Aller à la page 1, 2  suivante
 
    Chapitres d'Estel -> Demandes d'adhésion -> [Validée] Un réveil douloureux
 
Pra Flenn
Copiste

Messages : 30
Message Posté le: 28/04/2010 à 22:28    Sujet du message : [Validée] Un réveil douloureux
Citer
 

Etait-ce un rêve? Dans son demi-sommeil, il entendait le crépitement des bûches dans la cheminée et percevait, à travers ses paupières closes, l'éclat dansant de la flamme d'une torche.

Il ouvrit les yeux ! Son crâne le faisait souffrir et il lui semblait que son corps n'était que blessures.

"J'ai soif"

A travers le voile de douleur qui brouillait sa vision, il aperçut une silhouette. Un maître nain à n'en pas douter. Vouté sur une table de travail envahie par les parchemins et les grimoires, un morceau de peau tannée entre ses mains, il semblait tracer avec soins quelques cryptogrammes anciens tout en marmonnant des incantations dans une langue inconnue. Il se retourna...

C'était un vieillard. Un vénérable même tant les sillons de son visage témoignaient des injures du temps. Pourtant, son regard témoignait d'une incroyable vivacité d'esprit...des pupilles noires où un étrange éclat rougeâtre soulignait un esprit cruel et calculateur. Le vieillard releva son capuchon d'épaisse toile de laine écarlate brodé d'argent, et, s'appuyant sur une canne sculpté dans l'os, claudiqua jusqu'au lit.

"Te voilà donc enfin réveillé mon disciple. Voici plus de 4 mois que tu était plongé dans le sommeil. Te souviens-tu de ton nom ?"

...son nom...ses souvenirs...malgré la douleur qui vrillait son crâne, il força son esprit à se frayer un chemin dans le chaos obscur de sa mémoire...rien...le vide...

Le vieillard ricana avec dépit. Un rictus cruel déforma son visage.

"La magie elfique est toujours aussi puissante, je le constate. Sache mon disciple que ton ancien nom importe peu. S'il devait te revenir en mémoire et si tu avais la folie de le révéler à qui que ce soit, tu finirais sans doute écorché et écartelé. Souviens toi seulement que ton nouveau nom est Shenegar, et pour moi tu seras Shenegar Fourbecoeur".

Shenegar, puisque tel était son nouveau nom, se redressa péniblement.

"Où sommes-nous ? Qui êtes-vous et que m'est-il arrivé ?"

Le vieillard tira un fauteuil d'ébène sculpté au pied du lit, s'y assit lourdement et fixa Shenegar.

"Mon nom est Gariok, Gardien du Cercle des Rebis. Je suis ton maître et c'est moi qui t'ai élevé et appris la sorcellerie de nos ancêtres, celle du secret des runes. Pendant les longues années où tu m'as accompagné, nous avons été toujours plus loin dans nos recherches. Nous avons découvert des secrets que les plus anciens des elfes croyaient oubliés, nous avons prononcé les noms interdits des dieux Ages Sombres et nous avons invoqué les esprits innommables et anathèmes pour voler leur savoir.
Te souviens-tu ?"

"Malheureusement non, mon maître"

"Je m'en doutais. Sache seulement, que voilà quelques mois, je t'avais envoyé en mission jusqu'à Dagorlad. Tu devais y célébrer un rituel de nécromancie runique afin de lier les esprits qui hantent ces terres maudites et leur arracher quelques sombres secrets.

Mais tu as échoué...

Une avant-garde d'hommes de l'Ouest patrouillant en Ilithien t'a intercepté tandis que t'apprêtais à accomplir le sacrifice nécessaire au rituel. Ne sachant que faire de toi, ils t'ont livré aux sentinelles de Lothlórien. Tu y as été jugé pour magie noire et nécromancie et subit les milles tourments de la magie elfique. Ton esprit à été vidé de ses souvenirs, ta mémoire effacée et ton âme asséchée de tous les pouvoirs malsains que tu avais gagnés à mes côtés.

A la veille de ton exécution, les dieux anciens et interdits ont enfin entendus mon appel et j'ai pu, grâce à ma sorcellerie, te soustraite à la lame du bourreau. Depuis, ils t'ont traqué sans relâches, parcourant la Terre du Milieu comme des chiens flairant leur gibier. Mais j'ai pris les précautions qui s'imposent et ils ne te retrouveront pas.

Aujourd'hui tu es tel un nouveau-né. Sans pouvoir, sans ami, sans allié...tes seules armes sont ton incroyable potentiel qui jadis me décida à te choisir comme apprenti et ta soif de retrouver ta puissance perdue.

Tu vas devoir quitter ces lieux Shenegar. Partir à l'aventure, ré-apprendre les secrets des runes, gagner en puissance, et un jour tu seras digne de revenir à mes côtés.

Ne dévoile rien de ton passé à personne, il t'en couterait. Ne fais confiance à personne, tu le regretterais. Rappelle toi seulement que la mission du Cercle des Rebis est grande et glorieuse mais que noirs sont nos desseins. Nul de doit connaître notre existence avant que les temps soient venus.

Va Shenegar, et puissent les dieux anciens et anathèmes guidés tes pas"


Le Personnage

Shenegar dit Le Fourbecoeur est un gardien des runes d'un âge déjà vénérable recueilli et élevé à l'écart de ses frères de race par Gariok aux sombres pensées.
La magie elfique lui a fait oublié souvenirs et pouvoirs acquis auprès de son maître; mais la colère bouillonne au fond de son coeur et sa quête de puissance n'a d'égal que le désir de plaire à son maître.

Gariok lui a demandé de gagner en puissance et d'explorer les antiques tunnels de la Moria dans le but de lui ramener un anneau de pouvoir jadis perdu par les descendants de Durin. Il espère en effet que l'un des Sept repose dans les ténèbres brulantes de Khazad-dûm.

Pour mieux dissimuler ses sombres dessins, Shenegar, suivant les conseils de son maître, vit dans le secret et la dissimulation. Affable, souriant, toujours prêt à aider ses compagnons de route, il prend donc grand soin de cacher ses pensées sous le masque de la bonté.

Le Joueur

Bonjour,

Je m'appelle Stéphane, 30 ans, vivant à Paris et je joue aux MMO depuis un peu plus de 4 ans environ. J'appartiens à l'honorable confrérie des Suilan Earendil depuis quelques mois et c'est une conversation sur le canal guilde qui m'a permis de vous connaître.

Après plusieurs années sur WOW, puis un personnage sur Aion, je suis passé sur Lotro avec beaucoup de doute sur le jeu.
Et pourtant, quelle surprise !!!!! Je suis sous le charme !!!

J'ai également été un très gros roliste (enfin mais au sens physique du terme :-)) : Vampire, Mage, l'Appel de Cthulhu etc.
Je lis bien évidemment beaucoup de littérature médiéval fantastique, horrifique, SF. Je suis un fan de Lovecraft, de Moorcock (les amateurs auront reconnu que j'ai chipé le nom de mon personnage dans "Le Cycle d'Hawkmoon"), et bien évidemment de Tolkien en particulier pour le symbolisme chrétien de son oeuvre.

Voilà. A très bientôt j'espère.

Shene




Dernière édition par Pra Flenn le 29/04/2010 à 17:02; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Phaenan
Épis de blé

Messages : 10801
Message Posté le: 28/04/2010 à 22:29    
Citer
 

Bonsoir et bienvenu par ici !
Le temps de faire un petit tour sur nous-mêmes et l'un de nous repassera par ici avec l'une des habituelles questions d'Orion. Smiley

.

__________

« Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie. »

Image


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Telumehtar
Le chat-machine

Messages : 6434
Message Posté le: 29/04/2010 à 16:36    
Citer
 

Bonjour Shenegar et merci pour l'intérêt que tu as porté à notre forum et cette communauté !

A la lecture de l'histoire de Shenegar de nombreuses questions me viennent à l'esprit, mais je crois qu'il serait possible de les résumer en te posant celle-ci tout d'abord : quelle est selon toi la nature de la magie (ou des magies si tu estimes qu'elles sont plusieurs) présente en Terre du Milieu ?

Par soucis pratique et pour éviter les confusions entre personnages et joueurs, nous proposons aux personnes qui se présentent ici de se doter d'un nom qui ne soit pas celui de l'un de leurs personnages incarné en jeu. Ce qui te permettra de réserver "Shenegar" pour le rôle qui le concerne Smiley


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Phaenan
Épis de blé

Messages : 10801
Message Posté le: 29/04/2010 à 16:39    
Citer
 

Pour compléter ce que dit Telu', nous avons l'habitude d'utiliser un pseudo HRP distinct des noms de personnages, pour éviter les confusions etc. Cela n'empêche pas de pouvoir envoyer des messages "au nom" d'un personnage, car tu pourras tranquillement préparer ton (ou tes) identité(s) RP en créant des fiches de personnage dans le profil :
Image
Et simplement choisir de poster sous leur nom via la liste déroulante durant la composition / édition des messages :
Image

Bref, suffit de me glisser un pseudo HRP sous la couette gauche, et je m'occuperai du renommage. D'ici là, je file en te laissant avec la question. Smiley

.

__________

« Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie. »

Image


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Pra Flenn
Copiste

Messages : 30
Message Posté le: 29/04/2010 à 17:01    
Citer
 

Coucou et merci pour votre intérêt.
Réglons déjà cette histoire de pseudo Smiley Je vous propose Pra Flenn qui aurait été mon nom de personnage si je n'avais pas créé de nain.
Est-ce que cela vous convient ?

Pour la question sur la magie, elle est assez difficile.
Tout dépend si l'on parle selon moi de l'oeuvre de Tolkien ou de LOTRO.
Au fond dans les livres de Tolkien la magie est très peu présente...elle est diffuse, elle intervient parfois dans les actes légendaires de tel ou tel personnage mais point de magicien lançant de boules de feu ou d'éclairs. Au fond je dirai que la magie est soit miraculeuse quand il s'agit d'actes bons (Les flots emportant les Nazguls : La Mer rouge recouvrant les armées de pharaons) soit tentatrice et corruptrice quand il s'agit d'actes mauvais et finalement cette magie tentatrice repose avant tout sur la faiblesse d'âme de ceux qu'elle vise que sur sa propre force.

Or, c'est justement la "faiblesse" des héros qui fait le beauté de l'oeuvre. La race la plus petite et la plus humble est choisie par le Destin pour porter la charge de l'anneau ; Parmi les hommes orgueilleux et ambitieux, le Roi qui inaugure le Quatrième Âge est celui qui a rejeté la tentation de puissance représentée par l'anneau etc. etc.

En revanche dans LOTRO, pour des raisons évidentes de gameplay, la magie est présente à tous les coins de rue. Il ne se passe pas 5 minutes sans que Shenegar lance une chaîne d'éclairs, invoque une pierre de guérison, souffle un air glaciale sur un adversaire, ressuscite un mort ou déclenche une tempête de feu.

Maison Aguares
http://maisonaguares.guildlaunch.com


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Phaenan
Épis de blé

Messages : 10801
Message Posté le: 29/04/2010 à 17:03    
Citer
 

* passe sur la pointe des tongs *
Hop, te voici Pra Flenn'isé. Il faudra désormais utiliser ce login pour te connecter, toussah. Smiley


.

__________

« Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie. »

Image


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Pra Flenn
Copiste

Messages : 30
Message Posté le: 29/04/2010 à 17:05    
Citer
 

Merci Phaenan.

Maison Aguares
http://maisonaguares.guildlaunch.com


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Telumehtar
Le chat-machine

Messages : 6434
Message Posté le: 29/04/2010 à 17:21    
Citer
 

Merci pour ta réponse rapide Pra Flenn et le fait d'avoir assez justement scindé la façon dont LoTRO aborde la magie et ce que Tolkien évoque. Cependant concernant la magie selon Tolkien - parce que c'est davantage celle qui nous intéresse ici - j'aimerais savoir où tu situes ton personnage dans ces formes de pouvoir puisque tu décris l'histoire de Shenegar comme fortement liée à la magie ... ?

Pra Flenn a écrit :
Au fond dans les livres de Tolkien la magie est très peu présente...


C'est le cas, mais cela ne signifie pas pour autant qu'elle n'est pas définie selon des codes assez précis, une histoire ou un héritage. Puisque ton personnage se situe très fortement dans l'environnement et la manipulation du pouvoir, il serait intéressant que nous puissions comprendre comment tu justifies tout cela pour Shenegar ?

Tu cites des choses très précises comme la nécromancie, la sorcellerie, la magie elfique, les runes, l'influence d'une magie sur l'autre, la domination par la magie, l'invocation et le fait de lier des esprits, les dieux ... Tout cela je suppose n'est pas écrit par hasard, où as-tu puisé ces descriptions ?


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Pra Flenn
Copiste

Messages : 30
Message Posté le: 29/04/2010 à 20:19    
Citer
 

He he tu me demandes de répondre à une question bien mystérieuse à laquelle même la puissante Galadriel ne sait trop répondre si on se souvient de son hésitation quand le terme de magie est évoquée par Sam.
Je dois dire également que je ne suis pas un exégète de Tolkien et que donc mes connaissances de cet univers sont limitées. Si ce que je vais dire vous semble erroné, n'hésitez pas à me corriger pour que mon RP reste cohérent.

A noter aussi que j'utilise certaines formules (magie, sorcellerie, invocation, rituel etc.) pour éviter les répétitions et donner un plus de profondeur à mon récit.

A humble mon avis, comme je le disais, la "magie" chez Tolkien relève plus du miracle (de la "sagesse" puisque ce terme est très utilisé par Tolkien) quand elle positive ou de la tentation quand elle est négative. Je reste convaincu, mais je ne crois pas que cet avis soit très original et il est partagé par plusieurs spécialistes de Tolkien, que son oeuvre est largement inspiré de sa Foi et de symbolisme chrétien :
- l'ensevelissement des Nazgul rappelle la scène ou Moise referme les eaux sur les armées de Pharaon;
- la retour d'un Gandalf, tout entièrement vêtu de blanc, resplendissant de lumière au point que ses proches ne le reconnaisse pas immédiatement, évoque le récit de la résurrection du Christ;
- le lembas rappelle le sacrement de l'Eucharistie, de cette nourriture spirituelle qui apporte soutien et force d'âme
- l'anneau et sa force tentatrice peut être assimilé au fruit de la connaissance
- Tom Bombadil, c'est en quelque sorte Adam et son état de félicité avant le péché originel
etc.

Au delà de cet aspect, il me semble que Tolkien distingue une magie innée propre à certaines races (les bels gens en particuliers) et la magie apprise qui s'acquiert par une accumulation et une maîtrise de savoirs anciens.

Je rangerais la "magie" de Shenegar et de son maître dans la deuxième catégorie. C'est une magie apprise, une sorcellerie rituelle fondée sur l'inscription et la maîtrise des runes. Il y en a un exemple, quand Tolkien décrit le bélier Grond utilisé pour mettre à bas les portes de Minas Thirith. Je crois me souvenir que Grond est couvert de runes.
Petite innovation de ma part (si j'en ai la permission), j'ai imaginé un personnage maniant des runes anciennes maléfiques faisant appel aux pouvoirs de dieux anciens et oubliés des Premiers Ages.

Shene


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Pra Flenn
Copiste

Messages : 30
Message Posté le: 29/04/2010 à 20:35    
Citer
 

Quelques précisions encore.
Idéalement, si cela est autorisé, j'imagine Shenegar comme apprenti du maître d'une sorte de confrérie, une secte pourrait-on dire, animée jusqu'à l'aveuglement pas l'accumulation de savoir et de connaissance.
Ce n'est pas un personnage "mauvais" au sens "sauronien" du terme (je suis méchant parce que ; j'aime le chaos et la destruction ; je me complais dans la laideur et la peur). D'ailleurs si le chemin le plus rapide vers l'acquisition de savoirs et de pouvoirs étaient l'altruisme, la compassion et la bonté...il le suivrait.
Il lui apparait aujourd'hui (peut-être à cause de son apprentissage et de l'influence de son maître) que la voie la plus rapide n'est pas celle-là. Aujourd'hui il suit un chemin dangereux et sombre qui l'amène à savoir et à connaître ce qui a été oublié et ne devrait pas être réveillé.

Maison Aguares
http://maisonaguares.guildlaunch.com


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Telumehtar
Le chat-machine

Messages : 6434
Message Posté le: 29/04/2010 à 21:18    
Citer
 

Merci pour ta réponse détaillée et argumentée, je prendrai le temps de revenir sur certains aspects qui méritent quelques éclaircissements, mais tu pourras déjà trouver des réponses synthétiques sur ce lien.

Tu te demanderas peut être pourquoi tant de précautions au sujet de Shenegar, c'est tout simplement que pour rester cohérent avec notre propre charte nous sommes assez tatillons sur tout ce qui touche à ce que Tolkien qualifiait de magia, car justement le sujet est assez particulier et est souvent abordé à la façon d'un "archétype" qui s'encombre d'un peu trop d'idées reçues.

Et même si effectivement comme tu le soulignes le jeu autorise certaines "extrapolations", à partir du moment où un joueur/rôliste devient membre des Chapitres d'Estel son ou ses personnages sont admis comme relativement fidèles à l'esprit des romans. Ce qui signifie que les autres membres de la communauté peuvent considérer ton ou tes personnages dans l'intégralité de leurs historiques. Avant de franchir cette étape nous souhaitons simplement être certains que nous partageons le même regard sur la magie en Terre du Milieu Smiley


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Pra Flenn
Copiste

Messages : 30
Message Posté le: 29/04/2010 à 21:21    
Citer
 

Je suis tout à fait d'accord avec vous, je ne veux surtout pas jouer les troubles fêtes dans les Chapitres et les ajustements de mon historique selon vos conseils seront les bienvenus ^^

Maison Aguares
http://maisonaguares.guildlaunch.com


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Telumehtar
Le chat-machine

Messages : 6434
Message Posté le: 1/05/2010 à 11:37    
Citer
 

Tout d'abord je tenais à préciser ici qu'il n'existe aucun spécialiste de la magie dans le monde de Tolkien sur ce forum, au même titre que les Chapitres d'Estel ne sont ni Tolkiendil ou Ardalië et ne visent pas à boxer dans la catégorie des exégètes de l'oeuvre en question. Par contre un certain nombre de gens ici sont soucieux de préserver je dirais une approche du fameux Legendarium qui soit cohérente avec leurs propres connaissances. Et de l'appliquer à leurs personnages en créant les histoires qui leur sont dédiées.

A la lecture du récit de Shenegar il apparait - tu me diras si je me trompe - que ta culture de rôliste et ta sensibilité de joueur plutôt orientées sur les univers sombres et complexes - et les auteurs qui vont avec - ont notablement influencé le personnage que tu as choisi d'incarner dans Lotro. Et à ce sujet nous n'avons bien entendu rien à redire, puisque les sensibilités et préférences de chacun leur appartiennent, nous restons simplement attentifs à la façon dont l'ajustement entre les envies et le monde de Tolkien est exprimé.

L'univers de la Terre du Milieu est un univers qui peut être qualifié de sombre et poétique, il est décrit comme un monde où au Tiers Age - où le jeu se situe - l'héritage du passé est omniprésent mais en déliquescence, il se constitue de récits anciens, de ruines, de statues antiques, parfois de chants d'espoir mais on perçoit que ce qui a fait la richesse et la gloire de la Terre du Milieu est menacé dans ses fondamentaux. Quelques havres préservent le peu de lumière qui éclaire encore ce monde, mais pour combien de temps encore ... ?
Dans ce contexte exploiter un background sombre de personnage est complètement légitime, encore faut-il utiliser à bon escient les références que nous possédons pour respecter la "dose de ténèbres" qui peut habiter les personnages incarnés sans en faire pour autant des ennemis des peuples libres. Les nains faisant encore parti des peuples libres à cette époque, même si Turbine a utilisé certains clans dans son jeu pour les placer en travers du chemin des aventuriers (Poings Bourrus).

Autant donc le préciser tout de suite, un nain ayant pratiqué la nécromancie, la sorcellerie, ou tentant de lier des esprits pour leur arracher des secrets lorgne allègrement de l'autre côté des frontières de ce que nous qualifions ici de cohérence avec l'univers. J'entend bien que tu utilises certains mots dans ton récit pour qualifier la magie sous différentes formes, mais la sorcellerie par exemple est appelée "Morgûl" dans le monde de Tolkien et est clairement définie comme l'usage que fait Sauron ou le Roi Sorcier de certains pouvoirs, qui sont liés à une forme de contrainte obtenue par la force sur les choses.
Un nain ne peut connaître cela pour une simple raison c'est que ce pouvoir appartient à "l'ombre" et ne pourrait être transmis que par les plus grandes puissances qui servent le Noir Ennemi. Si tant est que cela puisse être transmis car comme tu le dis toi même très justement une partie des "pouvoirs magiques" qui s'exercent en Terre du Milieu sont le fait de natures, d'êtres et non d'un apprentissage. La nature elfique fait par exemple de cette race un peuple "magique" par essence, ce que ne sont pas les nains.

Il n'existe pas de "savoir" relatif aux "dieux anciens et anathèmes", tout simplement parce qu'il n'y a pas de dieux anciens. La cosmogonie de Tolkien définit l'ordre des choses de la façon suivante : Eru Ilúvatar, l'unique, à l'origine de toutes choses a engendré des esprits de puissance, les Ainur, qui participèrent au Chant de la Création (Ainulindalë) et engendrèrent "Ea" (Tout ce qui est), puis "Arda" (La terre en gros). L'un d'eux Melkor (Plus tard Morgoth, puis Bauglir) chanta de façon discordante lors de l'Ainulindalë et s'opposa à la volonté de son créateur en manifestant son désir d'être à l'origine de sa création propre, ce qui lui fût refusé et fût à l'origine de sa prise de position. De nombreux Ainur épris par la beauté d'Arda y descendirent, et parmi eux quinze des plus puissants fûrent nommés Valar et étaient considérés comme les tutélaires d'Arda. Melkor, le plus grand des quinze, voulu régner sur cette création et nous connaissons la suite ... Des esprits moins puissants accompagnèrent les Ainur sur Arda et devinrent les Maiar, dont certains d'entre eux fûrent séduits par Melkor devenu Morgoth et fûrent considérés comme déchus.

Il n'y a pas plus de dieux anciens dans le monde de Tolkien qu'il n'y en a dans le christianisme par exemple auquel tu assimiles parfois la cosmogonie conçue par Tolkien. Et je dirais que pour les nains, dont est issu Shenegar, la chose est encore plus claire puisqu'un Ainu, Aulë (Que les nains nomment Mahal), est à l'origine de sa race et que la "dévotion" du peuple nain lui revient de façon absolue. Alors certes bien plus tard dans le temps, certains nains furent dévoyés et devinrent corrompus, non pas par intérêt pour de quelconques "anciens dieux", mais bien davantage à cause du désir de leurs cœurs de posséder toujours davantage de choses. L'avidité et la cupidité sont la faiblesse de ce peuple conçu par un Ainu fasciné par ce qui est lié à la "Terre" au sens large (Forme de "matérialisme" si tu veux).

Concernant la magie, celle des nains est effectivement à part, puisque c'est le peuple par excellence qui poussa la science de la confection des objets et des armes au plus haut niveau (Hormis bien sûr certains elfes). L'un des plus grands forgerons de son époque, fût au Premier Age Telchar de Nogrod par exemple. Mais jamais un nain ne fût connu pour sa capacité à utiliser le Noir Parler (Indispensable à la sorcellerie) et encore moins à éveiller les morts en appelant sur eux la manifestation des esprits "Sans logis". Bon il y aurait beaucoup à dire au sujet de la magie, de la cosmogonie de Tolkien, mais le mieux serait que tu puisses te faire une idée affinée de tout cela au moins au travers des références de Tolkiendil pour commencer.

En l'état, je crois que ta passion pour Arioch, Xiombarg ou Mabelrode, voire tes lecture de Lovecraft ont un peu trop influencé ta vision de la Terre du Milieu et de ce qu'il pouvait s'y passer pour que cela ne ressurgisse pas dans l'écriture du background de Shenegar. Il faudra revoir de façon un peu plus adaptée tout cela avant que nous ne puissions donner suite à ta candidature, même si nous sommes tout à fait sensible à la façon dont tu évoques un monde dans lequel tu veux faire prendre place ton personnage Smiley


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Pra Flenn
Copiste

Messages : 30
Message Posté le: 1/05/2010 à 15:22    
Citer
 

Salut Telumehtar et mille mercis pour ta réponse.
Peut-être ai-je un peut trop mélangé l'univers décrit par Tolkien avec ma chère et belle MelnibonéeSmiley
Si ma première candidature n'est pas disqualifiante, est-ce je suis autorisé à revoir mon historique en fonction de tes derniers messages ?

A très bientôt,
Shene

Maison Aguares
http://maisonaguares.guildlaunch.com


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
Telumehtar
Le chat-machine

Messages : 6434
Message Posté le: 1/05/2010 à 15:42    
Citer
 

Bien entendu Pra Flenn, et je ne doute absolument pas que tu aies la plume et l'imaginaire suffisant pour le faire ! Nous lirons avec plaisir la nouvelle adaptation du récit de Shenegar. Bien entendu si tu as besoin d'avis ou de conseils n'hésites pas à demander.

Personnellement j'aimais bien l'idée que ton nain retourne en Moria pour y chercher un objet sacré, ce genre de chose est à mon avis à conserver c'est un bon leitmotiv ... Ensuite pour qu'il s'agisse de l'un des Sept Anneaux il faudrait que Shenegar ait peut être une légitimité à le faire parce que ce sont à priori des héritages royaux pour les nains (Le plus connu étant l'Anneau du peuple de Durin, donc de Moria justement), mais on peut très bien imaginer une chose très précieuse et liée à ton clan ou ton peuple.

De plus à l'époque de la guerre de l'Anneau, Dáin II devenu souverain d'Erebor et des Monts du Fer (Qui avait succédé à Thorin II après la Bataille des Cinq Armées) a refusé trois des Sept Anneaux nains. Chose que devrait connaître ton personnage vu l'importance des Sept Anneaux. Ce qui suppose que la recherche de l'un des Anneaux soit devenu - à l'époque où tu joues Shenegar - une chose considérée probablement comme mauvaise par la plupart des nains, qui ont eu le temps de comprendre et de goûter aux amères conséquences de leur possession ... Tous les souverains ou héritiers nains en ayant possédé ayant subit une fin tragique ou emmené leur peuple dans la souffrance.


Revenir en haut de page
Profil
MP
 
    Chapitres d'Estel -> Demandes d'adhésion Sujet précédent :: sujet suivant
 
Aller à la page 1, 2  suivante