le temps que les alliés soient convaincus et organisés. Les Messagers s'occuperont pour leur part de l'Evendim. Dame Nimtera, je propose au Rind Nestad de partir plutôt dans un premier temps avec les Libres puis de poursuivre aux franges de l'Angmar et essayer de rallier les tribus montagnardes encore libres là-bas ... "

Aussi Le Rind Nestad et Les Libres Frontaliers s'étaient-ils rencontrés au Dispensaire peu avant l'arrivée de Yule afin d'organiser leur Voyage commun. Puis, chacun se prépara méticuleusement pour le Jour du départ.

De son côté, Eadren réunit Les siens afin de mettre en place les deux Escadrons destinés à lutter sur les Fronts du Nord et de l'Est. Il confia à Ascar-Eg Ga-Laur le Commandement de l'Escadron Nord, l'expérimenté Elfe ayant sous ses ordres Nerendil, Curuthalion et Gwarin PierreCendre.

Il fut convenu d'apporter aux Rôdeurs d'Esteldin, en tant que preuve de bonne volonté, un Chariot chargé de vivres et un autre d'Armes. Ascar-Eg s'acquitta de la première tâche auprés de la Ferme de Pierson, aprés une recherche méticuleuse au sein de la région de Combe et de Staddel, tandis qu'Eadren se procurait l'Equipement militaire, en partie à Bree et également grâce aux services de Thrimlird du Rind.

Le Jour du départ arriva, et Les Libres de L'Escadron Nord quittèrent Hissepré, sous les premières Consignes d'Ascar-Eg.



Image



Ils retrouvèrent comme convenu à la sortie des Résidences de Bree les Gens du Rind Nestad, accompagnés de nombreux Amis venus se joindre au Convoi, membres entre autres de La Compagnie du Roseau Blanc, de L'Ost des Rohirrim et du Covenant .

Aprés les échanges d'usage, Ascar-Eg donna le signal du départ et le Convoi s'ébranla, peu ordonné pour l'heure, mais ce qui ne présentait pas de gêne, la route restant sûre jusqu'à Bree. L'Elfe allait à pied, suivi de Nerendil qui menait le Chariot d'Armes, de Gwarin qui pouvait à présent marcher normalement, et de tous les Cavaliers.

Peu avant Bree, ils récupérèrent comme convenu le Chariot de vivres chez Pierson. Gwarin fut chargé de mener l'animal attelé, et il s'acquitta de cette tâche à regret, ne se sentant guère à l'aise à proximité des Chevaux.



Image
Image



L'Expédition reprit sa route, traversa Bree sous l'oeii curieux des passants, puis s'engagea vers le Nord, empruntant Le Chemin Vert. Ascar-Eg donna des ordres plus précis concernant l'organisation du Convoi et les Dangers à venir. Une Reconnaissance effectuée lors des jours précédents leur avait permis, à Nerendil et à lui, de repérer les premiers avant-postes tenus par les Orques sur la Route des Hauts du Nord. Toutefois, ils ne rencontrèrent aucun problème jusqu'à Hauteur du Vieux Fort.


Image
Image



Lorsque ils eurent passé les Ruines, Ascar-Eg stoppa le Convoi et organisa une Reconnaissance. Il choisit quelques Eclaireurs qui partirent en avant avec lui pour neutraliser les Patrouilleurs Ennemis, afin que le Convoi ne soit pas découvert. Le reste du groupe attendit que la voie soit libre, puis avança de nouveau, en faisant le moins de bruit possible. On progressa ainsi par alternance jusqu'à la montée précédant Pont-à-Treteaux, ne laissant derrière que quelques cadavres puants.


Image



La Troupe s'engagea dans Les Hauts du Nord, et la tension se fit de plus en plus palpable. L'Ennemi avait depuis longtemps pris possession de la Région, et il valait mieux redoubler de prudence et d'Efficacité afin de mener le Voyage à son terme. Heureusement heure aprés heure Ascar-Eg faisait preuve de toutes ses Qualités. Il signala à tous les points tenus par les Orques, lança avec l'aide des Combattants du Groupe les assauts furtifs nécessaires sur les campements trop proches de la Route.


Image



Lorsque des ailes noires apparurent dans le Ciel, les Chasseurs adroits eurent pour Mission d'éliminer ces Yeux au service de L'Ennemi. Progressant lentement dans la foulée d'un corps d'Eclaireurs habile et réactif, le Convoi finit par franchir le Col de PiqueCime et redescendit lentement vers La Lande du Roi. Grâce à l'Escorte, la Forêt fut traversée sans encombre et le Pont fut atteint, les Chariots ayant seulement à éviter les cadavres abandonnés sur le Chemin.


Image



L'Expédition suivit la Route des Fermes et ne rencontra aucun problème jusqu'à la Porte Ouest d'Esteldin. La Cité cachée des Rôdeurs était enfin atteinte, le Voyage avait été un plein succés grâce à l'aide de tous les Compagnons présents.


Image



Ascar-Eg décida de stopper le Convoi sur la Seconde Place, prés des Bâtiments abritant l'Etat-major des Rôdeurs. Les Visiteurs engagèrent alors la conversation avec le Rôdeur CendreLame, en charge d'accueillir les nouveaux venus. Celui-ci se montra plutôt disposé envers les arrivants. Le contenu des deux Chariots fut offert et déchargé sous de grandes Tentes, pendant que les deux parties s'entretenaient des dernières nouvelles concernant l'Ennemi et la situation dans la Région. Les Représentants du Conseil purent faire état de ce que leur Voyage leur avait appris à l'Ouest, et CendreLame écouta leurs dires avec attention.

Il fut convenu que Les Libres pourraient s'installer dans le campement établi en Esteldin et que CendreLame ferait son Rapport à ses Supérieurs, lesquels accepteraient sans doute cette aide bienvenue en ces Jours difficiles, et leur confieraient peut-être des Missions particulières.

Pour Les Libres, la première Etape s'achevait, et L'Escadron Nord prenait ses Quartiers dans la Cité des Rôdeurs d'Esteldin.

Comme il était initialement prévu, Le Rind Nestad ne s'accorderait que le temps du repos nécessaire avant de poursuivre sa propre Mission, vers Aughaire et L'Angmar.

Quelques jours à peine s'étaient écoulées qu'ils repartaient déjà vers le Nord, accompagnés du Libre Frontalier Nerendil.




Dernière édition par Eadren Fairië le 5/05/2010 à 19:40; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 17/04/2010 à 16:36    
Citer
 

~ Les Hauts du Nord - La Mission de L'Escadron Nord des Libres Frontaliers ~




~ L'Accord des Rôdeurs ~



Gwarin avait occupé les premières longues Journées d'inactivité à observer Les Rôdeurs d'Esteldin, se gardant bien de chercher à se rapprocher d'eux. Sa méfiance avait fini par s'estomper petit à petit, finalement convaincu par le fait de les voir vivre en toute simplicité et Amitié, essentiellement organisés et concentrés sur leur Lutte face à L'Ennemi, et ne montrant aucun rejet vis à vis du Nain. Ils semblaient avoir accepté sa présence dans un des Campements de l'Ancienne Cité, tout comme CendreLame les avait courtoisement accueilli lors de leur Arrivée. Une Leçon bénéfique pour le Naugrim.

Trois semaines aprés le Départ du Rind Nestad, Nerendil fut de retour d'Aughaire. Il conta aux Libres son Aventure et le Succés de la Mission du Cercle des Soigneurs qui avaient réussi à établir des contacts plutôt Amicaux avec différentes Ethnies d'Angmar.

Le jeune Libre apporta aussi d'autres nouvelles plus inquiétantes, suite au Repérage d'un Convoi d'Armes en partance du Nord et visiblement à destination de Dol Dinen. L'Escadron en discuta longuement en son sein, et Ascar-Eg finit par décider de tenter une Opération de Sabotage lors du passage du Convoi dans Les Ram Duath. La Sagesse invita toutefois L'Elfe à quérir tous les Renforts disponibles, et il adressa en ce sens une Missive au Capitaine Fairië. Nerendil fut désigné pour mener la Mission, il était le plus habilité à le faire, ayant observé en détail le Convoi et les défilés tortueux des Ram Duath.

Les Libres eurent alors une Entrevue avec CendreLame, qui leur traduit la Parole de son Commandement. Les Rôdeurs d'Esteldin acceptaient leur aide, celle-ci serait la Bienvenue dans plusieurs Tâches délicates.


Image

Image



A L'Ouest, les Troupes Angmarim de Fornost avaient dernièrement effectué des Raids dans les Plaines et gardaient sans doute prisonniers des habitants et des soldats dans les anciennes Ruines. Libérer ces Esclaves rassurerait leurs familles et redonnerait Espoir à la Population des Hauts déjà rudement touchée par la Guerre.

Plus prés d'Esteldin, Les Orques agressaient régulièrement les derniers Fermiers présents dans La Lande du Roi, volant leur Récolte et brûlant leurs Champs. L'approvisionnement d'Esteldin en vivres en subissait notamment les Conséquences. Des incursions contre Les Maraudeurs Orques et éventuellement un de leurs Camps afin de ramener les Provisions stockées par L'Ennemi aurait été plus que Bienvenu.

Sur le Versant Est de Nan Amlug, zone stratégique qu'empruntaient les Routes menant d'Angmar vers Eriador, une surveillance attentive et constante devait être effectuée. L'installation et la Veille de Feux d'Alarme, constituerait un Gage de Sécurité pour Les Rôdeurs, à la fois pour connaître les Mouvements de L'Ennemi vers le Sud, mais également pour riposter en cas d'Attaque sur la Cité cachée, si celle-ci venait à être découverte. Il faudrait aux Libres Frontaliers trouver plusieurs sites judicieusement placés, le Regard rivé sur L'Ennemi tout en se préservant du sien, mais sous celui des Sentinelles d'Esteldin en cas d'Alarme.

Enfin, la Mission de rallier à la Bannière des Peuples Libres Les Géants Frères de la Terre Suuri-Lehmä du camp de Rsufold, juste à l'est d'Esteldin, était un point stratégique important, car tout Allié serait le Bienvenu. Semblant constituer pour leur part une Ethnie indépendante, il faudrait faire preuve d'une bonne volonté exemplaire afin de gagner leur Confiance, puis leur Soutien.

Ascar-Eg Ga-Laur courba la tête devant l'Ampleur de la Tâche, mais ne dit mot et accepta simplement les Missions qui étaient attribué à L'Escadron.

Nerendil confia alors à CendreLame la Nouvelle du Convoi et le Projet de Sabotage des Libres, ce que Le Rôdeur accepta sans sourciller.


Image



Il fallait maintenant se mettre à l'Ouvrage, car Les Libres avaient maintes Quêtes à accomplir. En attendant l'Arrivée d'Eadren et des autres, Ascar-Eg effectua une premère Mission diplomatique auprés des Suuri-Lehmä, qu'il avait déjà rencontré. Gwarin et Nerendil l'accompagnèrent afin de se présenter et d'établir un premier contact. Ces Etranges Créatures semblaient désirer vivre en Paix, mais l'on percevait aussi chez elles la volonté de se battre pour conserver leur Liberté. Gagner leur Confiance ne serait pas une mince affaire, mais L'Escadron Nord eut l'ambition d'y réussir.


Image






* * * * * * * * * * * * * *






~ Le Convoi pour Dol Dinen ~



Deux semaines s'écoulèrent avant que le reste des Forces des Libres n'arrive du Sud. Joint par Missive, Le Cercle du Rind Nestad vint lui aussi depuis Aughaire afin d'apporter son Aide à l'Entreprise mise en place par Nerendil. Entre-temps, Ascar-Eg avait souhaité partir en Eclaireur dans Les Ram Duath, voir au delà, et l'inquiétude avait peu à peu envahi Les Libres car on était resté sans nouvelles de lui depuis.

Ils n'avaient cependant pas le Choix, il leur fallait oeuvrer sans plus attendre car le temps leur était compté, et ils organisèrent soigneusement leur Mission depuis Esteldin. Le Jour venu, ils s'engagèrent vers le Nord avec Détermination, conscients des Dangers à affronter mais aussi de l'Enjeu de leur Expédition.


Image

Image



Guidés par Nerendil, ils progressèrent durant plusieurs Jours en évitant les Routes surveillées par l'Ennemi, se déplaçant sans bruit et restant sans cesse à l'affût des Patrouilles. Le troisième Jour, ils pénétrèrent en Angmar par un profond Défilé creusé par le temps, la Porte des Ram Duath. L'Atmosphère devint dés lors plus oppressante, au fur et à mesure qu'ils progressaient vers le Nord, et un silence pesant les accompagnait en permanence.

Enfin, aprés deux nouveaux Jours de Voyage parsemés d'Escarmouches avec les Patrouilles Ennemies isolées, ils finirent par croiser une large route qui s'orientait sur un Axe Nord Sud, sur laquelle ils localisèrent peu de temps aprés leur Cible : Un convoi d'Armes de Siège escorté par une Troupe d'Orques.

Ces derniers semblaient avoir beaucoup de mal à faire progresser les lourdes machines de Bois qui s'enlisaient dans le Chemin bourbeux. Ce qui suscitait l'énervement rapide des Orques, qui pensaient plus à se quereller qu'à s'organiser efficacement dans leur tâche. Une aubaine pour Les Libres et leur Alliés, qui, postés à couvert, purent à loisir étudier la disposition du convoi. La nuit venue, ils contournèrent sans trop de difficultés la garde légère mise en place autour des grandes machines, et choisirent de saboter les moins bien gardées. Aprés avoir éliminé en silence les Sentinelles, ils rassemblèrent des branches mortes et mirent le feu à une catapulte, laquelle s'embrasa rapidement. Ils progressèrent ainsi rapidement, réussissant à brûler quatre machines, soit prés de la moitié du convoi. L'alarme donnée, il leur sembla suicidaire d'en faire plus, et le groupe fit retraite, ne s'accordant aucun repos jusqu'à Nan Amlug, avant de rallier Esteldin aprés s'être assuré que Les Orques avaient perdu la piste.

Ils avaient réussi.


Image

Image




Plusieurs Jours aprés, profitant de la totalité de l'Effectif des Libres et connaissant déjà les Lieux pour s'y être aventuré par le Passé, Eadren mena les siens au Coeur de l'Ancienne Cité de Fornost, à la recherche des Esclaves détenus par Les Orques et leurs Alliés Angmarim. Procédant là aussi de nuit, Les Libres réussirent à s'infitrer en se cachant dans les Ruines, et à libérer tous les Prisonniers qui avaient la chance d'être encore en Vie. Heureusement pour eux, la stupidité des Orques qui gardaient les Otages dans le premier secteur de Fornost contribua à faciliter grandement leur Entreprise. Ils escortèrent ensuite les Gens des Hauts du Nord jusque dans leurs Fermes, mais la grande majorité des Habitants décida de rentrer avec eux afin de se placer sous la Protection d'Esteldin.

Le Capitaine Fairië montrait de grands signes d'inquiétude pour Ascar-Eg qui n'était toujours pas revenu d'Angmar, mais des Nouvelles urgentes et importantes arrivèrent du Sud, et Les Libres affectés à l'Escadron Sud durent repartir avec lui sans plus attendre.





* * * * * * * * * * * * * *






~ Les Feux d'Alarme d'Esteldin ~



L'Escadron Nord se remit au travail sans plus tarder, et se consacra à installer Les Feux d'alarme promis à CendreLame, qui devaient à la fois pouvoir prévenir rapidement Esteldin en cas d'assaut donné sur la Cité, mais également surveiller d'une manière générale les grandes Routes qui menaient d'Angmar vers Eriador.

Durant plusieurs Jours, Les Libres sillonnèrent sans relâche Nan Amlug, cherchant les meilleurs endroits pour installer les Feux. Chaque Emplacement devait strictement répondre à un triple Impératif, ce qui ne facilitait pas les choses. D'une part le Campement devait évidemment disposer d'un point de vu clair sur la Route à surveiller. Mais il devait également rester caché, car il fallait pouvoir observer sans être vu. Enfin, le Feu devait être visible des Sentinelles Est et Ouest d'Esteldin, et en conséquence aucun obstacle naturel ne devait couper la ligne de vue.

Aprés de nombreuses recherches, discussions et réflexions, Les Libres finirent par trouver quatre Emplacements qui répondaient à leurs exigences et permettaient de couvrir la totalité de la Zone et les Trois Passes des Ram Duath. Ils installèrent à chaque Bivouac deux à trois Sentinelles qui resteraient une semaine avant d'être relevées de la Garde. Elles avaient pour Mission de collecter le Bois afin d'établir les Foyers, puis de surveiller La Passe des Ram Duath concernée.


Image

Image


Image


Le Premier Feu se situait sur une Hauteur au Nord de la Route qui empruntait la Passe d'Ost Crithlanc, sans doute la plus accessible et la plus utilisée par les Forces d'Angmar. La localisation du Bivouac permettait également de surveiller les Contreforts du Rhunenlad au Sud et une possible attaque venue de Dol Dinen, et en faisait ainsi une position extrêmement stratégique.



Image


Le Second Feu veillait sur la Passe d'Aughaire, camouflé derrière un repli rocheux bordé de Conifères aux troncs épais.



Image


Le Troisième Feu dominait la Passe Ouest de Nan Amlug. Sans doute construit par les Nains d'Othrikar, il était laissé à l'abandon et Les Libres y trouvèrent une Position remarquable.



Image


Enfin, aprés moult hésitations, un Quatrième Feu fut installé du côté Ouest afin de surveiller La Lande du Roi. Il se situait à peu de distance de La Porte Ouest de la Cité, mais sa position élevée permettait de voir loin sur l'Horizon et de gagner un temps précieux en cas d'attaque.



Image




Il restait aux Libres Frontaliers encore bien des Choses à accomplir, mais ils pouvaient caresser L'Espoir d'avoir déjà pu apporter Assistance à CendreLame et aux Rôdeurs d'Esteldin, comme ils l'avaient promis au Conseil d'Imladris.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Espelor Linnadestel
Compagnie du Roseau Blanc
Héritier de la Bannière

Messages : 4
Message Posté le: 6/05/2010 à 01:08    
Citer
 

Les Hauts du Nord - Le Roseau Blanc en route vers l'Angmar


Un quatuor d'émissaires




Suite au dernier conseil qui s'était tenu à Imladris, la Compagnie du Roseau Blanc avait pris en charge la région d'Angmar. Les préparatifs avaient donc continué, et les Officiers avaient décidé d'envoyer un détachement d'éclaireurs en avant-garde afin de prendre contact avec la section des Libres Frontaliers postée à Esteldin. L'objectif était double :
- obtenir par l'intermédiaire des Libres Frontaliers l'autorisation des rôdeurs pour installer un camp de base pour la Garde du Roseau Blanc, ce qui permettrait à celle-ci de préparer avec précaution son entrée dans les terres dangereuses d'Angmar
- prendre également contact avec la Compagnie Errante, postée à Meluinen, qui avait spécifié lors du conseil avoir besoin d'aide pour organiser une action d'envergure contre le camp fortifié orque de Dol Dinen

Ainsi Espelor Linnadestel, Maître Compagnon du Roseau Blanc, avait fait parvenir une missive à Eadren Fairië.


Parchemin :
A l'atention d'Hîr Eadren Fairië, Commandant des Libres Frontaliers

Cher ami,

je vous informe par la présente que la Garde du Roseau Blanc va bientôt prendre la route de l'Angmar. Cette région étant des plus inhospitalières, nous souhaiterions faire halte à Esteldin, où nous pourrions préparer notre entrée en Angmar de la meilleure façon, si votre escadron posté à Esteldin pouvait nous obtenir une autorisation de nous y établir auprès des dunedain. Je sollicite donc votre aide, et vous propose en échange celle de la Garde du Roseau Blanc si vous en avez besoin pour une opération militaire conséquente dans les Hauts du Nord.

De plus, comme vous le savez, la Compagnie Errante envisage de frapper le camp fortifié orque de Dol Dinen, et a requis lors du dernier conseil de l'aide pour cette opération des plus délicates. J'ai donc envoyé un détachement d'émissaires en toute discrétion vers Meluinen, afin d'y prendre contact avec la Compagnie Errante et d'envisager une telle opération. Je ne doute pas que votre escadron d'Esteldin souhaitera y prendre part, aussi je vous invite expressément à les informer de la venue de notre détachement, afin qu'ils puissent venir participer aux discussions. Un fois l'opération avec la Compagnie Errante discutée, votre escadron pourra accompagner le détachement Roseau vers Esteldin afin de leur permettre d'y rencontrer les rôdeurs et si possible d'y préparer l'arrivée de notre Garde.

En espérant que ce plan vous conviendra, je vous souhaite de marcher sous la lumière bienfaitrice d'Elbereth, où que vous mènent vos pas.

Espelor Linnadestel, Maître Compagnon du Roseau Blanc


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Mordreth
Compagnie du Roseau Blanc
Visiteur

Messages : 2
Message Posté le: 6/05/2010 à 09:23    
Citer
 

Jour 1


La lueur déclinante de notre feu de camp jette ses derniers rayons sur les murs des ruines où nous avons trouvé refuge pour la nuit, et enfin je puis m'accorder le temps d'écrire. Mon esprit se trouble depuis le départ, et bien que j'en ignore la cause, le crépitement de la pluie qui n'a cessé de tomber durant notre marche éveille en moi une étrange nostalgie.

C'est à la faveur de la nuit que nous avons quitté Cornemur et laissé derrière nous la Grange et les merveilleux chants de la cascade, profitant du voile de l'ombre pour nous cacher aux yeux indiscrets. Même ici il existe des Hommes capables de frayer avec l'Ennemi et de lui révéler nos desseins. Après un dernier adieu, nous laissons derrière nous les murs du village et prenons nos places derrière Ryana.
Image


La route fut calme, et le son de la pluie sur nos pèlerines doux et apaisant, mais ne nous fit pas oublier que le voyage serait long, aride peut être. Notre première pause se situa aux abords de Bree, près d'une mare d'eau claire et pure, où les chevaux burent avec délices. Sur notre route se trouvera le lac, mais je redoute d'y trouver une eau infectée et amère.
Image


Même à mes yeux, les paysages de Bree sont un enchantement. Je regrette le manque d'arbres, mais les plaines herbeuses où le bruissement du vent fait se courber les hautes tiges reste un spectacle d'une beauté simple et fascinante. Nous avons rapidement quitté les routes pour nous enfoncer dans les prés déserts. Désormais, tout agent de l'ennemi devra être abattu, de peur que notre destination soit trop tôt révélée.
Image


La précaution ne s'avéra hélas que trop utile. De nombreux crébains émaillent déjà le nord du pays de Bree, et nous redoutons qu'ils ne soient prémices à plus funeste présence. La position de plusieurs postes avancés d'yrch confirme cette triste éventualité, et nous nous voyons contraints de considérer une crainte plus sérieuse : celle que davantage d'yrch viennent barrer notre route.

La recherche d'un endroit où camper et nous restaurer occupa la majeur partie du reste de la journée. Notre repos fut cependant encore éloigné lorsqu'en approchant de ruines où nous espérions nous abriter, Arkenwald, envoyé en éclaireur nous avisa -de manière fort indiscrète- de la présence d'yrch à cet endroit également. Il semblait vouloir en capturer un, mais notre mission n'en aurait été que ralentie et nous quittâmes ce lieu souillé.
Image


La pâle lueur de l'aube pose ses doigts de rose sur les collines, et comme chaque matin, mes yeux s'émerveillent de la perfection d'un jour nouveau. Mes compagnons s'éveilleront lorsqu'Anar viendra baigner de lumière leurs visages fatigués, et nous partagerons nos quelques provisions avant de nous remettre en route.

Ryana est assurément une agréable surprise. Sûre d'elle, sage et prudente, elle conduit notre groupe vers sa destination avec une assurance dont j'ignorais qu'elle fut capable de prime vue. Mais il est dit que même aux heures de mes plus sombres doutes sur leur race, les humains me surprendront soudain par leur courage et la noblesse de leurs actes.
Baranthorn reste égal à lui même souriant et doux, étrangement délicat dans ses gestes malgré...ou peut être à cause de l'extrême violence dont il est capable.
Quant à Arkenwald...mon coeur s'en défie, et je redoute notre avancée future dans le Taur Gon Waith. Espelor sans doute avait une bonne raison de l'envoyer à nos côtés, et Osmund nous a dit son mal, mais si je peux comprendre sa douleur, je ne puis lui accorder ma confiance lorsque nos vie sont en jeu. Ses actes sont souvent étranges et peuvent tourner en bien ou en mal avec une déconcertante rapidité. A mon côté, je peux sentir le poids rassurant de mes flèches, et la corde de mon arc chante doucement sous la caresse du vent. Demain sera une épreuve.

Et bientôt...le Meluinen...

Image




Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 9/05/2010 à 12:04    
Citer
 

Missive adressée à Espelor, à Cornemur.


Parchemin :
A l'attention d'Espelor Linnadestel.

Mes Salutations Espelor.

Je reçois votre proposition avec intérêt et plaisir. Les Libres Frontaliers seront au rendez-vous.

Je préviens les miens, qui malheureusement au fil du temps se font aussi rares que les Gens de La Compagnie Grise. Ascar-Eg Ga-Laur, qui menait l'Escadron Nord établi en Esteldin, est porté disparu en Angmar, aussi votre départ pour le Nord nous apporte un peu d'Espoir.

Ceux qui le pourront se rendront en Meluinen à votre rencontre et à celle de La Compagnie Errante. Ils auront auparavant prévenu Les Rôdeurs d'Esteldin de votre passage sur les Terres des Hauts du Nord.

Que L'Espoir vous appartienne.

Eadren Fairïe,
Capitaine des Libres Frontaliers.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Malar
Copiste

Messages : 334
Message Posté le: 31/05/2010 à 11:38    
Citer
 

Voila quelques semaines que l'activité des bois de Taur Gon Waith semblait s'être calmée. Songeur, Fëasurë pensait aux heures passées dans cette grotte...

La compagnie était partie d'un bon pas et l'entrée du lieu fut rapidement nettoyée. Le groupe progressa rapidement jusqu'à la grande salle sans réelle difficulté. Et c'est à la vue de celle-ci qu'ils réalisèrent la présence d'une véritable armée terrée dans cette grotte.
Ils se devaient de continuer, tourner les talons était signe d'échec.
Allant de couverts en couverts, se déplaçant entre les roseaux et autres plantes d'eau, ils dépassèrent cette salle, prenant le premier conduit s'en éloignant. Ils devaient se hâter, les morts ne tarderaient pas à être trouvés et qui sait comment ils sortiront d'ici.
Ainsi, ils pressèrent le pas, attaquant en silence le moindre troll menaçant. C'est après de longs couloirs où l'homme du roseau qui les accompagnait déversait sa rage qu'ils réalisèrent qu'ils approchaient de cet objectif en lequel certains avaient peut-être perdus espoir.
Un homme... au milieu de ces trolls... d'une grande robe pourpre vêtu.
Ils ne pouvaient être que la tête pensante et fédératrice présente chez ces trolls.
Ainsi, ils poussèrent plus en avant, cherchant "le chef".

C'est non loin du premier Angmarin qu'ils trouvèrent le passage menant à cet officier. Ils débouchèrent sur une seconde grande caverne, où un rayon lumineux se posait sur un troll de pierre, au sommet d'un piédestal. Au pied de celui-ci, un autre homme, entièrement de gris vêtu et ainsi différent des autres. Cela ne pouvait être que lui, et il ne devait plus être.
Avançant à couvert, ils se placèrent à portée d'arc, afin de l'éliminer rapidement.

La suite fut quelque peu trouble, ils se trouvèrent rapidement dans une énorme mêlée, en sous nombre.
Le résultat en fut d'ailleurs étonnant, aucun elfe ne tomba, ni l'homme du roseau, qui semblait de plus en en plus enragé.
Cependant, la compagnie comptait déjà quelques blessés, et le sang commençait à couler. Ils devaient sortir, rejoindre Lin Giliath.

C'est ainsi que commença une course folle vers la sortie, augmentant le nombre de blessures et de blessés.Ce fut d'ailleurs un miracle qu'aucun n'y laissa sa vie.


Il avait été le moins blessé physiquement, bien qu'il accumule les blessures de ses camarades moralement. Alors, avant que le doute ne l'envahisse trop, il devait se concentrer sur la suite: Dol Dinen.

Puisse ses camarades se remettre de leurs blessures. Dans tous les cas, il refusera le moindre blessé dans les actions qui vont suivre.


Hors-personnage :
si l'un des participant à des screens sous la main, ce serait avec joie, j'oublie toujours d'en faire Smiley


_____________________________________________________
"Le travail d'équipe est essentiel: Il offre à l'ennemi d'autres cibles."


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Osmund
L'Ost des Rohirrim
Cavalier

Messages : 66
Message Posté le: 3/07/2010 à 10:03    
Citer
 

Préparatifs de campagne


Ier Acte


Le Roseau Blanc avait reçu des rapports de ses éclaireurs. Les Trolls du Meluinen avaient été mis à rude épreuve et les alliances avec les Libres Frontaliers et La compagnie Errante avaient portés leur fruit. La compagnie savait maintenant que l'heure était de partir. La Garde allait se mettre en mouvement mais avant il avait fallu se préparer pour le voyage et les mois de campagnes à venir.
Il leur fallait de l'approvisionnement , des armes, des vêtements, des chariots pour transporter le tout et bien sur des denrées et autres materiels necessaires à la bonne marche d'une compagnie en ordre de marche.

Image


Il leur fallait également reconnaitre le terrain jusqu'à Pont à Tréteaux pour éliminer d'éventuels menace sur leur route avant que le convoi ne prennent le chemin du nord.
Tous furent mis à contribution, il leur fallait contacter les fermiers locaux, voir des forgerons, trouver des fermiers ou marchands susceptible de leur céder ou de fabriquer des chariots.

Image


La compagnie se dispersa et écuma le pays dans ce but. Des fermiers furent trouvés à Staddel et il fut convenu également de contacter la Mairie de Bree pour obtenir des accords et droits de passages.
Certains partirent préparer la route pour un important convoi , et déplacèrent des pierres au niveau de l'arbre jaune dans le Bois de Chêt pour liberer le passage.

Image


Tandis que d'autres allèrent voir les fermes et marchands locaux

Image


Un groupe était parti vers le chantier de Lépineux et la , trouva une certaine réticence à vendre leur produit. En effet le mari de Rose Lépineux avait disparu au nord de ses champs et le chagrin et la crainte l'assaillait.
Le groupe était parti en éclaireur pour le retrouver mais il s'avéra rapidement qu'il était mort ou aux mains d'un important groupe d'orcs.
Pas assez nombreux et n'étant pas tous des combattants les Roseaux s'éloignèrent pour faire leur rapport. Le Roseau Blanc allait devoir frapper ce camps. Et vite.

IIer Acte


Une mission diplomatique


Tandis que les forgerons du Roseaux s'activaient aux forges pour fournir suffisamment d'armes à leur compagnons , Osmund le Maîtres d'Armes de la compagnie envoya deux compagnons auprès de la Mairie de Bree. Il avait pu obtenir un accord pour une rencontre.
Les droits de passages pour les chariots dans Bree etait la première des demandes du Roseau , mais aussi des accords commerciaux avec les fermiers de la ville pour acheter une parties des récoltes. Il leur fallait également une liste d'artisans disposés à leur vendre des tentes et matériels utiles en campagne en quantité.
Cordalhya , la conseillère du Maire accueillit donc Kylehelm et Yvaine mais guère d'un bon pied. En effet le déplacement des pierres à l'arbre jaune sans autorisation ni contact préalable avec la mairie fut très mal perçu. Mais ils finirent par l'apaiser en promettant de les remettre après le passage du Convoi.

Le droit de passage dans Bree fut obtenu et les taxes habituelles oubliées ou réduites si le Roseau accompagnait un groupe de marchands Breeardes vers Pont à Treteaux, l'affaire fut entendue par la suite . Quand au ravitaillement il allait falloir que le Roseau pioche dans ses ressources mais toute campagne a son prix et son cout.

Une chose étrange se produisit à cette rencontre , en effet un rodeur etait présent. Plutôt étonnant , vu leur réputation dans Bree auprès des habitants. Celui ci se faisait appeler Eleanir et le Roseau appris par la suite qu'il souhaitait une intervention de la compagnie en Evendim. Le Songe Invisible semblait donc suivre avec attention les agissements des autres confréries du Second Conseil d'Imladris.


Une mission militaire



Image


Pendant que les deux Roseaux Blancs s'entretenaient avec la Conseillère , le reste de la compagnie partit vers le Nord de Bree. Leur objectifs : Frapper fort et vite les orcs et retrouver le fermier Lepineux.
Mais aussi libérer les passages vers Pont à Tréteaux.
La Garde du Roseau se retrouva à la caserne et apres une revue de troupe rapide , prit la route.

Les rapports de Kylehelm sur l'endroit furent utiles et la compagnie se separa en deux. Osmund mena quelques hommes pour attaquer par le nord en contournant le camp tandis que d'autres menés par Galadas viseraient le sud . Au son du Cor les Roseaux se lancerent dans la bataille , prenant par totale surprise leur ennemis.

Ils retrouvèrent Bob Lépineux et Baranthorn le ramena en lieu sur tandis que le Roseau Blanc devait affronter des renforts d'un camps plus à l'ouest. La bataille dura un long moment mais bientôt les flammes envahirent le camps et léchant les palissades en bois érigés par les orcs.
La victoire etait pour les Roseaux Blanc , tandis que la plupart des ennemis fuyaient vers l'Est et le Nen Harn.

Quand à Rose Lépineux elle put ainsi retrouver son mari et accepta d'aider la compagnie pour son approvisionnement en remerciement.

IIIer Acte


La fin des préparatifs


La compagnie s'etait retrouvée une fois de plus à la caserne. Les derniers préparatifs devaient se tenir. En premier lieu il fallait honorer la promesse faite à Falco Mainverte. En effet le Hobbit avait accepté de leur fournir des denrées mais craignait pour sa vie avec les brigands aux alentours. Galarandion avait promis que la compagnie l' aiderait...
Apres une revue des troupes rapides, chacun prit ses armes et prirent la route jusqu'à Staddel.

Image


La forêt semblait calme alors et les éclaireurs partis en avant ne virent rien de particulier. Apres avoir questionné les Hobbits du coin il finirent par trouver Falco Mainverte devant son Trou de Hobbit.

Celui ci n'avait jamais vu les brigands dont lui avait parlé Galrandion mais il n'etait pas rassuré. Osmund avait alors senti l'entour loupe du menestrel. Il demanda néanmoins à chacun de trouver des traces dans les champs voisins.
C'est l'elfe Malaros qui les héla au bout d'un temps leur désignant les restes de vêtements et une dague non loin de la ferme de Dame Cornevase.
Celle ci leur expliqua, après s'etre remise de ses émoitions de voir tant de grande gens armés, qu'Eldo Tuemouche , un gentilhobbit bien comme il faut avait fait fuir un brigand la nuit de son champs avec l'aide de son chien.
Un vrai exploit !

La compagnie ne tarda pas a faire tout le village à la recherche d'indice, ils trouvèrent Eldo Tuemouche qui confirma joyeusement les dires de Dame Cornevase , ajoutant que le brigand avait fui sur les hauteurs derrière le village.

La compagnie s'y rendit à la nuit tombée et tombèrent sur des brigands qui pillaient les recoltes. Ils les encerclèrent promptement et chargèrent. Ils étaient mal équipés et peu expérimentés. Ils ne tardèrent pas à s'enfuir une fois que leur chef fut tué.
Un des brigands affirma alors qu'il était à l'article de la mort, qu'ils venaient de ruines au sud du bois de chet.

Image


Ce qui confirmait finalement le fait que des marchands furent attaqués de ce coté la. Ils allaient pouvoir honorer leur promesse de les aider à retrouver leur biens.
La compagnie reprit donc la route apres avoir rassuré Falco Mainverte , qui les remercia d'avoir débarrassé les champs de son cousin Eldo de tout ces méchants hommes.

Bien plus tard les Roseaux furent devant les ruines. Seul perçaient quelques son d'homme installant des camps de l'extérieur. La compagnie se divisa en deux , et devait se retrouver à l'interieur en se rejoignant les prenant en tenaille et jouant sur l'effet de surprise.
Un plan audacieux vu leur nombre mais pas impossible et Osmund etait certain que la Garde pouvait reussir cette fois la... Il le fallait car en Angmar la situation pourrait etre bien pire.

Au debut tout se passa sans accroc , Osmund et Silfried réussirent à entrer en tuant promptement et en silence les gardes. Malheureusement des archers les virent au bout d'un moment et le Maitre d'armes reçut une flèche à l'épaule tandis que Silfried une mauvaise entaille au bras.
Il leur fallait néanmoins continuer et bientôt le groupe fut au complet. de l'autre coté seul Eolwaen semblait avoir recu un coup .. mais anodin.
Le camp était effectivement empli de tentes et coffres appartenant sans doute aux marchands de Bree. Ils finirent par trouver le chef de la bande qui tomba. La plupart s'enfuirent alors dans les bois.
Osmund ne lança pas la poursuite. Ils avaient des blessés et n'avaient pas assez d'hommes pour s'éparpiller dans une chasse à l'homme inutile.

C'est bien plus tard qu'ils arrivèrent à Cornemur... Chacun se soignant comme il le purent.. Osmund quand à lui repartit avec Silfried vers Bree pour trouver un guérisseur bien que Kylehelm s'etait occupé de retirer le carreaux de la fleche de son épaule....

...........................................................................................................................................................................

Une fois à Bree , Osmund etait allé avec Silfried voir un guerisseur. Il en connaissait un pas trop excentrique. La plupart étaient des charlatans soignant sois disant les fractures en vous faisant manger je ne sais quel mixture douteuse.
Celui ci s'etait contenté de recoudre les blessures des deux hommes après qu'ils l'aient sorti de son lit.
Osmund partit le premier car il avait fort à faire dans la ville. Il dirigea d'abord ses pas vers la mairie pour prévenir que le convoi partirait le surlendemain. La conseillere n'etait pas la.. le soleil n'etait pas encore levé mais il laissa un mot.

Puis il se dirigea vers les marchands qui les avaient informés des pillages et quelques temps plus tard il retourna aux ruines accompagnés de ceux ci avec des chariots. Ils étaient plutôt d'humeur morose au début mais à l'idée de recuperer leur bien ils ne se firent pas prier.
Il etait très tôt encore quand ils arrivèrent aux ruines , l'aube pointait à peine.

Tout etait resté en l'etat. Après avoir surmonté leur dégout des cadavres les marchands firent leur inventaires... Se disputèrent pour tel ou tel objet.

Osmund les regardait .. légèrement méprisant. C'est dans ces moment la qu'il n'appréciait guère les marchands... Du moins certains d'entre eux.
D'ailleurs un ou deux repartirent sans un mot de remerciement.. Heureusement la plupart furent plus courtois et plus reconnaissant. Ils lui léguèrent un certain nombres de choses sans faire payer la compagnie .

L'un dans l'autre tout s'etait donc bien déroulé , ils avaient sécurisés la route , récupéré du matériel en suffisance . Et les chariots devaient arriver dans la journée.

Demain... le départ.


Image


"Alors toute l'armée de Rohan éclata en chants; les hommes chantaient tout en massacrant, car la joie de la bataille était en eux, et le son de leur chant, qui était beau et terrible, parvint jusqu'à la cité"


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Osmund
L'Ost des Rohirrim
Cavalier

Messages : 66
Message Posté le: 3/07/2010 à 10:26    
Citer
 

De Cornemur à Esteldin

Ier Acte

Vers Pont à Tréteaux


La compagnie etait partie dans la précipitation. Ils étaient en retard sur l'horaire .. Les marchands devaient s'impatienter. La mairie avait insisté pour que le Roseau les escorte.
Osmund ne fit pas de longs discours.. Ils n'en avaient pas le temps.. L'heure viendrait ou il faudrait remonter le moral des troupes, les inciter à se dépasser au combat. A charger sans doute des ennemis en surnombre. Ce jour la les mots et les actes seront plus utiles.


Trois chariots pleins partirent donc vers Bree .. La compagnie les escortait . Un groupe dut mettre pied à terre pour remettre les pierres en etat à l'arbre jaune apres leur passage.
Mais ils arrivèrent tous à la mairie en bon ordre et firent connaissance avec Dafwyn et Nualah deux marchandes qui montraient de bon signes d'impatience.

La sortie de Bree fut plus difficile...

La grande pente devant le Poney Fringant ... étant fortement inclinée ... fit perdre le contrôle d'un des chariots qui devala la rue à pleine vitesse avant de se retourner.. Heureusement rien ne fut cassé mais Dame Eolwaen se fit mal à la cheville.

La troupe finit par repartir enfin et le paysage du nord de Bree défila lentement. Ils dépassèrent finalement le chantier de Lepineux et arrivèrent en vue des cendres de l'ancien camp orc. Il y retrouvèrent Baranthorn qui etait venue au devant de la compagnie. Visiblement la voix etait libre bien que l'éclaireur confirma la disparition de Ryana , Mordreth et Arkenwald.

C'est donc d'humeur plus sombre qu'ils franchirent finalement les portes de Pont à Tréteaux et découvrirent ou redécouvrirent la ville en partie en ruine.. souvent sujet à des attaques. Les cendres volaient encore sur la route d'une maison entièrement brulée.
Baranthorn avait eu la bonne idée de demander un endroit pour dormir pou la compagnie et on leur avait laissé une grande bâtisse... bien que vieille et un peu délabrée.. pour les nuits suivantes.

Les tours de gardes se mirent en place...

Les autres allèrent se reposer... Ou explorer un peu la ville.

Le lendemain il leur fallait installer un relais .. avec l'accord des autorités de la ville. Les trajets vers Bree en seraient facilités et permettront d'envoyer des messages à Cornemur vers ceux qui y restaient ou étaient de passage plus facilement.

Image


Hors-personnage :
Une petite video faite par Malaros , un de nos membres :) : De Bree à Pont à Tréteaux


Acte II


Le relais


Quelques compagnons s'étaient rassemblés ce jour la tandis que d'autres montaient la garde ou vaquaient à leur affaires.
Ils allèrent voir le Capitaine Trotteur qui après quelques négociations accepta de leur céder un bâtiment inoccupée en ville. Le relais qui y serait installé ne pouvant qu'être bénéfique pour la ville.

Image


Ils menèrent donc quelques chevaux au lieu qui servirait de relais. Les montures resteraient à Pont à Tréteaux le temps de la campagne pour permettre d'avoir des chevaux frais pour des messagers.

Image

Image


Quand à la bâtisse elle même , bien qu'un peu délabrée, était suffisamment grande pour accueillir les quelques compagnons qui feraient de temps en temps l'aller retour vers Bree.

Image


Il était temps de reprendre la route et rejoindre .... Esteldin!


Acte III

Vers Esteldin


Le voyage était lancé. Suite à de bien tristes evenements... Yvaine était au plus mal. Certains comme Aldurenath trouvait que c'etait folie de faire la route ainsi.

Image


Osmund avait fait la sourde oreille. Il souffrait de voir la jeune femme dans cet état mais il n'avait pas le choix. Ils devaient partir et aucun espoir de guérison n'etait à attendre à Pont à Tréteaux ou à Bree il en avait la quasi certitude. Devant se trouvait Esteldin et les rodeurs... Mais aussi la possibilité de trouver des elfes de la compagnie errante ou de Meluinen. Eolwaen avait parlé aussi d'une amie guérisseuse..

Non il fallait avancer . Ils dit adieu aux deux marchandes qui repartaient avec Baranthorn sur un bout de trajet.

Le convoi s'ébranla donc bientôt et Aldurenath et Silfried partirent en éclaireurs devant la route pour sillonner les abords du chemin avec ordre d'éliminer tout ennemi à vue ou de revenir sils étaient trop nombreux.

Le paysage défilait lentement. Osmund était assailli par de sombres pensées. Mais il s'efforca de rester concentré sur la mission en cours, voir de ne penser qu'à cela. Les compagnons comptaient sur lui.
Les collines de Fornost furent bientôt en vue... Elles étaient lugubre même depuis le chemin vert. Un léger frisson envahit Osmund mais il le rejeta. Leur chemin était plus à l'Est. Et apres avoir gravi une forte montée ils arrivèrent en un lieu plus inhospitalier... de nombreuses ruines et des chemins tortueux ...

Osmund savait que des gobelins étaient susceptible d'agir à cet endroit. Tendant l'oreille ils entendirent soudains des hurlements d'orcs. Osmund ordonna à Kylehelm et Eolwaen de rouler plus vite et de fuir pour passer le pont à temps. Quand à lui il alla avec Silfried pour retenir les Gobelins si ils le pouvaient.

Ils etaient nombreux.. sans doute trop mais ils avançaient à marche forcée vers le pont. Ils faillaient laisser du temps au convoi. Ils chargèrent promptement . Les cavaliers d'Eorl jouèrent avec la surprise et la force de leur destrier semant le chaos un bref instant dans les rangs des ennemis avant de tourner bride et de galoper vers le pont à leur tour... Les orcs ne tardèrent pas à partir à leur trousse.

Une fois au Pont ils ne virent aucun signe des chariots... Ils avaient donc du continuer. Osmund et Silfried mirent pied à terre et tentèrent de couper l'accès au pont en faisant un trou dans les lattes en bois avec leur lance.... Le résultat ne fut guère probant mais suffisant pour empêcher un homme à pied de le franchir. Les orcs n'avaient pas de montures et devraient donc se retrouver bloqués un bref temps... Suffisant pour s'enfuir et rejoindre les Rodeurs.

Mais Ils furent la bien plus vite qu'es compté et une fleche entailla le coup de Silfried. Osmund le tira en arriere pour partir quand soudain ils virent Baranthorn arrivant au galop de l'autre coté... Les orcs entre eux.
Le Gondorien s'était arrêté un bref instant. Jaugeant la situation .. Puis chargea. Il devait vouloir leur laisser la possibilité de suivre. Osmund ne pouvait néanmoins pas laisser ainsi un compagnon en arrière. Pas aujourd'hui. Jamais.

Ils remontèrent en selle tandis que Kylehelm arrivait à son tour revenant en arrière à cheval. Ils sautèrent au dessus du pont sauf l'homme de Dale qui préféra aller se baigner.
Un combat acharné commença... La lutte dura un certain temps , les lances fendaient l'air , les épées tranchaient.. Le sang des orcs coula .

Bientôt dos à dos Baranthorn et Osmund abaissèrent leur lame... Ils n'y avaient plus que des cadavres autour d'eux tandis que Silfried arrêtait sa monture l'épée en sang, ainsi que Kylehelm.
Mais ils leur fallait fuir maintenant car d'autres viendraient. Ils rebroussèrent chemin et rejoignirent finalement Esteldin en vie.

Image


Ils y retrouvèrent Galadas leur capitaine accompagné de Fëasurë le lieutenant de la compagnie errante. Mais aussi le convoi et Yvaine en train de se faire soigner par une dame elfe...

Image


Le camp s'installa...




Dernière édition par Osmund le 4/07/2010 à 10:12; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Atelier Animation et Campagnes
Second Cercle

Messages : 13
Message Posté le: 3/07/2010 à 10:43    
Citer
 

Dol Dinen... La bataille est imminente


Les confréries d'Eriador arrivent à un moment stratégique .. Tandis qu'à l'Ouest Le Songe Invisible réussit à gagner la confiance des hommes d'Ost Forod et que les Rodeurs luttent contre les incursions Angmarins , l'Ost des Rohirrim mène ses fiers cavaliers contre de terribles dangers dans les Terres Solitaires et au Pays de Bree . La Mort et la haine hantent de partout le chemin des alliés du conseil d'Imladris.

Image


Ce n'est que trop vrai au Nord , au refuge des rodeurs : Esteldin . La se sont regroupé les Libres Frontaliers qui ont deja beaucoup agis contre les menaces orcs dans la region , ainsi que la Compagnie Errante... Éclaireurs elfes qui ont pu réduire la menace des Trolls dans le Meluinen.

Le Roseau Blanc avance également. Les troupes sont arrivés et il est temps d'unir les forces pour contrer l'Angmar. Une réunion va avoir lieu...Les plans se mettent en place...

Un grand camps orcs se situe à Dol Dinen au sud Est. Ils representent une menace serieuse et empêchent toute montée vers le Nord...Pire en passant par le Nen Harn ils ne mettraient que quelques jours pour attaquer Bree. Quoi qu'il en soit il ne peut etre laissé ainsi autant d'ennemis dans leur dos pour le Roseau Blanc.

Si Les orcs passent... La porte est ouverte pour une invasion de l'Angmar en Eriador.


Image



Ce but passera donc par le fracas des épées et le heurt des boucliers.... Par la Gloire et l'honneur ou par la defaite et la peine...

Un objectif difficile et une bataille..décisive pour l'avenir de la campagne du Conseil d'Imaldris.

Seront ils assez nombreux? Réussiront t'ils à vaincre?...


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 7/07/2010 à 16:11    
Citer
 

~ Les Hauts du Nord - Les Missions des Libres Frontaliers ~




~ Avec La Compagnie Errante et Le Roseau Blanc à Dol Dinen ~



La dernière Entrevue tenue en Imladris avait permis la rencontre avec Les Elfes de La Compagnie Errante, qui avaient choisi d'unir leurs forces à celles du Second Conseil. Basée alors en Meluinen, La Compagnie tenait pour objectifs de sécuriser la Forêt de Taur Gon Waith de la menace des Trolls, puis de porter une attaque tranchante sur le Camp fortifié de Dol Dinen.

Missionnés dans Les Hauts du Nord, Les Libres Frontaliers avaient spontanément proposé leur Assistance, de même que La Compagnie du Roseau Blanc qui devait faire Halte pour un temps en Esteldin, dans leur route vers Angmar.

Plusieurs semaines s'étaient écoulées lorsque les différentes parties se retrouvèrent au Havre de Lin Giliath. Fëasurë, qui menait Les Elfes, accueillit la délégation des Libres, puis ils furent rejoints par Les Eclaireurs du Roseau Blanc venant du Pays de Bree.


Image

Image




Installés dans la discrétion de Ruines d'Arnor, les Représentants des Peuples Libres s'entretinrent avec sérieux. La Compagnie Errante fit état de la situation dans le Sud des Hauts et de son Projet d'Incursion en Dol Dinen. Ses invités s'engagèrent à porter Assistance dans cette Tâche redoutable. Sur un autre plan, il fut confirmé comme prévu que Les Libres faciliteraient auprés des Rôdeurs l'installation de La Compagnie du Roseau Blanc en Esteldin.


Image

Image




Quelques jours plus tard, Fëasurë, Osmund et Eadren se rencontrèrent de nouveau en Esteldin afin de planifier l'attaque dans les moindres détails. Une délégation du Roseau Blanc accompagnait pour l'occasion le Rohir, La Compagnie ayant pris ses Quartiers dans la Cité des Rôdeurs.

Trois Groupes étaient prévus le jour de l'Assaut. L'un attaquerait les Campements Orques établis sur les Collines au Nord de Dol Dinen, avant de rejoindre le second groupe plus au Sud, qui devrait prendre le contrôle des Trébuchets. La dernière unité aurait la Mission la plus difficile, pénétrer dans le Fort et tenter de tuer le Chef de l'Armée Ennemie.


Image

Image




Le Jour de La Bataille, toutes les Forces disponibles furent rassemblées en Lin Giliath. Chacun était prêt et déterminé, conscient également de la dangerosité de la Mission. A un contre dix, les Peuples Libres ne pourraient compter que sur l'effet de surprise.

La petite Armée partit vers le Sud et traversa la Forêt de Taur Gon Waith, affrontant les quelques Trolls qui s'y trouvaient encore. Le Col vers l'Est fut ensuite franchit et les groupes plongèrent dans la puanteur de Dol Dinen en se séparant, chacun tourné vers son Objectif.


Image

Image

Image

Image




Mené par Mordreth, le Groupe Nord progressa furtivement, frappant soudainement les Sentinelles et les avant-postes isolés. Une fois les Collines contournées, on obliqua au Sud afin de rejoindre l'unité menée par Osmund.


Image

Image




Il s'agissait là de tenir la position au sommet de la Colline suffisamment longtemps pour pouvoir faire pivoter le trébuchet et l'utiliser contre le Fort principal situé au Sud, ce qui aiderait le troisième groupe en perturbant l'Ennemi. Chacun s'attela à la Tâche, les Sentinelles repoussant les assauts des Trolls pendant que l'on s'affairait au Trébuchet. Bientôt le sang noir et les cadavres recouvrirent le sol, cependant que les blessures s'accroissaient dans les rangs des Elfes et des Hommes. Plusieurs projectiles avaient été lancés sans succés, et il n'était guère possible de rester plus longtemps, aussi la retraite fut ordonnée. Se séparant pour mieux échapper aux Orques, les groupes tentèrent d'atteindre les Bois à l'Ouest.


Image

Image

Image




Malgré un angoissant temps d'attente du groupe de Fëasurë, et une progression ralentie par l'état des blessés, on réussit à semer l'Ennemi et à rejoindre le Havre de Lin Giliath. Nombreuses étaient les Blessures, et les Elfes auraient bien du travail pour soigner les chairs et les Esprits.

Cependant le coup porté aux Orques à Dol Dinen avait été brutal, et la Mission une réussite.


Image






* * * * * * * * * * * * * *







~ L'Attaque de Gurzlum et la Sécurisation de La Lande du Roi ~



Avant la Bataille de Dol Dinen, Les Libres Frontaliers avaient comme prévu facilité l'introduction de La Compagnie du Roseau Blanc à Esteldin. Gwarin PierreCendre, mandaté par le Capitaine Fairië, avait mené Baranthorn et Arkenwald, les Eclaireurs du Roseau, de Lin Giliath jusqu'à la Cité des Rôdeurs. Acceptés par CendreLame et les siens, ils avaient pris leurs Quartiers à proximité des tentes occupées par Les Libres.


Image

Image

Image

Image




Baranthorn et Arkenwald n'allaient pas rester inactifs en attendant l'arrivée des leurs. Ils avaient proposé leurs services aux Libres, et cela tombait bien, car la petite unité des Frontaliers se préparait à accomplir une Mission prévue depuis plusieurs mois : Sécuriser les Fermes de La Lande du Roi soumises aux Pillages des Orques, et lancer un Raid sur le Camp de Gurzlum dans le but de récupérer les Provisions volées par L'Ennemi et de les ramener en Esteldin.

Le Jour venu, Eadren exposa son Plan avant de prendre la tête de l'Expédition. Nerendil menait par la bride un cheval tirant une carriole destinée à ramener les sacs de nourriture qu'ils espéraient trouver dans les stocks de Gurzlum.


Image

Image




Les Orques ne se méfiaient guère, car ils pensaient avoir seulement à faire aux Fermiers de La Lande. ils s'en repentirent et goûtèrent à l'Acier des Combattants déterminés. La Menace fut écartée pour un temps.


Image

Image

Image




Aprés avoir pacifié les Champs, le petit groupe prit la route de l'Ouest et bifurqua à gauche juste avant le Pont. Progressant silencieusement en suivant la rive Est de la Rivière, ils n'eurent qu'à éliminer les rares Sentinelles rencontrées. Les Orques n'avaient pas suffisament défendu l'accés Nord du Camp, et ils ne pourraient que le regretter.

L'Opération se déroula comme prévu. Par chance, le premier groupe de tentes était isolé du reste du Camp, peu occupé, et des provisions y étaient entreposées. Le reste ne fut qu'un jeu d'enfant pour l'Alliance du Roseau Blanc et des Libres. Une attaque soudaine, quelques brefs combats, et déjà Nerendil et Eadren chargeaient les lourds sacs de toile chargés de vivres sur la carriole, avant de disparaître par où ils étaient venus. Les Rôdeurs auraient de quoi se nourrir pour plusieurs mois.



Image


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
    Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain Sujet précédent :: sujet suivant