Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain -> [Anim] De Soie et d'Epices - Tome I, Chapitre I
 
Andarius
Copiste

Messages : 141
Message Posté le: 7/08/2009 à 13:49    Sujet du message : [Anim] De Soie et d'Epices - Tome I, Chapitre I
Citer
 

De Soie et d'Epices
Tome I : Naissance d'une Route
Chapitre 1


Le Comptoir Marchand de Lamenuir et la Compagnie de Bois Argenté, membres éminents du Conseil de la Jurande de Lamenuir, souhaitent développer le commerce local et ainsi palier le marasme économique dans lequel stagne le Pays de Bree depuis quelques temps.

Aussi ont-ils décidé de reprendre le commerce interrompu avec l'Orient et notamment les hommes d'Esgaroth. La restauration de cette route commerciale majeure est en bonne voie, et des accords commerciaux sont déjà prêts à être mis en place, notamment sur l'import de nombreux produits : vin de Dorwinion, épices, huiles, tissus précieux,... Ce nouveau débouché commercial permettrait aussi, et surtout, d'exporter nombre de leurs productions et donc de permettre le recrutement d'autres artisans. Un début de solution aux problèmes d'emploi, et par là même de criminalité, que connaît la région de Bree suite à l'afflux régulier de nouvelles têtes.

Néanmoins, afin d'économiser un temps précieux et donc réduire les coûts de transport, nos cartographes ont déterminé que les caravanes devraient traverser la Forêt Noire. Ce qui ne saurait se faire sans la permission, voire l'aide, des Elfes qui y demeurent.

Grâce à la Maison Blanchétoile, nous avons pu obtenir la venue d'une délégation représentant le Roi Thranduil, délégation chargée de négocier le droit de passage à travers la Forêt Noire. Malheureusement, sa venue se fait plus tôt que prévue et les diplomates prévus pour l'occasion sont en mission.

Aussi, le Comptoir Marchand de Lamenuir et la Compagnie de Bois Argenté sont-ils aujourd'hui à la recherche de volontaires pour se rendre en Imladris afin d'y rencontrer l'envoyé du Roi Thranduil et mener les négociations à leur terme. Toute bonne volonté sera la bienvenue, ne serait-ce que pour accompagner les négociateurs, la route n'étant pas sans dangers.

Image


[Cette première animation s'inscrit dans la campagne 'De Soie et d'Epices', narrée ici

Les joueurs sont attendus ce dimanche 9 août à 20H30 aux écuries d'Imladris. L'animation se découpera en plusieurs parties, fonction de la réussite rencontrée (ou non) durant les négociations avec les envoyés du Roi Thranduil]

[Pour la seconde soirée :
Les participants à l'opération militaire sont attendus le jeudi 13 août à 21h au camp de Gloïn, à l'entrée des Monts Brumeux.]


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Faelthand
Messagers du Lond Daer
Telhion Din

Messages : 30
Message Posté le: 8/08/2009 à 19:21    
Citer
 

Quelques temps avant la rencontre à Imladris...


Faelthand s'étira, prolongeant le mouvement de sa main gauche pour venir se gratter l'arrière du crâne tout en laissant filer un long bâillement. Il rentrait à peine de son périple depuis Mithlond, où il avait récupéré la production des Rivechaumes destinée au marché de Lamenuir, et comptait pourtant déjà repartir : Fergus l'avait mis au courant de l'entreprise de la Maison Blanchétoile et la perspective d'obtenir de nouveaux débouchés à l'est était une occasion à saisir.
L'homme reprit sa position initiale, remettant en place son chapeau de paille le protégeant d'un soleil encore haut dans le ciel. Il discerna le soupir de Lihene qui faisait mine de s'affairer dans le jardin de simples : la femme avait remarqué les incessantes allées et venues du Thelion Din et semblait avoir décidé de le surveiller, prête à lui coller aux basques dans la perspective d'aventures trépidantes.


Pour l'heure cependant Faelthand ne comptait pas bouger et il poussa l'indolence jusqu'à fermer les yeux pour un somme. La rencontre organisée par la Maison Blanchétoile avait lieu à Fondcombe et il ne faisait pas partie du Relais : aucune chance de trouver la maison d'Elrond sans un coup de pouce. Il ne lui restait plus qu'à espérer qu'un des elfes du Cerf d'Argent passe inopinément dans le coin et accepte de faire la route jusqu'à Imladris...


Hors-personnage :
Je serai présent à la rencontre.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 9/08/2009 à 11:23    
Citer
 

Résident du Quartier, Eadren avait eu vent des projets commerciaux de la Jurande de Lamenuir. Il était loin de maîtriser les subtilités du métier, le sien étant tout autre. Le Rohir était cependant certain que le développement des voies d'échanges s'avérait nécessaire. Il se rendrait donc en Imladris, sans doute moins pour négocier avec les représentants du Roi Thranduil que pour prêter son bras armé à la délégation venue de L'Ouest.

Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 10/08/2009 à 13:00    
Citer
 

La Cour des Ecuries d'Imladris était quasiment déserte, hormis le passage pressé de quelques rares Cavaliers. Outre Eadren, seul se tenait là cet Elfe au profil et à l'équipement sylvestre, aussi immobile qu'on pouvait l'être.

L'arrivée de Faelthand de La Maison Rivechaumes et d'Inzilaphel des Messagers du Lond Daer apporta une vie bienvenue à la place, et le Rohir s'approcha pour saluer les visiteurs qu'il pensait être là en tant qu'Emissaires dans le but de rencontrer les envoyés du Roi de la Forêt Noire.
Ils se présentèrent tous trois à l'Elfe, qui sans un mot les pria de le suivre. Il les mena ainsi à La Dernière Maison simple, en l'impressionnante Salle du Feu. Là les attendait deux des siens.
L'Assemblée fut enfin rejointe par un Nain représentant la Maison Blanchétoile, et les échanges purent commencer, après que chacun se soit installé autour d'une des Tables de La Salle. Eadren se plaça en retrait, attentif aux débats mais restant silencieux. Il était question de commerce, et il n'était pas concerné directement par les négociations.


Image

Fort logiquement, les Elfes du Royaume de Thranduil se montrèrent tout d'abord réticents à l'idée de laisser de nombreux Hommes sillonner ainsi leurs Terres. Cela irrita quelque peu l'Emissaire Nain, qui semblait assez impatient de conclure un accord. Durant un court moment, Eadren craignit que la tournure des débats ne glisse vers les éternels conflits raciaux, mais la conversation finit par déboucher sur une perspective favorable de la part des Elfes. La Voie pourrait être ouverte, il serait même envisageable d'établir un commerce avec le Royaume Sylvestre lui-même. Mais avant cela, les Hommes et les Nains devraient faire preuve de leur bonne foi et gagner la Confiance des Elfes. Pour cela ils devraient réaliser deux choses.

Tout d'abord apporter aux Emissaires de Thranduil une trace ancienne de Connaissance portant le Sceau des Elfes, montrant par là même la considération des Hommes pour le Savoir, et notamment celui des Premiers Nés. Eadren en conclut que des textes décolorés en Sindarin pourraient convenir à ce souhait. Faelthand se proposa de voir cela au sein de sa Maison.

La seconde demande émana du troisième Elfe, celui qui avait accueilli les Emissaires aux Ecuries. Il était à l'évidence muet, et la Dame Elfe Iorethel lui prêta sa voix. Combattant de la partie occidentale du Royaume Sylvestre, il subissait régulièrement avec les siens les Raids des Gobelins venus des Monts Brumeux. Une possible Aide militaire ayant été évoquée durant la discussion, il demanda donc qu'un Assaut soit mené sur les camps Gobelins. Cinquante Tabards prouveraient la réalisation de l'Acte.

Voici quelque chose qui émanait du domaine d'Eadren et des siens, Les Libres Frontaliers. Tout autant visiblement que de celui de Gograne, le Nain de La Maison Blanchétoile, dont l'oeil brilla d'un éclat intéressé dés qu'il fut question de combattre. Cela fut donc accepté.

Rendez-vous fut donc pris, puis Faelthand se leva soudain, et laissa exploser une colère sourde envers les Elfes, qui laissa Eadren fort surpris. Il leur reprocha leur arrogance envers eux, ainsi que leur Egoïsme dans leur volonté à obtenir une aide militaire, alors que de nombreux peuples de la Terre du Milieu, le Gondor notamment, connaissaient une situation tout aussi difficile que la leur et devaient pourtant se débrouiller seuls. L'Homme finit par quitter la Salle du Feu, criant une dernière fois ses origines Gondoriennes.

Eadren prit congé à son tour, non sans avoir salué avec Respect les Trois Emissaires de Thranduil. Il leur trouvait grande Prestance dans la tenue et le dialogue, le Roi avait bien choisi ses Envoyés. Il semblait bien légitime au Rohir que la confiance des Elfes de la Forêt Noire soit d'abord à gagner. En situation difficile car soumis à la menace de L'Ennemi, leur demande avant de s'engager auprès des Hommes et de leur ouvrir leur Territoire était bien compréhensible.

Les Libres Frontaliers combattaient partout où cela s'avérait nécessaire, et ils avaient mené à plusieurs reprises des Campagnes dans les Monts Brumeux. Visiblement, le temps de rendre un peu de Sérénité aux hauteurs enneigées était revenu. Pour cela, l'aide militaire de La Maison Blanchétoile et de La Compagnie du Roseau Blanc, ainsi que de tout Combattant volontaire, serait la Bienvenue.



[Les participants à l'opération militaire sont attendus le jeudi 13 août à 21h au camp de Gloïn, à l'entrée des Monts Brumeux.]




Dernière édition par Eadren Fairië le 13/08/2009 à 16:59; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Inzilaphel
Messagers du Lond Daer
Coursière

Messages : 3
Message Posté le: 10/08/2009 à 16:14    
Citer
 

.



Sa présence dans la Salle du Feu tirait plus de la coïncidence que d'un réel intérêt, la route du Thelion et la sienne s'étant simplement recoupées peu avant cette rencontre commerciale. Une fois qu'elle l'eut guidé sur les sentiers voilés menant à la vallée d'Imladris, la femme avait espéré que le suivre à la rencontre de ces marchands lui épargnerait une soirée passée à côtoyer les Elfes. Espoir vain. Plusieurs d'entre eux se trouvaient autour de la table où quelques hommes, un nain et elle-même avaient été accueillis... Or, si Inzilaphel avait appris quelque chose des Elfes après en avoir côtoyé un bon nombre durant ses années au service du Relais, c'était qu'eux et elle n'avaient souvent que peu en commun. Son habituel empressement à quitter Mithlond ou Imladris lorsque sa route lui imposait de s'y arrêter en était la conséquence directe, et cette brève halte ne s'éterniserait pas davantage que les précédentes.


Image


Une soudaine interruption dans les paroles de Faelthand l'amena à davantage prêter l'oreille, suffisamment pour entendre l'un des Emissaires de la Forêt Noire couper le Thelion dans son élan. Approchant sa chaise de la table, Inzilaphel s'y accouda avec une légère moue : ces Elfes là savaient indéniablement comment se montrer vaniteux. Si elle s'était initialement montrée poliment courtoise, ayant à l'esprit de ne pas – trop – entacher la maison du Cerf d'Argent, la Coursière s'était ensuite plongée dans une réserve plus militaire que déférente. Plusieurs fois, elle se retint de répliquer à ceux sous-entendant que seul leur Peuple luttait en ces jours sombres. Plusieurs fois, elle soupira ostensiblement plutôt que leur rappeler que seul le sang du Gondor les protégeait contre tout ce que l'Udûn avait à déverser. Plusieurs fois sa fierté fut attisée, tantôt par leurs mots, tantôt par leur condescendance, mais elle se contenta néanmoins de les ignorer avec morgue. Elle était Dúnadaneth, et savait quelle importance avait la lutte menée par les siens au nord de l'Ithilien. Elle était Dúnadaneth, et ne doutait pas de sa valeur au point de s'être heurtée par les mots de ces Elfes. Et, encore moins, au point de se lancer dans des joutes oratoires afin de cajoler un égo souffrant, ainsi qu'eux le faisaient...
Plutôt que de participer à ces querelles Inzilaphel observait le Thelion du coin de l'œil, ne le quittant guère des yeux que pour plonger – avec un pincement à l'estomac – son regard vers les fours. Faute d'autres distractions pour traverser la soirée, elle s'amusa de le voir ainsi glissé dans ce rôle de marchand, le voir tenter d'assumer ses responsabilités vis à vis du commerce familial. Un destin non sans ironie, pour l'un de ces hommes... De tout ceux aujourd'hui rassemblés sous la bannière du Lond Daer, c'était aux Thelyn Dinen qu'allait la préférence d'Inzilaphel. Peut-être était-ce car lorsqu'elle avait rejoint le Cerf d'Argent pour servir de lien avec les Rôdeurs de l'Ithilien, ce fut avec un Thelion nommé Argalad qu'elle tissa une première camaraderie au sein de sa nouvelle Maison. Peut-être car depuis ces quelques vingt-cinq années, elle avait simplement apprit à les apprécier, eux, les héritiers de la Chimère orientale. Comme elle, ils étaient des guerriers avant toute autre chose. Comme elle, ils avaient suffisamment traversé des heures sinistres pour préférer un grand éclat de rire à une langue de velours, bien que contrairement à elle eux appréciaient particulièrement l'ardeur des batailles. Voir Faelthand accueillir avec sa naturelle bonne humeur la méfiance suffisante des Emissaires Elfes avait tout d'une scène cocasse.


Image


Au moment de quitter la compagnie de leurs hôtes le Thelion prit cependant le temps de se débarrasser du poids s'étant accumulé sur son cœur.
« Ce que je vais maintenant dire n'a plus rien à voir avec la diplomatie. »
Sentant l'orage arriver, Inzilaphel avait sourit en entendant ces mots sortir de la bouche de Faelthand, et s'était levée à son tour. S'exclamant avec la manière abrupte et bourrue commune aux Thelyn Dinen, l'homme – lui-même Gondoréen – avait alors rappelé ce qu'elle-même avait passé sous silence au fil de la soirée. Elle lui emboita le pas, sans la moindre révérence, lorsqu'il se détourna de l'assemblée. Un instant plus tard, la voix de la femme avait non sans fierté fait écho au cri poussé haut et fort par Faelthand tandis qu'il quittait la Salle du Feu, tous deux se souciant peu des regards étonnés échangés par ceux présents dans la Dernière Maison Simple.
« Je suis du Gondor ! »
« Gondor ! »
Cette camaraderie n'assurerait néanmoins pas à Faelthand le soutien de la Coursière. Elle avait ses propres ordres à suivre, et si le Thelion désirait remplir les conditions énoncées par les Emissaires de la Forêt Noire, il ne pourrait compter sur un soutien qu'elle-même n'avait pas la liberté de donner...

.

__________

« Suil Annui, erio thûl lín i faer hen... »


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Raeniel Blanchétoile
Covenant (Le)
Seigneur du Covenant

Messages : 10
Message Posté le: 10/08/2009 à 17:52    
Citer
 

Parchemin :
Au Capitaine Eadren Fairië
Fondateur des Libres Frontaliers.

Capitaine,

Permettez moi en préambule de vous remercier au nom de Maître Calanthir de la Maison Imrahad et du mien, pour l'aide que vous nous apportez dans la négociation du droit de passage à travers la Forêt Noire.

De même pour votre initiative d'une expédition militaire dans les Monts Brumeux afin d'y combattre les Gobelins et ainsi gagner la confiance des émissaires de sa Majesté Thranduil, en sus de pacifier une région qui n'en a que trop besoin. Si la chance daigne sourire aux combattants, peut être trouveront ils par la même occasion de ces reliques que, semblent, d'après ce que m'a indiqué Maître Gograne, rechercher ces Elfes.

C'est donc avec un grand plaisir que je vous prêterai ma lame, et celles de tous mes hommes disponibles, le temps de cette opération.

Dans l'attente de l'honneur de partager ce combat à vos côtés,

Ser Aedred Blanchétoile
Seigneur de la Maison Blanchétoile
Intendant par intérim de la Compagne de Bois Argenté


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Phaenan
Épis de blé

Messages : 10770
Message Posté le: 12/08/2009 à 13:46    
Citer
 

Hors-personnage :
Le patch VIII.1 du SdAO sera théoriquement mis en place demain, aussi, si cela vous est possible, songez à lancer le jeu un peu avant l'heure de l'animation afin de ne pas rester bloqué(e) à l'étape du téléchargement pendant ... err... un certain temps. Smiley


.

__________

« Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie. »

Image


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 13/08/2009 à 16:47    
Citer
 

Pli adressé au Siège de La Maison Blanchétoile,


Parchemin :
A Ser Aedred Blanchétoile,
Seigneur de la Maison Blanchétoile.

Ser,

J'ai bien reçu votre missive et vous y répond bien que tardivement.

Il me semble bien légitime d'oeuvrer pour le développement du Commerce avec les Pays de L'Est, de la façon dont je puis le faire. Au delà de ce fait, la sécurisation des Monts Brumeux constitue un enjeu militaire primordial pour tous les Peuples.

Je serais honoré de partager l'Expédition à venir avec vous ainsi qu'avec les votres. Sans doute nos troupes seront-elles limitées, car nombre des notres oeuvrent déjà sur différents Fronts, mais je reste persuadé qu'un petit Détachement habile agissant avec furtivité saura se montrer suffisamment efficace face à l'intelligence limitée des Gobelins.

Je garde cependant l'Espoir d'obtenir certains renforts, suite à l'affichage public effectué.

Que L'Espoir vous appartienne.

Eadren Fairië,
Capitaine des Libres Frontaliers.




Pli affiché sur plusieurs murs de Bree,


Parchemin :
Avis,

Une Expédition militaire sera bientôt menée jusque dans Les Monts Brumeux, afin de stopper la récente recrudescence de l'activité des Orques.

Tout Combattant suffisamment aguerri pour affronter de tels adversaires, et pouvoir résister au froid des Montagnes, sera le Bienvenu afin d'étoffer les troupes des Peuples Libres.

Nul salaire d'aucune sorte ne sera versé pour cette Mission, à l'exception des butins de Guerre trouvés.

Rendez-vous est fixé au campement des Nains dirigé par Gloïn, au delà d'Imladris par le Nord.

Que L'Espoir vous appartienne.

Eadren Fairië,
Capitaine des Libres Frontaliers.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Eadren Fairië
Les Libres Frontaliers
Capitaine des Libres Frontaliers

Messages : 114
Message Posté le: 14/08/2009 à 13:25    
Citer
 

Le vent glacial tentait de s'engouffrer par rafales sous la toile, mais la tente était bien arrimée, les Veilleurs de Vindurhal connaissaient leur Affaire.
Eadren lutta quelque minutes contre l'odeur repoussante, mélange de sueur, de sang et de la puanteur des frusques Gobelines, puis sombra rapidement dans un sommeil aussi lourd que sa fatigue.

L'Expédition avait été un succés. Aucune perte, pas même de blessures graves, et prés de cent cinquante Gobelins occis, même s'ils n'avaient récupéré que trente-neuf Tabards, et quelques Reliques Elfiques. S'ils n'étaient que sept, les Combattants en avaient pourtant tiré un avantage certain. De Déplacements furtifs en Assauts violents et brefs, les Salles isolées par de longs boyaux s'étaient remarquablement bien prêtées à l'attaque du petit groupe, qui avait pu ainsi parcourir la quasi totalité de la Cité souterraine sans que l'alerte soit donnée, et vivement réduire les forces Gobelines. Par Sionedh, les Nains Gograne et Thrarinoaken, et Ser Aedred de La Maison Blanchétoile, Faelthand Rivechaumes, Yeleiyne et lui-même, la Mission promise aux emissaires du Roi Thranduil avait été accomplie.


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
Faelthand
Messagers du Lond Daer
Telhion Din

Messages : 30
Message Posté le: 30/08/2009 à 19:56    
Citer
 



Confortablement et négligemment installé sur le canapé en bois près de la cheminée, calé par des coussins et les pieds reposant sur un des accoudoirs, Faelthand consultait le récit que lui avait remis Hriviel lors de leur dernier entretien. L'homme s'était rendu auprès de la Responsable de l'Etude afin de récupérer une relique elfe à fourguer aux émissaires du roi Thranduil.
Aux yeux du Thelion Din n'importe quoi aurait pu faire l'affaire : un coffret à bijoux ébréché, un fourreau usé d'une arme légendaire, un morceau de statue perdue depuis quelque guerre lointaine, un vieil arc en bois d'if gravé de runes... Hriviel ne lui donna cependant rien de tout cela et, là où Faelthand avait craint un refus pur et simple, elle lui avait aussitôt proposé un texte témoignant de faits révolus depuis un Age.

Occupé depuis quelques années à rassembler les textes et témoignages sur l'épopée des Thelyn Dinen, l'homme avait marqué autant l'intérêt que la surprise pour ce choix. Un rire s'était joyeusement échappé de sa bouche quand il avait appris les circonstances de la rédaction du récit.
Le texte contait l'histoire d'Aeglos, la lance du dernier Haut-Roi des Noldor à l'époque de la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes. L'arme avec laquelle Gil-Galad défia Sauron dans une bataille qui devait s'avérer fatale à l'elfe. La Responsable de l'Etude avait choisi ce passage en souvenir d'un temps solidaire où chacun quittait son royaume pour aller affronter l'ombre ensemble. Un choix probablement déterminé par les échos que Hriviel avait eu de la réunion à Fondcombe...

Faelthand quant à lui ne retenait de cette histoire ancienne qu'un fait qui l'amusait au plus haut point : les elfes sylvains, dans leur hâte et leur inexpérience du combat en ligne, s'étaient rués sans attendre d'ordre et y avaient perdu leur roi et beaucoup des leurs.

Le Thelion Din posa le récit et récupéra la tasse de vin chaud ayant refroidi à la température qu'il affectionnait. Il but plusieurs gorgées et esquissa un sourire.
" Ah ! Pour preuve de ma bonne volonté je vais rapporter à ces émissaires une relique leur rappelant qu'ils se sont faits poutrer lors de leur dernière grande bataille rangée. Tu parles d'un geste diplomatique... Ca me plaît ! "

Hors-personnage :
- musique : Nanase Hikaru / Seinaru Inori (Chrno Crusade O.S.T.)


Revenir en haut de page
Profil
Tribune
MP
www
 
    Chapitres d'Estel -> Plume d'Airain Sujet précédent :: sujet suivant